Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

"Que Dieu lui-même achève en vous
ce qu’il a commencé"

(Rituel de l’ordination)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var



Grimaud - Saint-Michel

  Publié le lundi 22 septembre 2008 , par Françoise Girard

L’église Saint-Michel aurait été construite vers 1087. Des bulles papales la mentionnent en 1096 et 1114 parmi les possessions des religieux de Saint-Victor.


Infos pratiques

_

Retrouvez tous les événements sur egliseinfo.catholique.fr


Un peu d’histoire

Cette église, qui ne comprend qu’une seule nef, a la forme d’une croix avec ses deux chapelles latérales. Elle est divisée en trois travées.

Cette église porte une voûte romane à berceau que renforcent des arcs doubleaux retombant sur des pilastres. Tout le long des murs, court un cordon de pierre sur lequel vient reposer la voûte. L’édifice est bâti en pierres de taille, sauf la façade qui a reçu des pierres de grand appareil. C’est par une dizaine de marches que l’on descend à la nef.

La façade s’orne d’une porte dans le plus pur style du XVIIIème siècle dont la date est indiquée : 1766. Elle a pour cadre un portail très ancien en plein cintre constitué de claveaux que surmonte un bandeau mouluré.

Un clocher carré s’élève au dessus de la toiture à l’intersection de la nef et de l’abside. Cette dernière est en cul-de-four, entourée de boiseries ; le maître autel en marbre fut placé en 1853.

On peut remarquer dans une chapelle latérale un bénitier très ancien portant l’inscription "Presbit Monachus de Grimaldi". L’église et ce bénitier sont classés par les Beaux-Arts.

Contre le mur du midi un cadran solaire indique les heures. Il porte une devise en provençal "Toun Leva Lou vese, o souleci, Sabe pas si verai toun coucha". [1]




[1] Ton lever, je le vois, ô soleil, je ne sais pas si je verrai ton coucher









 

Conception et développement : bonnenouvelle.fr