Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

"Que Dieu lui-même achève en vous
ce qu’il a commencé"

(Rituel de l’ordination)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var




Chancelier du diocèse de Fréjus-Toulon


devenir prêtre faire un don nouveaux articles la foi pour les nuls
Accueil du site > Au service du diocèse > Rubrique juridique du diocèse de Fréjus-Toulon > La signification rituelle du don de la paix pendant la messe

La signification rituelle du don de la paix pendant la messe

Document de droit liturgique

  Publié le samedi 30 mai 2015 , par Abbé Alexis Campo

La Congrégation pour le Culte divin et la Discipline des Sacrements a produit un document approuvé par le Souverain Pontife François le 7 juin 2014 qui a ordonné qu’il soit publié.


La lettre circulaire sur la signification rituelle du don de la paix pendant la messe approuvée par le Souverain Pontife François le 7 juin 2014 qui a ordonné qu’elle soit publiée émane de la Congrégation pour le Culte divin et la Discipline des Sacrements. Elle est signée par le Cardinal Antonio Cañizares Llovera, Préfet de cette Congrégation le 8 juin 2014 et contresignée par l’Archevêque Secrétaire, Arthur Roche.


Le document est attaché à cette page et téléchargeable (voir pied de cette page).


Photo du logo : baiser de paix ou osculatoire.


L’osculatoire, du latin osculum (le baiser), plus communément appelé baiser de paix, instrument de paix ou Agnus Dei, est un objet utilisé de manière facultative dans la liturgie catholique.


Il s’agit d’un objet de petite taille - une vingtaine de centimètres - en matériau noble (ivoire, métal, bois, etc.), dont la forme, variable, comporte généralement une base rectiligne qui permette de le faire tenir debout en l’appuyant sur une poignée, fixée au dos, destinée à en faciliter la préhension. Sur le recto de l’objet figure une représentation religieuse qui rappelle le sens du rite et l’origine de la paix qu’il transmet ; le plus souvent il s’agit du Christ en croix, de l’Agneau de Dieu, du Sacré-Cœur de Jésus ou encore d’une représentation de la Nativité.


Le prêtre l’embrasse, puis le diacre, enfin le sous-diacre qui va le présenter aux fidèles selon des modalités liturgiques qui varient en fonction des lieux, du type de célébration et des coutumes. Cet instrument, apparu au Moyen Âge, permet ainsi aux fidèles de transmettre le baiser de paix sans contact physique direct - parfois ambigu - et en rappelant le sens religieux du geste accompli. L’instrument de paix est présenté au prêtre par le servant ou le diacre.











 
Contacts | Mentions légales | Plan du site | Contributeurs | Espace privé | RSS | cef.fr | messesinfo.cef.fr | rcf.fr | webTvCn.eu | domaine-castille.fr | bonnenouvelle.fr

Conception et développement : bonnenouvelle.fr

http://www.diocese-frejus-toulon.com/La-signification-rituelle-du-don.html