Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

"Que Dieu lui-même achève en vous
ce qu’il a commencé"

(Rituel de l’ordination)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var



faire un don nouveaux articles

13 octobre 2013 - "Ta foi t’a sauvé"

  Publié le samedi 13 octobre 2012 , par Henri Gouraud


"Ta foi t’a sauvé"
Cette affirmation claire et nette fait écho à l’évangile de dimanche dernier ("la foi, si vous en aviez gros comme une graine de moutarde..."). La foi de ce lépreux a déplacé l’arbre mort de la lèpre dans les abîmes de la mer. La puissance de la foi est sans limites. On entend parfois des gens dire autour de nous : "Je t’envie d’avoir la foi". Qu’à cela ne tienne ! Nous sommes encore dans l’Année de la Foi jusqu’au 24 novembre prochain. La foi est pour tous, à très bas prix : cela ne coûte qu’un peu de temps donné à Dieu dans la prière et un acte de liberté intérieure - "Seigneur je te dis ’Oui’, je m’abandonne à toi, je crois en Toi". Cette première prise de contact se vit comme une guérison, et elle conduit à la joie ("voyant qu’il était guéri, il revint sur ses pas, en glorifiant Dieu à pleine voix"). Les nouveaux croyants sont un peu exaltés. Cela s’accompagne vite d’une fringale de connaissance, comme pour "rattraper le retard". C’est là que les pages "La Formation dans la Paroisse" (28-31 du livret) sont passionnantes : que vais-je apprendre cette année ? Il y en a pour tous les goûts, et je vous invite à vous y reporter pour faire votre choix, selon votre niveau de recherche. Une seule adresse : formation@paroisse-hyeres.com pour vous renseigner. Que la foi de chacun augmente en profondeur et en puissance !

"Je n’accepterai rien"
Elisée dans la première lecture ne veut pas des cadeaux de Naaman le syrien lépreux guéri. Le don de Dieu est gratuit. Les sacrements sont gratuits : c’est cadeau. Cela dit, Elisée devait bien manger et l’on voit comment tel ou tel personnage de la Bible vient le nourrir à son heure. Sans transition, cela me permet de vous parler un peu plus du Denier... Avez-vous vous fait l’exercice de la semaine dernière ? (donner une enveloppe du Denier à un voisin). Le but est non pas de donner plus, mais d’être plus à donner. Il faut bien faire manger les prêtres et leur donner une couverture sociale. Mais il y a plus : la paroisse ne vit que de dons. Des frais sont engagés chaque année pour entretenir les bâtiments, les églises (surtout celles qui nous appartiennent, car la mairie aide bien pour celles qui lui appartiennent), les projets, la mission... Dans cet ensemble, les legs sont d’une importance capitale. Chaque année des milliards d’euros de legs en déshérence sont récupéré par l’Etat : tant mieux pour l’Etat, tant pis pour les associations ! Si seulement 1 ou 2% de ces legs revenaient à l’Eglise... Et l’impôt sur la fortune qui concerne beaucoup de Hyérois, plus qu’on ne pense, est une autre piste très importante pour la paroisse. Si vous connaissez quelqu’un intéressé par un leg ou qui est soumis à l’impôt sur la fortune, proposez-lui de prendre contact avec Thierry Nouaille-Degorce notre économe paroissial, economat@paroisse-hyeres.com, et rendez-vous aux pages 19-22 du livret paroissial. Merci à chacun, du fond du coeur, pour cet effort concerté.










 

Conception et développement : bonnenouvelle.fr