Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

"Que Dieu lui-même achève en vous
ce qu’il a commencé"

(Rituel de l’ordination)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var




Les Dominicains de la Sainte-Baume

A la recherche de Marie-Madeleine et du pardon sans condition obtenu de Jésus

  Publié le samedi 12 septembre 2015 , par Soeur Cécile Leblanc, O.V.

Les Dominicains gardent et animent le Sanctuaire de la Sainte-Baume depuis 1295. Le Sanctuaire de la Sainte-Baume est dédié à sainte Marie-Madeleine, « l’Apôtre des Apôtres ».


L’ordre des Dominicains a été fondé par saint Dominique et approuvé par le pape Honorius III le 22 décembre 1216. Ordre mendiant et itinérant, il se répand très vite en Europe. La fondation de la maison de la Sainte-Baume date de l’arrivée des frères à Saint-Maximin en 1295, peu après la redécouverte des reliques de Sainte Marie-Madeleine en 1279.

Si les Dominicains s’installent à Saint-Maximin et à la Grotte à la fin du 13e siècle, la présence religieuse liée à sainte Marie Madeleine n’est pas récente. Elle remonte au début du Ve siècle. Ce furent d’abord les Cassianites (qui fondèrent l’abbaye Saint-Victor à Marseille) puis les Bénédictins qui gardèrent les précieuses reliques et animèrent le pèlerinage. Il est difficile d’entrer dans les détails. Mais il faut noter que la Sainte-Baume fut liée aux destinées de la France et vécut au rythme de ses rois, des papes et des grands saints qui firent l’Europe : saint Louis, François 1er, Louis XII, Louis XIV, sainte Catherine de Sienne, saint Vincent Ferrier et tant d’autres, illustres ou non. La présence des frères est continue jusqu’à la Révolution Française, date à laquelle ils doivent partir.C’est au père Lacordaire, à la demande de l’Evêque de Fréjus, Mgr Jordany, que l’on doit le retour des frères Dominicains à Saint-Maximin et à la Grotte en 1859.

Quelle prédication pour la Sainte-Baume ? Qu’a-t-elle à dire à notre temps ? Elle est liée profondément à la Sainte qui habita ses murs. Il faut donc pour comprendre ce que les pèlerins viennent chercher à la Sainte-Baume, comprendre qui est cette femme qui selon saint Luc « a beaucoup aimé » [1] et à qui il a été « beaucoup pardonné » [2]. La prédication s’organise et se déploie autour de ce maître mot « miséricorde ». Celle de Dieu bien évidemment. Celle qui restaure le pécheur, même le plus grand, dans sa dignité de fils et de fille de Dieu. Au prix d’un combat dans la grâce avec soi-même. Il semble que la Sainte-Baume soit dressée devant nous comme un véritable « signe des temps ». Comme une réponse à cette question angoissante : « Est-ce que Dieu aurait abandonné son peuple ? ». Certes non, et dans ce Sanctuaire nous touchons de manière concrète la manière dont Dieu vient à nous. En nous communiquant ce que Jésus a obtenu pour nous. Ce qui transforma Marie-Madeleine : le pardon sans condition. Combien de personnes recevons nous ici, « lessivées », dévorées par le regret, accablées. Mais combien aussi repartent consolées, pardonnées, se sachant aimées par Dieu. De cela, fils de saint Dominique, gardiens du Sanctuaire, nous sommes témoins.

Carte d’identité

- Nom : ordre des frères Prêcheurs
- Date et lieu de fondation : 22 décembre 1216 à Toulouse
- Fondateur : saint Dominique
- Statut canonique  : Institut religieux de droit pontifical
- Charisme : Evangélisation par la parole et l’exemple fondé dans la contemplation des Mystères du Salut.
- Adresse : Couvent Sainte Marie-Madeleine, 2200 cd route de Nans, 83640 Le Plan d’Aups
- Tel : 04 42 04 54 84-
- Mail : accueil@saintebaume.org
- Prieur : frère Joël-Marie Boudaroua depuis avril 2015
- Les implantations :

  • Dans le diocèse : la Sainte-Baume
  • En France : Il y a deux Provinces dominicaines :
    • • La Province de France : Lille, Strasbourg, Nancy, Paris, Rennes, Poitiers, Lyon
    • • La Province de Toulouse : Bordeaux, Toulouse, Montpellier, Marseille, La Sainte Baume, Nice, la Réunion, Haiti
  • Dans le monde : les frères sont présents dans 110 pays.


    L’ordre des prêcheurs fête 800 ans.


[1] 1. Cf. Marie-Madeleine et la Sainte-Baume, 3e édition, Ph.-I André-Vincent, dominicain, Téqui, Paris, 1980.

[2] 2. Luc 7, 47






Adresses des sites de la Province de Toulouse et de l’Hôtellerie de la Sainte-Baume : http://dominicains.com/ http://www.saintebaume.org/

 




 
Contacts | Mentions légales | Plan du site | Contributeurs | Espace privé | RSS | cef.fr | messesinfo.cef.fr | rcf.fr | webTvCn.eu | domaine-castille.fr | bonnenouvelle.fr

Conception et développement : bonnenouvelle.fr

http://www.diocese-frejus-toulon.com/Les-Dominicains-de-la-Sainte-Baume.html