Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

"Que Dieu lui-même achève en vous
ce qu’il a commencé"

(Rituel de l’ordination)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var



Flassans – église de l’Assomption de Notre-Dame

  Publié le jeudi 16 janvier 2014 , par Françoise Girard

Elle est toujours debout la vénérable église Notre-Dame à la façade gothique, qui aurait été construite au XVème siècle par les Cisterciens du Thoronet, son vocable étant alors Notre-Dame des Salles. Elle servit d’église paroissiale jusqu’en 1871, date d’entrée en service de la nouvelle église.


Les horaires de messes à Flassans

La paroisse de Flassans dépend du curé de Gonfaron qui dessert également les communes de Cabasse et Les Mayons.
- Le siège du presbytère est situé 4 rue de Verdun - 83590 Gonfaron
-  04 94 78 32 62

Retrouvez tous les évènements sur egliseinfo.catholique.fr

Un peu d’histoire

Dans la dernière moitié du XIXème siècle, on avait projeté d’édifier une église plus vaste et plus rapprochée des maisons. Ce projet fut mis en exécution, mais les murs étaient à peine sortis de terres que des difficultés financières jointes à celles qui affectaient les plans firent arrêter les travaux.

Pendant quelques années, le chantier fut délaissé. Cet abandon peinait vivement la population, qui demandait que l’entreprise fut poursuivie. C’est ainsi qu’aux débuts de 1870, la municipalité fit appel à l’architecte Revoil, qui prit en mains l’œuvre commencée. Celui-ci transformant le plan primitif, qui dépassait les possibilités de la commune, mena si bien son affaire que tout était terminé dans le courant de 1871 et que Mgr Jordany pouvait le 24 octobre de la même année la bénir solennellement.

Le plan primitif comportait une église de style gothique, c’est une église de style roman qui se dressa : long vaisseau à trois nefs voûtées d’arêtes aux arcs reçus par des pilastres. Ces nefs communiquent entres elles par des arcades dont les arcs en plein cintre reposent sur des chapiteaux coiffant des futs de colonnes. Dans chaque travée, des fenêtres géminées ont été ouvertes, qui dispensent une abondante lumière.

La grande nef se termine par une abside arrondie que des fresques décorent sur toute sa surface.

Au chevet s’élève un haut clocher carré, qui est couvert par une toiture pyramidale.

Une élégante façade, précédée d’une étroite terrasse, donne passage à trois portes aux voussures reposant sur des colonnes.


Merci à Patrice Quesnel pour sa contribution photographique.












 

Conception et développement : bonnenouvelle.fr