Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

"Que Dieu lui-même achève en vous
ce qu’il a commencé"

(Rituel de l’ordination)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var




Auteur d’une Liturgie des Enfants


devenir prêtre faire un don nouveaux articles la foi pour les nuls

Fête de la Sainte Trinité, année A

  Publié le dimanche 15 juin 2014 , par Chantal de la Motte

Fiche de liturgie pour le dimanche 15 juin 2014








Accueil
Chaque enfant peut dire son prénom pour se présenter et pour se mettre en présence de Dieu. Jésus est là avec les enfants, comme avec leurs parents qui sont dans l’église. Nous écoutons la même Parole de Dieu que les parents, et même que tous les hommes du monde entier aujourd’hui. Lire l’Evangile dans un missel ou un lectionnaire plutôt que sur une feuille volante. On peut demander aux enfants de venir en procession après la proclamation de l’Evangile pour embrasser la Parole (le livre ouvert), en chantant (par exemple « Que vive mon âme à te louer ! » ou reprise de l’Alléluia.)

Rappel du temps liturgique
Après avoir fêté le don de l’Esprit Saint dimanche dernier, nous fêtons aujourd’hui la Sainte Trinité.

Acclamation de l’Evangile
Alléluia !

Evangile de Jésus Christ selon saint Jean (3, 16-18)
Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique : ainsi tout homme qui croit en lui ne périra pas, mais il obtiendra la vie éternelle. Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé. Celui qui croit en lui échappe au jugement, celui qui ne veut pas croire est déjà jugé, parce qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu.

Pistes de réflexion
Ces quelques lignes au début de l’évangile de Jean sont très denses et récapitulent le sens de la venue de Jésus parmi les hommes.
« Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique » Jésus est le fils unique car il est la seule source de salut. C’est lui seul vers qui nous devons aller, lui seul que nous pouvons suivre avec confiance, lui seul qui peut combler notre cœur.
« tout homme qui croit en lui ne périra pas, mais il obtiendra la vie éternelle » Il suffit donc de croire pour être sauvé, et Jésus le confirme dans de nombreux miracles où il dit « Va, ta foi t’a sauvé. » Mais attention, il ne s’agit pas d’une opinion, d’un simple accord, il s’agit de suivre Jésus, d’adhérer à sa personne, d’être greffé sur lui, inséparables de lui. Jean évoque dans son évangile le sarment et la vigne : c’est une foi qui engage notre vie.
Le projet de Dieu, c’est que l’humanité toute entière soit réunie en Jésus et vive de la communion d’amour de la Sainte Trinité. C’est cela le salut ou la vie éternelle, non pas une deuxième vie. C’est une autre dimension de la vie, qui commence sur la terre.
« Celui qui croit en lui échappe au jugement » Prenons l’exemple d’un enfant qui a blessé quelqu’un : s’il croit que cette personne peut le pardonner, il va se jeter dans ses bras et leur amour en sortira grandi ; s’il ne le croit pas, il repartira tout triste.

Nous fêtons la Sainte Trinité, un seul Dieu en trois personnes :
- Le Père, celui à qui on s’adresse tous les dimanches à la messe dans la prière que Jésus nous a apprise « Notre Père. »
- Le Fils, Jésus-Christ, présent dans l’eucharistie.
- L’Esprit Saint qui nous a été donné le jour de la Pentecôte (dimanche dernier) et qui est toujours présent et vivant avec nous aujourd’hui.

Difficile à comprendre ? Bien sûr, même impossible à comprendre ! Mais il ne s’agit pas de comprendre le mystère de la Sainte Trinité mais d’en vivre.

Source : « L’intelligence des Ecritures », MN Thabut, ed. Soceval

Activité
Pour évoquer la Sainte Trinité, on peut allumer trois cierges :
- Dieu est Père (allumer 1er cierge),
- Le Père donne la vie au Fils (allumer 2ème cierge avec la flamme du 1er),
- L’amour que donne le Père au Fils et le Fils au Père est Esprit (allumer 3ème cierge avec les deux autres.)
Dieu est Père, Fils et Esprit. Les trois cierges font une seule flamme, plus grande, plus haute, plus chaude que lorsqu’elles sont séparées.

Explication et coloriage du dessin.

“Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique” Jean 3, 16











 
Contacts | Mentions légales | Plan du site | Contributeurs | Espace privé | RSS | cef.fr | messesinfo.cef.fr | rcf.fr | webTvCn.eu | domaine-castille.fr | bonnenouvelle.fr

Conception et développement : bonnenouvelle.fr

http://www.diocese-frejus-toulon.com/Fete-de-la-Sainte-Trinite-annee-A.html