Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

"Que Dieu lui-même achève en vous
ce qu’il a commencé"

(Rituel de l’ordination)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var



faire un don nouveaux articles

Le 31 juillet 1903, entrée en Conclave.

Paroisse Saint-Pie X, 49 rue Henri Poincaré, 83000 Toulon

  Publié le mercredi 31 juillet 2013 , par Patrice Quesnel

Le cardinal Giuseppe Sarto en chemin vers la Croix.


Les 64 cardinaux électeurs sont quasiment tous présents à Rome pour l’inhumation du pape Léon XIII [1], qui a lieu le samedi 25 juillet 1903 dans la basilique du Latran.

Ils se rassemblent chaque jour en congrégations, sous l’autorité du cardinal Louis Oreglia di San Stefano, évêque d’Ostrie et Velietri, doyen du Sacré Collège et Camerlingue. La date d’entrée en Conclave a été fixée au vendredi 31 juillet à 17h00.

JPEG - 43.4 ko
Sa sainteté Léon XIII, décédé le 20 juillet 1903, après 25 années de pontificat.

Depuis la mort de Léon XIII, les pronostics vont bon train dans les milieux journalistiques, diplomatiques et ecclésiaux. Sur les 62 cardinaux finalement présents [2] , 58 appartiennent aux grandes puissances européennes de l’époque (Italie, France, Autriche-Hongrie, Allemagne, Espagne). Les "papabile" les plus souvent cités sont :

- le cardinal Mariano Rampolla, ex-Secrétaire d’Etat du feu pape, archi-favori, soutenu notamment par les "partis" français, espagnol, et russe ;

- le cardinal Girolamo Gotti, ex-préfet de la Congrégation de la Propagande (missions), carme, soutenu principalement par les partis allemand et autrichien ;

- le cardinal Serafino Vanutelli, ex-Grand Pénitencier, qui a également les faveurs des partis germaniques ; mais il a un frère également cardinal, Vincenzo, ce qui fait craindre un pontificat "népotique" ;

- le cardinal Giuseppe Sarto, patriarche de Venise, qui n’est certes pas dans les grands favoris, mais qui est une personnalité très populaire en Italie et dans l’Eglise de la Péninsule.

Ce vendredi 31 juillet donc, à 17h00, la procession solennelle des cardinaux se forme pour entrer dans la chapelle Sixtine. Chaque cardinal n’a le droit qu’à deux accompagnateurs. Le cardinal Sarto a choisi son secrétaire, Monsignor Giovanni Bressan, comme "conclaviste" [3] , et le comte Stanislao Muccioli comme accompagnateur "garde noble". Sur chaque côté de la chapelle ont été installées les stalles des cardinaux. Chaque siège est surmonté d’un baldaquin. Lorsque le nouveau Pape aura accepté le choix des urnes, tous les baldaquins seront abaissés sauf celui de l’élu.

JPEG - 73.1 ko
La chapelle Sixtine installée pour le Conclave de 1903. Remarquer le baldaquin, ici relevé, au-dessus de chaque stalle.

Le conclave fonctionnera sous la maîtise d’oeuvre du cardinal Oreglia, Doyen, assisté d’un secrétaire du conclave, Monseigneur Rafaël Merry del Val, archevêque métropolitain in partibus de Nicée, président de l’Académie des Nobles Ecclésisatiques [4], d’un Gouverneur du Conclave, Monseigneur Cagiado de Azevedo, et d’un Maréchal du Conclave, le prince Mario Chigi.

Après la cérémonie de prestation individuelle du serment d’entrée en Conclave, les cardinaux gagnent leurs cellules, la chambre n° 57 au troisème étage du palais pour le cardinal Sarto, puis se retrouvent pour un temps de prières. Puis, il est 20h00, les cérémoniaires parcourent les couloirs pour crier le troisième extra omnes (Tous dehors) tandis que le cardinal Oriegla et ses assistants vérifientque toutes les portes sont fermées et que toutes les ouvertures sont murées.

Les cardinaux sont désormais seuls avec le Saint-Esprit pour élire le successeur de Pierre.


JPEG - 231.7 ko
La chapelle Sixtine installée pour le Conclave de 1903. Remarquer le baldaquin, ici relevé, au-dessus de chaque stalle.

[1] Léon XIII, né Vincenzo Gioacchino Raffaele Luigi Pecci, est le 256e pape de l’Église catholique. Ayant succédé au pape Pie IX le 20 février 1878, il régna jusqu’à sa mort en 1903.

[2] Le cardinal Celesia, archevêque de Palerme, ne put se rendre au Conclave en raison de son âge ; le cardinal Patrick Moran, archevêque de Sidney en Australie, ne put arriver à temps ;les cardinaux Herrero et Cretoni, malades, voteront dans leur cellule ; le seul cardinal non-européen présent dans la chapelle Sixtine est le cardinal Gibbons, archevêque de Baltimore aux USA.

[3] Don Giovanni Battista Bressan entra au service de Pie X comme secrétaire particulier, lorsque le futur pape fut installé au siège épiscopal de Mantoue. Il le suivit au patriarcat de Venise, et l’accompagna donc au Conclave de 1903. Pie X élu, il fut nommé secrétaire particulier du Pape, avec le titre de chanoine de la basilique Saint-Pierre. Apès la mort du Pape, il occupa diverses fonctions à la secrétairerie d’Etat puis à la Congrégation des Rites. Il décéda au Vatican le dimanche 2 juillet 1950 à l’âge de 82 ans.

[4] Rafael Merry del Val y Zulueta Wilcox, né le 10 octobre 1865 et mort le 26 février 1930, sera ensuite choisi par Pie X comme Secrétaire d’Etat, et créé cardinal. Voir notre article : Saint Pie X et le cardinal Merry del Val.
_






Paroisse Saint-Pie X

Nous retrouver sur Twitter :

ou sur Facebook : https://www.facebook.com/SaintPieXToulon

Picto adresse postale Adresse postale : 49 rue Henri Poincaré - 83000 Toulon (façade ouest de l’église)
Picto adresse postale entrée courante, accueil, bureaux, salles de réunion et presbytère : porte sud de l’église par la courette de la rue Eugène Silvain
accès personnes à mobilité réduite : porte nord de l’église, rue Eugène Silvain
Picto adresse postale entrée et parvis d’honneur (mariages, obsèques, solennités, processions ...) : façade est de l’église, rue Eugène Silvain

04 98 00 98 80

Picto fax 04 98 00 98 81

GPS : Lat. 43.1207 ; Long. 5.9412

En pratique, accéder à Saint-Pie X

Pour joindre l’équipe de rédaction, recevoir le bulletin paroissial par e-mail, ou contribuer à ce site, écrivez-nous à l’adresse électronique suivante :
saintpiex.toulon@gmail.com

ou "tweetez ! "

 



 

Conception et développement : bonnenouvelle.fr