Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

"Que Dieu lui-même achève en vous
ce qu’il a commencé"

(Rituel de l’ordination)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var



faire un don nouveaux articles

Le mot du père Benoît - 4ème dimanche de l’Avent

Dimanche 22 décembre 2013 - 4ème dimanche de l’Avent

  Publié le vendredi 20 décembre 2013 , par Père Benoît Moradei

Chaque dimanche, retrouvez le mot du père Benoît.


Jésus

L’ange demande à Joseph d’appeler l’enfant «  Jésus, (c’est-à-dire : Le-Seigneur-sauve), car c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés  » (Mt 1, 21).

Nous le chanterons cette semaine : « Le Sauveur que le monde attend, pour tout homme est la vraie lumière... il est né le Divin Enfant... »

Par son nom, Jésus veut dire "Sauveur" (Ye-shoua).
Je pose donc la question : de quoi ai-je besoin cette année d’être sauvé(e) ?
Quel salut attendons-nous de Dieu ?
Au fond, qu’attendons-nous de Noël ?
Ou mieux encore : Qui est-ce que j’attends à Noël ?

Je peux attendre à Noël beaucoup de choses matérielles, d’avoir moins de soucis, plus de joie ; retrouver la famille ou des amis...
Si j’ai peur de me retrouver seul, ou de penser à mes disparus, j’attends de Noël un peu de consolation.
Mais est-ce la chose la plus importante que Jésus veut m’apporter ?
Que veut-il m’apporter de plus important cette année ?
Lui-même.

Joseph

L’admirable Joseph reçoit du ciel son cadeau de Noël : un enfant.
Il ne l’attendait pas si vite ni si tôt, mais ce sera son cadeau de Noël.

Joseph, ce père admirable au coeur d’enfant. Il fait confiance, et se laisse conduire sur une route qu’il n’avait pas imaginée.
Il attendait le salut d’Israël et il obtient le Sauveur.
Et avec le Sauveur, il reçoit la Mère. Marie, l’épouse inépousée, est reçue par Joseph.

Nous aussi à Noël, si nous n’avons plus de famille sur terre, recevons cette famille du ciel, prenons chez nous Marie et Joseph, et l’Enfant.
Que de grâces sont données par la sainte Famille de Nazareth et de Bethléem.

L’esprit

« L’enfant qui est engendré en elle vient de l’Esprit Saint »

Ce que nous avons vécu il y a deux semaines, c’est exactement cela : laisser le Père, par son Esprit Saint, engendrer le Fils en nous.

Cette rencontre avec l’Esprit saint a été en même temps un nouvel amour du Fils et du Père, une nouvelle disposition à les servir et à apporter Jésus au monde, comme Marie et Joseph.

C’est ce cadeau de l’Esprit saint que je redemande pour moi et pour vous en ce Noël :
« il n’y a pas de plus grande liberté que de se laisser guider par l’Esprit, en renonçant à vouloir calculer et contrôler tout, et de permettre à l’Esprit de nous éclairer, de nous guider, de nous orienter, et de nous conduire là où il veut. Il sait bien ce dont nous avons besoin à chaque époque et à chaque instant. On appelle cela être mystérieusement féconds ! » (pape François).


- Demandons au Seigneur, devant la crèche, de nous préparer à la Mission de ce printemps à Hyères.

Le denier, rappel...

Parce que l’Église ne vit que de vos dons, qu’elle ne reçoit aucune subvention, ni de l’état, ni du Vatican,
Parce que votre denier sert à verser le traitement des prêtres et à payer leurs charges sociales,
Nous avons besoin de vous et de votre participation CHAQUE ANNEE !
Merci d’avance.
(Vous avez jusqu’au 31 décembre pour faire un don déductible de vos impôts).

La feuille de communauté de la semaine

PDF - 1.1 Mo

- Télécharger la feuille de communauté du 4ème dimanche de l’Avent







- Garderie à la messe de 10h30 à Saint-Louis


- Il reste de la place pour le repas de Noël (25 décembre) et le réveillon du Nouvel an à la salle Familia.
Pour en savoir plus, cliquer...


- Plus d’informations sur le denier du culte...


- Retrouvez le programme des fêtes de Noël dans les églises de Hyères


- Relire le mot du père Benoît du dimanche 15 décembre - 3ème dimanche de l’Avent


- A lire...
Le pape fête son anniversaire avec des sans-abris

 



 

Conception et développement : bonnenouvelle.fr