Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

« Voici la servante du Seigneur ; que tout se passe pour moi selon ta parole. »

Evangile de Jésus Christ selon saint Luc (1, 37)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var




Auteur d’une Liturgie des Enfants


devenir prêtre faire un don

LA BONNE NOUVELLE DU JOUR

Evangile

-


nouveaux articles

nouveaux articles la foi pour les nuls

Cinquième dimanche ordinaire, année A

  Publié le dimanche 5 février 2017 , par Chantal de la Motte

Fiche de liturgie pour le dimanche 5 février 2017







Accueil 
Nous faisons ensemble un signe de croix. Chaque enfant peut dire son prénom pour se présenter et pour se mettre en présence de Dieu. Jésus est là avec les enfants, comme avec leurs parents qui sont dans l’église. Nous écoutons la même Parole de Dieu que les parents, et que les chrétiens du monde entier aujourd’hui. Lire l’Evangile dans un missel plutôt que sur une feuille volante. Nous pouvons proposer aux enfants de venir en procession après la proclamation de l’Evangile pour embrasser la Parole (le livre ouvert), en chantant (par exemple « Que vive mon âme à te louer ! » ou reprise de l’Alléluia.)

Rappel du temps liturgique
Nous sommes dans le temps ordinaire, c’est-à-dire que nous suivons les dimanches dans l’ordre mais cela n’enlève rien au caractère extraordinaire de la Parole de Dieu. Nous écoutons aujourd’hui ce qui suit l’Evangile de dimanche dernier, les béatitudes, et jusqu’au Carême la liturgie nous offre la suite du sermon de Jésus sur la montagne.

Acclamation de l’Evangile
Alléluia !

Evangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (5, 13-16)
En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel devient fade, avec quoi sera-t-il salé ? Il ne vaut plus rien : on le jette dehors et il est piétiné par les gens. Vous êtes la lumière du monde.Une ville située sur une montagne ne peut être cachée. Et l’on n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau ; on la met sur le lampadaire, et elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison. De même, que votre lumière brille devant les hommes : alors, voyant ce que vous faites de bien, ils rendront gloire à votre Père qui est aux cieux. »

Pistes de réflexion
« Vous êtes le sel de la terre ... Vous êtes la lumière du monde » A l’époque, Jésus parlait à ses disciples ; aujourd’hui, il s’agit de nous, les chrétiens, croyant en Jésus Christ, frères et sœurs de Jésus, habitants sur terre en ce moment même.
« le sel »  est utilisé pour conserver les aliments et pour donner du goût aux plats que l’on cuisine. Du temps de Jésus, il n’y avait pas de frigidaire et le sel était le seul moyen de garder la nourriture. Le sel ne se voit pas mais il change tout et met en valeur les autres arômes.
« la lumière »  Peu importe la forme et la couleur de la lampe, si elle est plus ou moins jolie, ce qui compte, c’est que la lumière éclaire.
« de la terre, du monde » Le sel et la lumière n’existent pas pour eux-mêmes mais pour la terre, pour le monde.
Certes le monde existe dans le noir mais il est mis en valeur par la lumière. De même la saveur des aliments est révélée par le sel. Notre mission consiste donc à mettre en valeur la beauté du monde, la saveur de la vie des hommes.
C’est une belle mission que Jésus nous confie ! C’est Jésus lui-même qui est la lumière du monde, il nous invite à être comme lui. Sans nous, le monde serait dans les ténèbres : me voilà prêt à en tirer une grande fierté, voire de l’orgueil. Mais je ne dois pas oublier que je suis une lampe, et si j’éclaire bien, on voit bien ce qui est éclairé par la lumière et la lampe se fait oublier. C’est encore plus vrai pour le sel qui fond complètement dans les aliments.
Notre mission est de servir en se faisant tout petit, en disparaissant comme le sel dans la soupe. Mais aussi de rayonner autour de nous, car on ne peut pas garder pour soi la foi en Jésus, lumière du monde. Il faut annoncer aux hommes que la beauté et la saveur de l’existence viennent de Dieu qui nous aime et qui nous apprend à aimer. Pour cela il faut vivre pour la gloire de Dieu et non pour notre propre gloire.

Source : « L’intelligence des Ecritures », MN Thabut, ed. Soceval

Activité
Coloriage du dessin, après une brève explication de celui-ci. On peut faire goûter aux enfants du pain (ou un autre aliment) avec et sans sel. Lequel est meilleur ? Avec le sel, le pain a une autre saveur. Inviter par là les enfants à réaliser leur responsabilité en tant que disciples de Jésus : donner du goût à la vie, changer le monde.

GIF - 2.8 ko

« Vous êtes le sel de la terre » Matthieu 5, 13











 
Contacts | Mentions légales | Plan du site | Contributeurs | Espace privé | RSS | cef.fr | messesinfo.cef.fr | rcf.fr | webTvCn.eu | domaine-castille.fr | bonnenouvelle.fr

Conception et développement : bonnenouvelle.fr

http://www.diocese-frejus-toulon.com/Cinquieme-dimanche-ordinaire-annee,5558.html