Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

"Que Dieu lui-même achève en vous
ce qu’il a commencé"

(Rituel de l’ordination)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var



faire un don nouveaux articles

Église Saint-Cyprien. Historique. Partie 1/2

  Publié le lundi 27 avril 2015 , par André Robert

Historique de l’église Saint-Cyprien et de la communauté paroissiale.
Partie 1/2



Cet article a été écrit en 1972 à l’occasion des cent ans de l’église Saint-Cyprien.

Il faut partager ces connaissances… Voici :

…Pour aider quelqu’un, il faut le connaître, et pour bien connaître quelqu’un il faut savoir ce qu’à été son passé …

Il en va un peu de même des communautés et des monuments. Notre église, notre paroisse, ont une histoire dont nous avons pu retrouver les grandes lignes en compulsant les archives communales aimablement prêtées par M. JANVIER, en nous référant particulièrement au texte d’une conférence sur les églises de Toulon, donnée par le Chanoine BOUISSON, le 5 mars 1936.

Notre église a donc 100 ans, et les centenaires ont souvent beaucoup de choses à raconter. Mais notre communauté de Saint-Jean du Var est plus ancienne encore, et son histoire et son histoire ne saurait se comprendre si on ne la reliait à celle de Toulon et à celle du diocèse. Sait-on en effet que le christianisme est arrivé dès le premier siècle, à Télo-Martius qui devait un jour devenir Toulon.

Un certain Cléon aurait été le premier à prêcher la foi en Jésus Christ dans notre région.

Le premier Evêque de Toulon fut saint Augustal, de 439 à 450.Quand à saint Cyprien, il fut notre Evêque de 517 à 546. Après avoir mérité une grande réputation d’homme de bien et se science, il entreprit de prêcher la foi catholique aux barbares. Un certain jour, comme il parlait devant Alric, roi des Wisigoths, deux soldats païens qui l’écoutaient furent touchés en leur coeur , se firent instruire et enfin baptiser. Ces deux soldats s’appelaient Mandrier et Flavien, vécurent ensuite en ermites, près du Cap Cépet.

Par la suite la communauté chrétienne se développa malgré les vicissitudes de l’histoire tourmentée de Toulon. La première cathédrale Sainte-Marie, fut érigée en 1096. Ce fut longtemps le seul lieu de culte important de notre ville.

En 1817, Toulon ne comptait encore que 30 000 habitants et 4 paroisses. Sa population ne commença à se développer qu’au cours de la deuxième moitié du 19ème siècle. Néanmoins, l’agglomération s’était étendue hors de remparts de Vauban et dès 1844, on créa de nouvelles paroisses hors de murs.

Sur la route de la Valette habitaient des villageois venus de l’Est du département. Ils peuplaient les " Maisons Neuves", ancien nom de notre quartier.

Sous l’impulsion de ces gens, le conseil municipal, dans sa séance du 27 mai 1847, prit la décision de principe de leur accorder un lieu de culte et adressa une supplique à l’Évêque de Fréjus, Monseigneur WICART.

Aussitôt , selon la législation concordataire en vigueur, le 4 juillet 1847, les conseils de fabrique de paroisses voisines Sainte Marie ( la cathédrale ) et saint Flavien, délibérèrent sur un projet de délimitation de la nouvelle paroisse. La municipalité paya à Madame BERTHIER, la localisation d’une chapelle dans la propriété du Château vert. Elle était située à l’emplacement de l’actuelle place Voltaire. ( place des écoles ).

Cette chapelle bénite le 20 juin 1847 fut dédiée à Saint Jean Baptiste : le quartier perdit alors son appellation de "Maisons Neuves" pour le nom de Saint Jean du Var.

Le 10 août de la même année, l’archiprêtre CORDOUAN installa comme desservants les Pères Maristes qui venaient d’arriver à Toulon.

L’Abbé CLAPPIER fut nommé titulaire de la paroisse et, bien qu’il se fût retiré en 1874, il resta jusqu’en 1891, tandis que l’Abbé AGARRAT avait accepté d’être le pro-curé.

Entre temps l’érection en paroisse succursale fut décrétée par le Président de la République, Louis BONAPARTE, le 18 novembre 1850, et en paroisse par Monseigneur WICART, le 10 janvier 1851. Il lui donna pour titulaire saint Cyprien, qui est le saint patron de Toulon.
Le gouvernement crut qu’il s’agissait là d’une nouvelle paroisse encore et refusa cette appellation.
C’est pourquoi le quartier garda le nom de Saint-Jean.

Pendant cette période, le nouveau Toulon se construisit.
On inaugura la ligne de chemin de fer en 1862 et on la prolongea jusqu’à Nice en1869.
De grands chantiers ont été ouverts : le théâtre municipal en 1862, les églises de Saint-Flavien au Mourillon en 1864 et de Saint-Joseph au Pont du Las en 1865.
En 1866, on acheva le lycée Peiresc, le collège Tessé [1], le palais de Justice. Plusieurs de ces monuments on été restaurés .

- Historique de l’église Saint Cyprien partie 2/2 à suivre.


[1] aujourd’hui collège Marcel Pagnol






-  Picto adresse postale Église Saint-Cyprien - 344 boulevard Maréchal Joffre - 83100 Toulon
-  04 94 36 26 64

 



 

Conception et développement : bonnenouvelle.fr