Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

"Que Dieu lui-même achève en vous
ce qu’il a commencé"

(Rituel de l’ordination)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var




Et après la mort ?

  Publié le jeudi 7 juin 2012 , par Gilles Rebêche

Croire en la vie éternelle

Face à la mort, la question lancinante « et après ? » revient sans cesse à la conscience.


Cette question fondamentale est au cœur de l’inquiétude spirituelle et de la recherche du sens de la vie.
Dans le monde contemporain, beaucoup de croyances essaient de répondre à cette question : réincarnation, anéantissement total, vie astrale, migration des âmes, etc.
Pour les chrétiens, aucune de ces croyances n’est recevable. Seule la foi au Christ mort et ressuscité peut éclairer notre perception de l’au-delà.
Pour Lui une chose est sûre :
« Ni la mort, ni la vie, ni le présent, ni l’avenir, rien ne pourra nous séparer de l’Amour de Dieu. » [1]
Cet Amour de Dieu est si fort, si attractif, qu’il détermine notre destinée finale :la vie est plus forte que la mort. Cette espérance chrétienne est au cœur de la célébration. Croire en Jésus Christ c’est croire qu’on est vivant avec Lui.

Et le purgatoire ?

Les catholiques affirment que par delà les frontières de la mort, cet amour divin peut continuer de purifier l’être profond de celui qui, durant son existence, n’a pas su ou n’a pas pu vraiment s’ajuster au projet de Dieu. Ce temps d’ajustement est appelé purgatoire.
Croire au purgatoire c’est affirmer le pouvoir de l’Amour de Dieu qui sait, par delà nos infidélités, nos aveuglements, nos refus d’aimer, rouvrir en nos vies le chemin de la lumière qui conduit jusqu’à Lui. « Notre cœur aurait beau nous condamner, Dieu est plus grand que notre cœur ! » [2]

Et l’enfer

Ce mot désigne la situation d’enfermement sur soi que pourrait choisir notre liberté. Dieu nous a créés pour le bonheur et Il attend de nous une adhésion libre à l’Amour qu’Il nous offre. Notre refus radical et volontaire nous met dans une situation « infernale ». C’est la perte irrémédiable de nous-mêmes, « une seconde mort ».

Et le paradis ?

Le paradis, c’est notre vocation à participer à la vie divine, dans la joie de la réconciliation avec notre Créateur.
Une chose est sûre, Dieu nous manifestera Son Amour « infiniment plus que ce que nous pouvons demander ou même imaginer. » [3]

La communion des saints

Cet échange mystérieux, enraciné dans la prière même de Jésus pour toute l’humanité, constitue un des aspects les plus lumineux de ce que la tradition appelle « la communion des saints ». Elle est ce lien invisible entre les vivants et les morts, qui se trouve éclairé et transfiguré par la sainte présence de Dieu. C’est dans la célébration de l’Eucharistie, en faisant mémoire avec toute l’Église, de la mort et de la résurrection du Christ, que le croyant peut vivre « en Dieu » une communion avec tous les défunts, prier pour eux et solliciter leur prière.


[1] Romains 8 versets 38 et 39

[2] Jean 1 versets 3 à 19

[3] Éphésiens 3 verset 1






Ces textes sont issus des publications de l’AEPP, Face à l’épreuve du deuil, des chrétiens ont quelque chose à vous dire…

Picto adresse postaleCommunion Saint Lazare - 55 Place de la Cathédrale - 83000 Toulon
+334 94 89 48 18
-  Courriel à la Communion Saint Lazare

Accueil du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h

 




 
Contacts | Mentions légales | Plan du site | Contributeurs | Espace privé | RSS | cef.fr | messesinfo.cef.fr | rcf.fr | webTvCn.eu | domaine-castille.fr | bonnenouvelle.fr

Conception et développement : bonnenouvelle.fr

http://www.diocese-frejus-toulon.com/Et-apres-la-mort.html