Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

"Que Dieu lui-même achève en vous
ce qu’il a commencé"

(Rituel de l’ordination)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var



L’entretien des bâtiments appartenant à l’Eglise

La paroisse de Hyères

  Publié le dimanche 3 novembre 2013 , par Henri Gouraud

Pourquoi êtes-vous sollicités perpétuellement pour l’entretien des bâtiments appartenant à l’Eglise ? Cet article propose une information sur les biens immobiliers nécessaires au fonctionnement de la paroisse et dépendant directement d’elle, ainsi que sur les structures qu’elle a été amenée à créer pour aider à leur entretien.


Pourquoi vous solliciter pour l’entretien des bâtiments ?

Il y a longtemps, frères et sœurs, que je cherche un moment pour vous expliquer pourquoi vous êtes perpétuellement sollicités pour l’entretien des bâtiments.

Je commence ce résumé dans l’espoir de mieux vous informer sur la façon dont, avec le conseil économique que je remercie ici vivement, nous gérons les biens immobiliers de la paroisse. La tâche est lourde, comme vous allez pouvoir le constater.

- La loi de 1905

En préambule, il faut rappeler la fameuse loi de 1905 à plus d’un titre. Cette loi a eu comme conséquences que les édifices cultuels publics et les locaux attenants construits avant sa promulgation appartiennent aux collectivités locales dont ils dépendent.

- Les associations cultuelles créées par la loi de 1905

En outre, la loi de 1905 a créé des « Associations cultuelles » qui ont la particularité :
1) d’être dirigées comme elles l’entendent (et non pas par un conseil d’administration élu)

2) et de ne pouvoir posséder que des locaux dévolus au culte, au logement des ministres du culte, ou à l’enseignement de la religion, et aux activités proches du culte.

Ces associations sont en outre « affectataires légales » des édifices publics de cultes qui datent d’avant 1905.

Il faut bien sûr rappeler que ni l’état, ni les collectivités locales (en l’occurrence, pour ce qui nous concerne, la commune) ne peuvent directement subventionner les associations cultuelles.

Forts de tout cela, je vous propose de faire le tour des biens immobiliers nécessaires au fonctionnement de la paroisse et dépendant directement d’elle, ainsi que des structures que la paroisse a été amenée à créer pour aider à leur entretien.

Les églises et presbytères régis par la loi de 1905

- L’église St-Louis

Nous y effectuons l’entretien courant, et la mairie s’occupe de la toiture, de la sécurité, de l’accessibilité …
Rien de particulier à signaler pour l’instant.
Les derniers gros travaux effectués par la mairie remontent à quelques années : réfection de la chapelle ND de Lourdes, plafond de la sacristie et appartement du sacristain (actuellement occupé par le P. Jean-Michel).
La paroisse paie l’électricité.
pour mémoire, une messe tous les jours, quatre le week-end.

- Le presbytère de St-Louis (domaine privé de la commune, propriétaire) :

Etat général assez délabré.
Derniers gros travaux effectués par la municipalité : changement de la chaudière.
Par la paroisse : changement des huisseries en façade de la place de la République, pose de doubles vitrages et huisseries PVC.
Actuellement occupé par les PP. de l’Oratoire pour les étages. Cuisine, salle à manger et oratoire communs aux prêtres de la paroisse au RDC.
La paroisse paie eau, gaz, électricité, fuel, téléphone, taxes.


- La collégiale St Paul.

Actuellement fermée pour travaux de restauration, pour encore vraisemblablement deux ans.
La paroisse ne paie rien.

- Le sanctuaire Notre-Dame de Consolation et les locaux attenants :

RAS pour le sanctuaire.
La paroisse envisage la rénovation des locaux attenants (appartement, actuellement occupé par la famille Maubert qui assure l’accueil pastoral et le gardiennage, magasin géré par l’Association – loi 1901 – des Amis de ND de Consolation dont le président de droit est le curé d’Hyères).
La paroisse paie l’électricité de la chapelle, et l’assainissement.

à noter une particularité : le bâtiment date des années 50, mais est néanmoins régi par la loi de 1905, car il remplace un autre édifice détruit durant la seconde guerre mondiale, qui a été reconstruit pour partie avec des dommages de guerre, et pour partie par une souscription lancée par la paroisse à l’époque.

pour mémoire, une messe tous les jours sauf le samedi, deux le dimanche.


- L’église St-Isidore (vallée de Sauvebonne) et son presbytère :

RAS si ce n’est que l’étage du presbytère est vide, très délabré.
Deux pièces du RDC sont prêtées à la commune pour la mairie annexe.

pour mémoire, une messe tous les samedis soirs, sauf en août.

Les immeubles propriétés de l’association diocésaine de Fréjus-Toulon

- Le 11, cours de Strasbourg

Il a une histoire mouvementée :
ancienne école de garçons saisie en 1902 lors de la loi expulsant les congrégations,
revenu dans le giron de la paroisse en 1925, grâce à l’action habile et généreuse de paroissiens,
il abrite en ce moment : au rez- de- cour, deux salles de catéchisme, et l’épicerie sociale des Equipes St Vincent de Paul, au 1er la « bibliothèque », grande salle de réunion – 40 places – et « Betelen » , les bureaux des aumôniers et les locaux de l’aumônerie des jeunes.

Les sœurs occupent les deux appartements du 2nd étage.

Les travaux les plus récents ont été le changement de toutes les huisseries (PVC, doubles vitrages), la rénovation et pose d’un faux plafond à la bibliothèque.
Nous projetons de couper en deux la salle qui se trouve au dessus du couloir d’accès à l’église pour en faire deux chambres de passage.

Le petit entretien de Betelen est assuré par l’aumônerie des jeunes (association 1901 dont les aumôniers de jeunes sont membres de droit).

Le petit entretien du 2nd étage est assuré par les sœurs.

La paroisse assure le gros entretien de tout le bâtiment, et paie eau, gaz, électricité, téléphone et taxes pour l’ensemble.

- Le 12, rue de la République

Ancien cinéma datant d’entre les deux guerres, actuellement salle Familia (une grande salle pouvant contenir jusqu’à 200 personnes, et deux petites salles de réunion/catéchisme), entièrement refaite il y a quelques années.

Les travaux les plus récents : passage de la bibliothèque à la cour de la salle Familia, pavage de la cour, réaménagement de la cuisine.

La salle est gérée par l’association – loi 1901 – Familia dont le curé d’Hyères est président de droit.

L’association tire un petit revenu de la location de la salle lorsqu’elle n’est pas utilisée par la paroisse, revenu dont elle se sert pour payer eau, gaz, électricité.
A noter qu’à l’emplacement de l’ancienne école de filles, pendant de celle des garçons au 11, cours de Strasbourg s’élève actuellement le tribunal.
On accède aussi par la cour du 12, rue de la République à des locaux accrochés à l’église en surplomb de la cour de Familia, studio occupé par les séminaristes.

- L’église Ste- Madeleine, rue St Jacques

Sur ce bâtiment (église et 3 salles de catéchisme) et son état, il faudrait un exposé aussi long que tout celui-ci.
Nous en sommes encore au stade de la réflexion quant à son devenir. La seule certitude est la pérennité d’un lieu de culte catholique à cet emplacement. Tous les frais sont bien sûr à notre charge.

pour mémoire, deux messes le week-end, deux en semaine en période scolaire, une seule durant les vacances

- Le presbytère, 7 rue St-Jacques

Au RDC, une salle d’accueil, une petite salle servant actuellement de chapelle d’adoration, un petit bureau.
A l’étage, un appartement occupé actuellement par le P. Carlos.
RAS, tous les frais sont à notre charge.


- La chapelle Ste Thérèse et son logement

Actuellement occupé par M. et Mme Lemaître qui y assurent accueil pastoral et gardiennage.
La chapelle a été entièrement refaite récemment par la paroisse.
pour mémoire, une messe le dimanche et une en semaine


- La chapelle des Salins et son logement

Cogérée par la paroisse ( le diocèse est propriétaire de cet édifice qui était privé en 1905 et lui a été cédé récemment ) et l’Association des Amis de la Chapelle St Nicolas des Salins dont le curé d’Hyères est président de droit.

La chapelle est bien entretenue par l’Association. Cependant, il est urgent de refaire la couverture de la sacristie*.
L’appartement ne peut être habité à l’année faute de sanitaires suffisants, il est assez délabré. *(Un devis vient de nous parvenir dont le montant s’élève à 3.112 €)

pour mémoire, une messe par mois + Noël et Pâques, en juillet et août, deux messes par week-end.


- La chapelle des Borrels

Elle présente un vieillissement inquiétant qu’il faudra réparer rapidement. Des études sont en cours.

pour mémoire, une messe par mois + Noël et Pâques.


- La chapelle Ste Douceline

Nous avons enfin réussi à refaire la toiture ! Reste à imperméabiliser les vitraux et à en traiter le béton, avant de refaire les peintures intérieures.
Nous avons rénové le studio actuellement occupé par le Fr. Fulgence, et changé portes et huisseries du presbytère occupé par le P. Gilles.
En rez-de -cour, une grande salle de réunion, plus des locaux occupés par l’épicerie sociale et les activités des Equipes St Vincent.

pour mémoire : une messe le dimanche et une en semaine.

- Le local de l’aumônerie des lycées, « Pathmos »

En RDC du 9, rue Gallieni.
Le plafond a été récemment refait.
L’aumônerie paie l’eau et l’électricité ainsi que le petit entretien.
La paroisse assure le gros entretien et paie les taxes.

Quelques particularités



- Via l’association « de la Côte d’Azur », le diocèse est propriétaire des locaux gérés par l’association « Amitiés Massillon » qui dirige le centre social du même nom.

La paroisse est représentée de droit au conseil d’administration de cette association par le curé d’Hyères et un membre du conseil paroissial de la charité (actuellement J.L. Bonicel), aux côtés du diocèse et du Secours Catholique.


- La chapelle de Port Cros est propriété du parc naturel, la paroisse a un droit d’usage hérité du fait qu’il s’agit de la chapelle de l’ancien camp militaire.
Elle est bénévolement entretenue par les habitants de l’île.

pour mémoire, une messe les dimanches de juillet et d’août.










 

Conception et développement : bonnenouvelle.fr