Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

"Que Dieu lui-même achève en vous
ce qu’il a commencé"

(Rituel de l’ordination)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var



faire un don nouveaux articles

Le Muy - Saint-Joseph

  Publié le mercredi 5 septembre 2007 , par Françoise Girard

L’église paroissiale est dédiée à la Nativité de la Sainte Vierge ; l’historien Girardin écrit qu’elle fut consacrée on ne sait à quelle date, sous le titre de Notre Dame de La Laure.


Infos pratiques


Retrouvez tous les événements sur egliseinfo.catholique.fr


Un peu d’histoire

En 1522, elle était en construction et les consuls demandèrent au seigneur du lieu la démolition de la vieille église de Notre Dame de la Lauze pour utiliser les pierres afin d’achever la nouvelle église.

L’église primitive était connue sous le vocable de saint André ; elle parait en 1143 dans une bulle d’Innocent II. Elle existait encore à la fin du XVIIème siècle. A peine achevée, la nouvelle construction fut en butte aux destructions de la guerre en 1546, de la part des Impériaux, en 1580, au cours des guerres de religion. Il faudra arriver en 1634 pour que disparaissent ses blessures.

Cette église de Saint Joseph du Muy, est une des rares églises fortifiées qui existent dans le diocèse. Dans ses murs apparaissent encore des consoles et des mâchicoulis.

Ce vaste vaisseau ne comporte qu’une seule nef en trois travées. La voûte est à croisée d’ogive aux nervures retombant sur des triples colonnes. L’abside à sept pans est recouverte d’une voûte, structure toute particulière à liernes et tiercerons ; ses nervures sont reçues par de fines colonnes. Cinq grandes fenêtres gothiques éclairent abondamment le chœur.

La façade ouvre son portail sur une place. Il est surmonté par un entablement est un linteau en arc de cercle.

Le clocher qui l’accote fut construit en 1570. Il est percé à sa base d’une ouverture ogivale et porte à son sommet une cage d’horloge très ouvragée.











 

Conception et développement : bonnenouvelle.fr