Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

"Que Dieu lui-même achève en vous
ce qu’il a commencé"

(Rituel de l’ordination)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var



devenir prÍtre faire un don nouveaux articles
Accueil du site > Eglise du Var Paroisses > Paroisses > Ollioules - Saint-Laurent > Une paroisse en prière > Homélie pour le 27ème dimanche du temps ordinaire 2016 (JGA).

Homélie pour le 27ème dimanche du temps ordinaire 2016 (JGA).

  Publié le dimanche 2 octobre 2016 , par Philippe Roy

« Augmente en nous la foi » ! Sans la foi il est impossible de rejeter de notre vie l’orgueil et de nous reconnaître comme de simples serviteurs. En effet, sans la foi notre vie chrétienne n’a pas de sens.


« Augmente en nous la foi, Seigneur » ! Voilà ce que les Apôtres demandent à Jésus.
Les deux derniers dimanches nous avons lu et commenté le chapitre 16 de l’Evangile selon Saint Luc, dans lequel Jésus nous a enseigné que nos cœurs doivent être libres de l’avarice.
Aujourd’hui, après avoir écouté cet enseignement de Jésus, les disciples lui demandent : « Seigneur, augmente en nous la foi  » ! C’est logique, sans la foi nous ne pouvons pas nous détacher des biens matériels, des biens que, ici et maintenant, nous considérons comme nécessaires à notre bonheur. Sans la foi en la parole de Jésus nous ne pouvons pas renoncer au bien du temps présent pour un bien futur que nous ne voyons pas, que nous ne touchons pas. Sans la foi, il est impossible d’accepter la pauvreté et la simplicité de vie comme un don de Dieu. Sans la foi nous n’éviterons pas de tomber dans l’idolâtrie de l’argent. Sans la foi il est impossible de rejeter de notre vie l’orgueil et de nous reconnaître comme de simples serviteurs. Pour suivre Jésus sur le chemin de l’humilité et de la pauvreté nous avons besoin de la foi.
Seigneur, nous aussi nous te demandons : augmente en nous la foi !
En effet, sans la foi notre vie chrétienne n’a pas de sens.

Qu’est-ce que l’Eucharistie sans la foi ?
A la fin de la consécration nous chantons : il est grand le mystère de la foi. Qu’est-ce que le baptême sans la foi ? Qu’est-ce que la Croix sans la foi ? Qu’est-ce que l’espérance dans la vie éternelle et la résurrection sans la foi ? Qu’est-ce que l’Eglise sans la foi ? Qu’est-ce que le commandement de l’amour, de la charité sans la foi ? Qu’est-ce que la confession sans la foi ? Qu’est-ce que la prière sans la foi ?
Vraiment sans la foi notre vie chrétienne n’a pas de sens, tout devient ridicule.
Seigneur, nous aussi nous te demandons : augmente en nous la foi !

Mais qu’est-ce que la foi ?
Le Catéchisme de l’Eglise Catholique dit «  la foi est d’abord une adhésion personnelle de l’homme à Dieu ; elle est en même temps et inséparablement l’assentiment libre à toute vérité que Dieu a révélé… Il est juste et bon de se confier totalement à Dieu et de croire absolument ce qu’Il dit… Pour le chrétien, croire en Dieu c’est inséparablement croire en Celui qu’Il a envoyé, son Fils bien aimé Jésus-Christ » (C.E.C. 150-151).
Le mot « credo- je crois » veut dire je crois pour absolument vrai tout ce que Jésus a révélé et je le crois plus fermement que si je le voyais de mes yeux, « parce que Dieu ne peut ni se tromper ni nous tromper » (catéchisme de Saint Pie X, 19).

« Augmente en nous la foi » ! Oui, Seigneur notre foi est petite, notre foi est faible, fragile, mais nous te l’offrons telle qu’elle est pour que tu l’augmentes. Et que répond le Seigneur ? « Si vous aviez la foi grande comme une graine de moutarde, vous pourriez dire à ce mûrier : déracine-toi et va te planter dans la mer et il vous obéirait ». La graine de moutarde est toute petite, mais Jésus dit qu’il suffit d’avoir une foi comme elle, petite mais vraie, sincère pour faire des choses humainement impossibles, impensables.
Et c’est vrai, regardons l’exemple des saints :
Saint Pierre Clavier : cent mille baptêmes ; Sainte Thérèse de l’enfant Jésus : entrée au couvent à seize ans ; Sainte Teresa de Calcutta… ; Saint Jean-Paul II… Nous aussi nous connaissons des personnes simples, humbles mais avec une foi très forte qui déplacent vraiment des montagnes. Pensons à certaines mamans, certains papas qui affrontent des situations très lourdes, ou à certaines personnes très gravement malades qui transmettent la sérénité à ceux qui viennent les voir.

« Seigneur, augmente en nous la foi  ». C’est une prière essentielle pour notre vie !
Alors confions cette prière à la Vierge Marie :
Ô Mère, aide notre foi !
Ouvre notre écoute à la Parole, pour que nous reconnaissions la voix de Dieu et son appel.
Éveille en nous le désir de suivre ses pas, en sortant de notre terre et en accueillant sa promesse.
Aide-nous à nous laisser toucher par son amour, pour que nous puissions le toucher par la foi.
Aide-nous à nous confier pleinement à Lui, à croire en son amour, surtout dans les moments de tribulations et de croix, quand notre foi est appelée à mûrir.
Sème dans notre foi la joie du Ressuscité.
Rappelle-nous que celui qui croit n’est jamais seul.
Enseigne-nous à regarder avec les yeux de Jésus, pour qu’il soit lumière sur notre chemin. Et que cette lumière de la foi grandisse toujours en nous jusqu’à ce qu’arrive ce jour sans couchant, qui est le Christ lui-même, ton Fils, notre Seigneur ! (Pape François, Lumen Fidei)

Ainsi soit-il.










 

Conception et développement : bonnenouvelle.fr