Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

« Voici la servante du Seigneur ; que tout se passe pour moi selon ta parole. »

Evangile de Jésus Christ selon saint Luc (1, 37)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var



devenir prÍtre faire un don

LA BONNE NOUVELLE DU JOUR

Evangile

-


nouveaux articles

nouveaux articles

Homélie pour le 1er dimanche de l’Avent 2016 (EA)

  Publié le dimanche 27 novembre 2016 , par Philippe Roy

l’Avent sert à attendre dans la paix et l’amour la venue du Seigneur.Nous devons nous préparer à la venue de Jésus par la prière, la charité et la veille.


L’Avent est un temps très spécial, c’est un temps de préparation de notre cœur pour recevoir dignement notre Seigneur Jésus. Nous pouvons nous interroger, pourquoi a-t-on lu dans l’évangile le récit de la seconde venue de Jésus, à la fin des temps, si l’Avent nous prépare à Noël ?

C’est simple. Si nous nous rappelons de la naissance de Jésus (sa première venue), cela peut vraiment nous aider à être prêt, avec la grâce et la présence de Dieu dans notre âme, pour la rencontre finale avec Jésus, au jour de notre mort ou, si Dieu nous permet de la vivre, à la fin des temps.
Donc, l’Avent sert à attendre dans la paix et l’amour la venue du Seigneur.
Cela n’a rien à voir avec le désespoir et l’impatience qui caractérise l’homme de notre époque. Saint Augustin donne une bonne recette pour attendre : « Tu mourras comme tu as vécu ». Si nous attendons avec amour, Dieu comblera notre cœur et notre espoir.

Comment faut-il vivre ce temps d’Avent, de préparation à Noël ? Je voudrais vous proposer trois mots clef à vivre :

La prière. Il faut prier, essayer de vivre toute la journée dans la présence de Dieu. Nous rappeler que Dieu, que Jésus est toujours avec nous. Prier ce n’est pas difficile. Comme l’affirme Sainte Thérèse d’Avila : « prier, c’est parler avec Jésus, comme avec un ami  », dans la confiance, la simplicité et l’amour.

La charité. Il faut, pour bien nous préparer à Noël, faire un bon cadeau à Jésus. Noël est son anniversaire. Quel est le cadeau que Jésus aime le plus ? C’est notre amour ; il faut le donner de tout notre cœur. Comment le faire ? Par les œuvres de miséricorde, en vivant la charité envers tous nos frères et sœurs : un sourire à quelqu’un qui est triste, une parole de réconfort, le partage d’un moment de notre journée avec quelqu’un qui est tout seul, la prière pour nos frères dans le besoin, le pardon des offenses que nous avons reçues, la patience pour les défauts de nos prochains... Les possibilités sont infinies. Tous, nous pouvons vivre l’amour et la miséricorde et c’est la meilleure façon de nous préparer à Noël, à la rencontre avec Notre Seigneur Jésus.

La veille. Jésus dans l’évangile nous encourage à veiller, à être prêts. Le Pape Benoît XVI disait : «  on doit veiller car seul celui qui est éveillé ne sera pas pris par surprise ».
Nous devons nous préparer avec un amour flamboyant dans le cœur, comme la torche des vierges prudentes. Il s’agit précisément de cela, le moment viendra où on entendra : « Voilà l’époux ! » (Mt 25,6) : Jésus Christ !

Son arrivée est toujours source de joie pour celui qui a une torche allumée dans le cœur. Sa venue est comme celle d’un père de famille qui vit dans un pays lointain et qui écrit aux siens : quand vous vous y attendrez le moins, je viendrai. A partir de ce jour, tout est joie dans le foyer : Papa vient ! Nos modèles, les Saints, ont ainsi vécu "dans l’attente du Seigneur".
Veillez car vous ne savez pas quel jour viendra le Seigneur (cf. Mt 24,42). Une maison propre, un cœur pur, des pensées et une affection à l’image de Jésus. Benoît XVI explique : « Veiller signifie suivre le Seigneur, choisir ce que le Christ a choisi, aimer ce qu’Il a aimé, avoir une vie conforme à la sienne ». Alors le Fils de l’homme viendra… et le Père nous accueillera dans ses bras parce que nous ressemblons à son Fils.

Bref : le temps de l’Avent doit être pour nous un temps précieux, de prière plus intense, de charité et de veille pour chercher toujours la volonté de Dieu.
Que la très sainte Vierge Marie, la Vierge de la sainte attente, nous accorde la grâce de vivre toujours dans la charité du Christ, toujours prêts à sa Venue, d’accomplir toujours la volonté de Dieu dans la joie et la paix, d’attendre la Venue de notre Époux Divin.

Ainsi soit-il.










 

Conception et développement : bonnenouvelle.fr