Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

"Que Dieu lui-même achève en vous
ce qu’il a commencé"

(Rituel de l’ordination)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var



faire un don nouveaux articles

Église Saint-Cyprien . Historique . Partie 2/2

83100 - Toulon -

  Publié le lundi 27 avril 2015 , par André Robert

Historique de l’église Saint-Cyprien et de la communauté paroissiale . Partie 2/2


Suite de la partie 1 de cet article écrit en 1972 à l’occasion du centenaire de l’église Saint Cyprien.

A Saint-Jean du Var, la population augmenta et avec elle la vie religieuse. Le chapelle s’avéra insuffisante. Une nouvelle fois les habitants du quartier se regroupèrent et le 20 octobre 1869, le jour même de la fête de Saint-Cyprien, ils adressèrent une pétition au conseil municipal pour obtenir la construction d’une église qui répondit aux besoins de la communauté. Ils proposèrent même un lieu de construction : la propriété THOURON sur la route impériale.

Le conseil municipal accepta la requête et choisit comme architecte M.REVOIL, qui avait construit Saint-Flavien et Saint-Joseph. Le 6 juin 1870 Monseigneur MAUNIER, vicaire général, posa la première pierre de notre église.

Les travaux furent menés assez vite, puisque le 22 septembre 1872 eut lieu la bénédiction par Monseigneur l’Archiprêtre [1] LIEUTARD. Ce fut une cérémonie grandiose, ouverte par une procession, qui, musique en tête, se déroula de l’ancienne chapelle à la nouvelle église.
Les autorités civiles y assistèrent , représentées par le sous-préfet et le conseil municipal qui avait à sa tête Vincent ALLEGRE, successeur de Noël BLACHE.
Après les pères CLAPPIER et AGARRAT, notre communauté bénéficia également du zèle de neuf pasteurs.

Les pères :

- ROUSSEAU
- GAUTIER
- ROUBAUD
- ARENE dont l’intronisation qui coïncidait avec le cinquantenaire de l’église donna lieu à une belle cérémonie.
- SIGALLOUX
- CHAPEAU
- BOTTA
- SIMONIN et enfin
- CARLI qui, d’ailleurs, a été ordonné prêtre ici même en 1949.

Citer le nom de ses pasteurs ne suffit pas à traduire la vie d’une paroisse. Il faut aussi parler de l’action religieuse et des laïcs.

Les filles de la Charité ou Sœurs de Saint Vincent de Paul s’installèrent à la Providence le 1er avril 1847, alors qu’elles œuvraient à Toulon depuis 1814. Depuis toujours, elles se dévouent aux orphelines.

L’école REBUFFA, qui rejoignit les locaux de l’Institution Notre-Dame en 1969, fut fondée en 1880 par Mademoiselle MOUTON et reprise par Monsieur REBUFFA en 1900.

Mademoiselle NICOLAS et Monsieur VANNI animèrent aussi des écoles catholiques.

C’est en 1895 que les Dames de Sainte Clotilde fondèrent une institution de jeunes filles. Leur succédèrent des Ursulines et en 1947 les Sœurs de Saint-Joseph, qui reçoivent 730 élèves, dont 120 pensionnaires, dans l’Institution Notre-Dame. Les Petites Sœurs de l’Assomption ont rendu d’immenses services à notre quartier en exerçant leurs professions humbles de travailleuses familiales, infirmières ou assistantes sociales depuis 1932. Avec les familles elles ont animé une fraternité dont les membres se retrouvaient dans des réunions spirituelles et amicales.

Déjà en 1922, le patronage des garçons et celui des filles (à la Providence), un cœur paroissial, les enfants de Marie, les mères chrétiennes, la confrérie du Rosaire, les catéchistes volontaires, témoignaient la vie de notre communauté.

Les premiers scouts se regroupèrent dès 1937 dans la troupe René MOUCHOTTE, qui accueille en 1972 environ 75 garçons. Les filles entrèrent dans le mouvement scout quelques années après, avec la création de la ronde Bernadette SOUBIROU.

Le don que Madame SAVATIER-LAGANE fit du terrain de la Coquette, permit un regroupement des jeunes en un même lieu, dès 1946, et depuis, des locaux s’y aménagent.

A cette époque-là, la Fanfare Saint-Jean, la Clique commençait à faire retentir ses instruments, et pendant 25 ans elle fut liée à la vie paroissiale et même régionale. Maintenant ses instruments revivent grâce au dévouement de Monsieur GALLAGHER et son équipe à la tête de la Fanfare des Majorettes "Les Muguets de Provence".

Il y a 7 ans , débutait l’Action Catholique de l’Enfance avec l’équipe J2 des "Catastrophes" et regroupe cette année près de 150 enfants et adolescents.

Et enfin le dernier né des groupes : le Club du 3 ème âge, dont les 180 membres font preuve d’une grande jeunesse.

Sur ce terrain de la Coquette se déroule aussi depuis longtemps la Kermesse qui nous réunit tous dans une ambiance familiale.

Ce n’est, hélas qu’un bref aperçu de la vie de notre communauté. Il faudrait aussi évoquer la Société de Saint Vincent de Paul, l’Entraide et le Vestiaire, les groupes d’Action Catholique Générale (les anciens et les plus jeunes), la bibliothèque, le catéchisme, le travail en secteur... et s’excuser auprès de ceux que l’on oublie.

On peut dire, néanmoins que si les méthodes ont changé, les expressions varié, c’est le même souffle qui animait les premiers chrétiens Télo-Martius et qui anime notre communauté paroissiale : la foi vivante en Jésus Christ, et que notre centenaire se porte bien !

Photo autel 2015

Père très saint, qui as inspiré à nos pères de bâtir ces temples de pierre afin que tes enfants puissent s’y rassembler dans la joie et l’amour, fais que cette église édifiée jadis pour ta gloire nous rappelle aujourd’hui encore ta présence en nos âmes et, de même que les pierres sont jointes par le ciment des bâtisseurs, que nos cœurs soient inébranlablement unis par ton amour. Amen.


Église Saint-Cyprien. Historique. Partie 1/2


[1] Titre attribué au curé du clergé de l’église principale d’une ville ou d’un ensemble de paroisses. Source : Site de la Conférence des évêques de France






-  Picto adresse postale Église Saint Cyprien - 344 boulevard Maréchal Joffre - 83100 Toulon -

-  04 94 36 26 64

 



 

Conception et développement : bonnenouvelle.fr