Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

"Que Dieu lui-même achève en vous
ce qu’il a commencé"

(Rituel de l’ordination)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var



Denier de l’Eglise 2016 : une nouvelle campagne pour faire vivre nos prêtres.

Paroisse Saint-Pie X à Toulon, 49 rue Henri Poincaré, 83000

  Publié le dimanche 13 mars 2016 , par Patrice Quesnel

C’est sous le signe de saint Joseph, protecteur de l’Eglise, à qui est consacré notre diocèse, que nous avons débuté le samedi 19 mars notre campagne annuelle du Denier de l’Eglise.
De quoi s’agit-il ?




Nous avons présenté dans notre article L’Euro paroissien : 2015, une année équilibrée. les recettes et les dépenses de fonctionnement de la paroisse. Nous y avons indiqué que ces dépenses ne concernent pas les revenus des prêtres, hormis pour les honoraires de messe qu’il perçoivent pour une messe célébrée à une intention offerte par un fidèle.

Contribuer à ce "salaire des prêtres", c’est le devoir de chaque fidèle, de chaque catholique du diocèse. C’est cela le Denier de l’Église. Alors de quoi s’agit-il exactement ?

Notons d’abord que, lorsque l’on parle ici de "diocèse" ou "évêché", il s’agit en réalité de l’ADFT, Association diocésaine Fréjus-Toulon, association cultuelle selon la loi de 1905, personne morale qui est juridiquement l’employeur et donc le payeur des prêtres du diocèse et des laïcs qui travaillent pour l’évêché.

Le "Salaire" des prêtres.

Les prêtres perçoivent des revenus versés exclusivement par le diocèse (environ 450 € par mois), revenus pour lesquels le diocèse paye également à l’Etat les charges sociales afférentes (environ 680 € par mois) qui donnent à nos prêtres leurs couvertures sociales légales (notamment assurance maladie et retraite). Un prêtre coûte donc à son diocèse 1 130 € par mois.

Ces charges salariales concernent les 274 prêtres diocésains et les 21 laïcs qui travaillent pour l’évêché.

La seule source de recettes dont notre diocèse dispose pour payer ces charges est fournie par le Denier de l’Eglise qui sert exclusivement à cela.

Le Denier de l’Eglise est constitué, chaque année civile, des dons faits spécifiquement à cet effet par les fidèles du diocèse. Les dons pour le Denier sont effectués directement auprès de l’évêché, ou par l’intermédiaire de la paroisse qui fait alors office de boîte aux lettres et retransmet l’intégralité des sommes reçues.

Au niveau diocésain


Il est important de se souvenir que le Denier de l’Eglise n’est pas une action paroissiale, mais une action diocésaine de solidarité pour assurer à tous les prêtres du diocèse les revenus décrits ci-dessus.

C’est à dire que, le Denier étant globalisé au niveau de l’évêché, les paroisses donnent pour leurs prêtres mais aussi pour ceux des autres paroisses ou qui sont hors paroisse. Et il ne saurait en être autrement, compte tenu notamment des disparités entre les nombres de paroissiens par paroisse, mais aussi entre les capacités à donner des paroissiens des différentes paroisses.

Il y a 152 paroisses dans notre diocèse.
En 2015, la plus "donnante" au Denier a procuré 197 000 €, pour 580 donateurs.
La moins "donnante" a procuré 590 € par 4 donateurs.

Pour l’année 2015, l’ensemble des dons au Denier a rapporté 3 millions d’Euros, ce qui est le meilleur résultat depuis toujours.
Le nombre de donateurs est de 12 250 ; il a été plus élevé certaines années passées.

Au résultat, le Denier ne couvre que 81 % des charges ; on pourrait dire que les prêtres ne sont plus payés à partir du 15 octobre !!!
Le reliquat manquant est couvert par des recettes exceptionnelles telles que, notamment, dons, legs ou réalisations d’actifs financiers.


Campagne 20016 ==> Trouver de nouveaux donateurs



Il n’est pas raisonnable de prévoir un budget dont 20 % des recettes sont exceptionnelles et donc hypothétiques ou sont puisées dans le livret d’épargne.

Il faut donc améliorer encore le résultat global des dons.

Pour cela il faut, certes, inciter chaque donateur à donner plus, de façon à augmenter la valeur du don moyen ; mais, dans la conjoncture actuelle, l’exercice a probablement ses limites.

Mais il faut aussi trouver de nouveaux donateurs et c’est sur ce point que le diocèse a choisi de placer l’effort de la campagne 2016 du Denier.

Compte tenu des besoins, des marges raisonnables d’évolution du don moyen par donateur surtout par la mise en place des prélèvements bancaires automatiques, du nombre de donateurs qui cessent leur activité et sont donc à remplacer en quantité, et d’autres facteurs de calculs plus techniques, l’évêché a estimé qu’il convenait en 2016 de trouver une moyenne d’au moins 10 % de donateurs supplémentaires au niveau global.

Au niveau paroissial

Il n’est bien sûr pas question de comparer des situations souvent non comparables. Mentionnons seulement que sur l’échelle des dons, notre paroisse se situe vers la 10ième position avec 57 000 € pour 196 donateurs.

Cette bonne position, notamment en nombre de donateurs, nous place dans la situation des paroisses pour lesquelles l’effort de solidarité vers l’ensemble du diocèse peut être supérieur à l’effort moyen demandé. L’évêché nous demande donc de trouver 24 nouveaux donateurs pour cette année 2016, soit 4 de plus que les 10% de la moyenne diocésaine.

Pour cela, plusieurs actions seront conduites au cours de l’année :


- Vers la communauté paroissiale pratiquante :

* sensibiliser par des rappels périodiques les pratiquants réguliers qui ne donnent pas (au niveau diocésain, 1 pratiquant régulier sur 3 ne donne pas au Denier) ;

* sensibiliser les pratiquants non réguliers (au moins trois fois par an) par des campagnes spécifiques lors des fêtes de coutume (Noël, Pâques ...) ;

* sensibiliser les donateurs et nouveaux donateurs au don par prélèvement bancaire automatique ;

* sensibiliser les donateurs aux possibilités de don en ligne et susciter des dons occasionnels ;


- Sur le territoire des quartiers de la paroisse :

Une distribution "toutes boîtes" d’un courrier spécifique à tous les habitants du territoire paroissial.

C’est cette action qui sera conduite en communauté le samedi 19 mars prochain, solennité de saint Joseph. Il faut en effet de nombreux paroissiens pour servir toutes les boîtes aux lettres du quartier.

L’action consistera donc, après la messe de saint Joseph, à répartir les immeubles et rues de nos quartiers entre des groupes de paroissiens qui iront y distribuer les "enveloppes deniers" préparées et regroupées au préalable. La matinée de distribution se terminera par un déjeuner en commun à la paroisse, tiré du sac.

Les "enveloppes denier" contiennent un courrier préparé par l’évêché, identique pour tout le diocèse, qui présente le Denier et appelle au don ; ce courrier est accompagné d’une lettre personnalisée par paroisse, signée pour nous par le Père Manuel, dont une copie peut être téléchargée en cliquant sur l’image ci-dessous —>

PDF - 1.1 Mo
Denier 2016 - Lettre du Père Manuel

Et vous-même ?

Pour en savoir plus, sur les sites du Diocèse :


- https://don.frejustoulon.fr/projet/...


- http://www.diocese-frejus-toulon.co...

Pour donner :


- Par courrier : les enveloppes traditionnelles sont disponibles sur la table du fond de l’église à partir du samedi 19 mars de la saint Joseph ;


- Par Internet sur le module de don en ligne du diocèse de Fréjus-Toulon, pour un don occasionnel ou un abonnement au prélèvement bancaire automatique : https://don.frejustoulon.fr/projet/... ;


- Par donation : https://don.frejustoulon.fr/souteni... ;


- Et aussi, car il faut y penser, par assurance-vie https://don.frejustoulon.fr/souteni... , ou par legs https://don.frejustoulon.fr/souteni... .








Paroisse Saint-Pie X

Nous retrouver sur Twitter :

ou sur Facebook : https://www.facebook.com/SaintPieXToulon

ou sur Instagram : #saintpiesxtoulon

Picto adresse postale Adresse postale : 49 rue Henri Poincaré - 83000 Toulon (façade ouest de l’église)
Picto adresse postale entrée courante, accueil, bureaux, salles de réunion et presbytère : porte sud de l’église par la courette de la rue Eugène Silvain
accès personnes à mobilité réduite : porte nord de l’église, rue Eugène Silvain
Picto adresse postale entrée et parvis d’honneur (mariages, obsèques, solennités, processions ...) : façade est de l’église, rue Eugène Silvain

04 98 00 98 80

Picto fax 04 98 00 98 81

GPS : Lat. 43.1207 ; Long. 5.9412

En pratique, accéder à Saint-Pie X

Pour joindre l’équipe de rédaction, ou contribuer à ce site, écrivez-nous à l’adresse électronique suivante :
saintpiex.toulon@gmail.com

ou "tweetez ! "

 



 

Conception et développement : bonnenouvelle.fr