Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

« Voici la servante du Seigneur ; que tout se passe pour moi selon ta parole. »

Evangile de Jésus Christ selon saint Luc (1, 37)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var



faire un don nouveaux articles

Fête 1 er et du 2 novembre.

  Publié le vendredi 4 novembre 2016 , par André Robert

Fête catholique du 1er et 2 novembre. Que nous rappellent ces fêtes ?

Nos prochains rendez-vous.


PARROISSE SAINT CYPRIEN
344 boulevard Maréchal Joffre
83100 - TOULON -


04 94 36 26 64
Picto adresse postale paroissesaintcyprien.toulon@gmail.com
Picto carte Google Maps https://www.google.fr/maps/@43.1237...

Toussaint, 1er novembre 2016.
La fête de la Toussaint nous rappelle que nous sommes tous appelés à devenir des saints : ni plus, ni moins. Notre cœur est fait pour un bonheur infini et éternel, il est constitué d’une soif immense, que seule la Présence de Dieu peut satisfaire. Nous sommes donnés les uns aux autres pour nous aider, en cela.

Le 2 novembre.
Nous recommandons à Dieu les âmes de tous nos frères défunts, et plus particulièrement de ceux qui nous ont quittés pendant cette année. Parce que nous savons, par expérience, combien il est difficile de rester cohérent, le cap fixé sur le Christ, nous prions pour que nos défunts soient libérés au plus vite de ce qui peut le retenir loin de Dieu. Et n’oublions pas non plus que nos défunts eux-mêmes, prient maintenant pour chacun de nous.

Nos prochains rendez-vous.

Fermeture de l’Année Sainte de la Miséricorde.
Dimanche 20 novembre, en la fête du Christ Roi. Si nous n’avons pas encore vécu notre démarche jubilaire, il est encore possible, en passant la Porte Sainte, soit de la cathédrale de Toulon, de la cathédrale de Fréjus, de la basilique de Saint Maximin, ou de Notre-Dame de Grâces à Cotignac.

Repas Paroissial.
Dimanche 11 décembre à 12h, à la Coquette (57, rue de Dakar).

Les Béatitudes. (Matthieu 5)
3Heureux les pauvres de cœur, car le royaume des Cieux est à eux.
4Heureux ceux qui pleurent, car ils seront consolés.
5Heureux les doux, car ils recevront la terre en héritage.
6Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés.
7Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde.
8Heureux les cœurs purs, car ils verront Dieu.
9Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu.
10Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des Cieux est à eux.
11Heureux êtes-vous si l’on vous insulte, si l’on vous persécute et si l’on dit faussement toute sorte de mal contre vous, à cause de moi.
12Réjouissez-vous, soyez dans l’allégresse, car votre récompense est grande dans les cieux !

Les intentions de messe.
Pourquoi "faire dire une Messe" ? Le Seigneur nous a dit : "Tout ce que vous demanderez au Père en mon nom", Il vous le donnera. La célébration de l’Eucharistie a une valeur inestimable, parce que, par elle, l’Église toute entière présente au Père le sacrifice du Christ pour le salut de tous les hommes. La messe est toujours célébrée aux intentions de l’Église universelle. Toutefois, dans cette célébration, trouvent place aussi des intentions particulières (la paix dans le monde, des événements d’actualité, la rentrée scolaire, etc.) et personnelles (la santé d’une personne, la paix familiale, en action de grâce pour un événement heureux, etc.). Parmi ces intentions particulières, l’Église a toujours particulièrement encouragé la Messe pour les défunts, dernier geste de foi, d’espérance et de charité envers les personnes chères qui nous ont quittés. Une messe célébrée à l’intention d’un défunt a une valeur inestimable. C’est le plus beau cadeau que l’on puisse offrir à un être cher qui nous a quittés, la prière la plus puissante à son égard.

Les offrandes de messe.
Normalement, lorsqu’on "fait dire" une messe, on donne une offrande au prêtre qui va la célébrer. Cette offrande ne "paye" pas la célébration de l’Eucharistie : la messe n’a pas de prix. Le prix qu’a payé le Christ en se sacrifiant est infini. On n’achète pas une messe. On ne peut donc pas parler de prix en ce qui concerne la somme versée pour une intention de messe, mais bien plutôt d’offrande ou d’honoraire. Cet argent n’est pas pour payer la messe, mais pour aider le prêtre à vivre : l’offrande de messe est une façon de subvenir aux besoins des prêtres, qui donnent toute leur vie au service de la communauté chrétienne. Dans un souci de communion, l’Église du Var demande à ses prêtres de n’accepter que 25 offrandes de Messe par mois : les offrandes en plus sont versées à l’Évêché, pour être redistribuées aux prêtres nécessiteux. Le prêtre peut toutefois toujours ajouter ses intentions personnelles, pour lesquelles il ne perçoit pas d’offrande (c’est le cas, par exemple, pour les Messes célébrées le jour-même des Obsèques, des Baptêmes et des Mariages).

Quel est le montant de l’offrande pour une messe ?
Le montant de l’offrande est fixé par l’Assemblée des Évêques : elle est actuellement de 17€ pour une messe. Cette tarification est utile pour rendre justement dérisoire le prix (d’argent) par rapport à la valeur, infinie, du Sacrifice unique du Christ : ainsi nul ne pourra croire que son salut vaut 17€.
Il va de soi qu’un prêtre est tenu de célébrer la messe, sans recevoir d’offrande ou en ne recevant l’offrande que d’un euro symbolique, si l’intention est demandée par une personne n’ayant aucune ressource.

================================================










 

Conception et développement : bonnenouvelle.fr