Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

"Que Dieu lui-même achève en vous
ce qu’il a commencé"

(Rituel de l’ordination)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var



Giens - Saint-Pierre

  Publié le mardi 4 septembre 2007 , par Françoise Girard

Une présence chrétienne est avérée dans les îles de Hyères dès le Vème siècle. Au tout début de l’an 1000, le seigneur Pons de Fos donne au château un lieu de culte ; en 1096, la construction d’une église est décidée.


Infos pratiques

- curé de la paroisse : Père Philippe le Pivain
-  Picto adresse postale 1 place Saint-Pierre - GIENS - 83400 Hyères-les-Palmiers
-  04 98 04 50 39
-  Picto fax 04 98 04 50 39


Retrouvez tous les événements sur egliseinfo.catholique.fr


Retrouvez tous les événements sur egliseinfo.catholique.fr


Un peu d’histoire

Entre temps, plusieurs propriétaires de la presqu’île de Giens se succèdent : les Glandevez jusqu’en 1530 puis les Pontevès jusqu’en 1832. Ruiné, le dernier marquis de Giens vendit son bien à Frédéric Sievekin, sénateur de Hambourg. Toutefois, tous les ornements et tableaux restèrent propriété des habitants de Giens à la demande expresse du marquis de Pontevès-Giens.

En 1854, après plusieurs demandes, Mgr Casimir Alexis Wicart, évêque de Fréjus et de Toulon, érigea en paroisse l’église Saint-Pierre. En 1867, le comte Auguste de David-Beauregard fut nommé curé de la paroisse de ce qui était une "vieille chapelle". Si vieille qu’un enfant s’engouffra dans un trou du plancher. En 1883, la construction d’une église débuta, aux frais du curé et avec l’aide des habitants. Quand en 1987, le père Lebreton arriva comme curé, le presbytère était inhabitable. Chercheur en physique au CNRS de Toulon, il finança les travaux du presbytère avant de créer une association dans le but de financer les travaux de réhabilitation de l’église de Giens. Le dynamisme et la générosité des paroissiens, commerçants, habitants et vacanciers permirent dans un premier temps la réfection totale des charpentes et toitures. Suivit la réfection des façades avant d’entreprendre, en 1996, la rénovation intérieure du sol au plafond. Les murs furent décorés par Philippe Métaireau.

En façade, la statue de Saint-Pierre a été rénovée ; les statues et le bas-relief de l’autel en terre-cuite polychrome furent restaurés par Bernard de Bouchaud. Le 13 avril 1998, Mgr Madec inaugurait l’église rénovée que Mgr Rey consacrait le 9 septembre 2001.














 

Conception et développement : bonnenouvelle.fr