Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

"Que Dieu lui-même achève en vous
ce qu’il a commencé"

(Rituel de l’ordination)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var



faire un don nouveaux articles

21 avril 2013 - Prendre soin les uns des autres

  Publié le samedi 21 avril 2012 , par Henri Gouraud


Mot du Père Benoit

Ecouter
"Mes brebis écoutent ma voix" dit Jésus dans l’Evangile de ce dimanche. Ecouter sa voix, c’est lire sa parole. Comment convaincre chacun de vous de lire et relire les Ecritures, les Evangiles en particulier ? Jésus lui-même le demande. Quand nous lisons la Bible, c’est LUI MÊME QUI PARLE à notre cœur. Ces paroles sont écrites pour nous, elles nous sont adressées directement, personnellement. Elles ont un effet de TRANSFORMATION de nos pensées, de nos paroles, de nos comportements. Comment être plus clair que cela ? "Mes brebis écoutent ma voix". Sommes-nous de ses brebis ? "Ignorer les Ecritures, c’est ignorer le Christ" (St Jérôme).

Pasteurs
L’image du pasteur me parle particulièrement. Chaque communauté a des pasteurs à sa tête, les prêtres et les diacres. Le pasteur du diocèse s’appelle l’évêque. On parle de "conseil pastoral", de "projet pastoral", pour parler du conseil du curé et des projets paroissiaux qui permettent de "conduire" la communauté sur des "prés d’herbe fraîche". Etre pasteur c’est accompagner, prendre soin, être attentif, aider sur le chemin de la vie avec Dieu. Mais un papa et une maman sont pasteurs de leur famille, un responsable de groupe a un rôle pastoral sur son groupe. Nous avons tous une partie du troupeau qui nous est confiée : nous sommes confiés les uns aux autres. Nous pouvons le faire par l’attention fraternelle, la prière, une invitation, un service, une écoute, un partage... Les brebis sont appelées à être pasteurs. C’est parce que nous suivons le Christ, notre Bon Pasteur, que nous sommes envoyés pour nous occuper les uns des autres.

Communauté
Merci de tout ce que vous faites les uns pour les autres, pour les plus seuls en particulier et pour les nouveaux ! Depuis plusieurs semaines je vois des petites annonces paraître dans les informations paroissiales envoyées par mail, des appels concernant un logement, un travail, un coup de pouce. Cela a pu surprendre certains. Comme si la paroisse se transformait en journal de petites annonces. Et pourtant... ne devons-nous pas prendre soin les uns des autres ? Ne devons-nous pas tout mettre en œuvre pour nous aider les uns les autres ? Quelqu’un me témoignait récemment que la force des TJ (Témoins de Jéhovah) venait essentiellement de l’entraide qui régnait entre eux (limitée il est vrai aux membres de la congrégation). Sommes-nous capables d’autant de dévouement fraternel ? Sommes-nous inquiets du bien-être et des besoins les uns des autres ? Prendre des nouvelles, rappeler celui qui ne vient plus, inviter à sa table celui qui est seul. Beaucoup le font déjà, bien évidemment. Nous l’avons tous fait une fois ou l’autre, c’est certain. Le faire systématiquement, comme un bon pasteur, comme un frère inquiet de ses autres frères, voilà le rêve, voilà le modèle qui nous est donné dans les Ecritures, en Jésus-Christ. Demandons-lui son aide et son audace.










 

Conception et développement : bonnenouvelle.fr