Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

"Que Dieu lui-même achève en vous
ce qu’il a commencé"

(Rituel de l’ordination)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var



Le Castellet - Transfiguration

  Publié le mardi 4 septembre 2007 , par Françoise Girard

L’église paroissiale dédiée à Saint Sauveur fut construite dans le courant du XII° siècle. Le bas côté est de date plus récente, il fut édifié en 1753.


La grande nef porte une voûte à berceau, renforcée d’arcs doubleaux reçus par des pilastres, qui d’un côté sont engagés dans le mur de l’autre dans les piliers.

Des arcades aux arceaux plein cintre reposant sur des piliers font communiquer les deux nefs.

Le long du mur nord, des arceaux ont été pratiqués dans toute la longueur de la nef à hauteur de chaque travée. La longueur de la grande nef est de 25 m, sa largeur de 6, 75 m et sa hauteur 12,25 m ; une abside semi-circulaire la termine. On la dit formée par la moitié d’une ancienne tour de fortification romaine.

La façade dont le sommet sert de clocher se présente sur une placette ; les cloches sont placées dans des créneaux.

Un portail roman aux belles pierres en claveau, que borde une moulure ogivale permet l’accès à l’église ; elle fut l’objet d’un remaniement en 1677.

Au-dessus, on remarque une croix anglée attribuée aux Templiers, mais que certains attribuent aux Comtes de Provence.

L’histoire raconte que sous ces voûtes eut lieu un jour de l’an 1223 une entrevue entre le Comte de Provence Raymond- Bérenger et le Vicomte de Marseille Guillaume.

Un tableau datant de 1771 représentant Saint Clair guérissant un aveugle, y est en grande vénération d’autant que l’église possède une relique du saint, enchâssée dans le piédestal qui porte son buste. Le jour de sa fête, le 2 janvier, les fidèles venaient très nombreux chanter : Grand Sant que dessus la terro, Si pregu’en chasqu’oustallet, Escouto nouastro priero, Proutegeo lou Castellet.











 

Conception et développement : bonnenouvelle.fr