Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

"Que Dieu lui-même achève en vous
ce qu’il a commencé"

(Rituel de l’ordination)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var




Délégué épiscopal à l’information et à la communication


devenir prêtre faire un don nouveaux articles la foi pour les nuls
Accueil du site > Actualités > En ce moment > Les conséquences liturgiques de la renonciation du pape

Les conséquences liturgiques de la renonciation du pape

  Publié le jeudi 7 mars 2013 , par Yann de Rauglaudre

La renonciation de Benoît XVI et la vacance du Siège apostolique qu’elle entraîne ont des conséquences sur la liturgie


Premier effet de la renonciation de Benoît XVI  : depuis le jeudi 28 février à 20 heures (heure de Rome), et jusqu’à l’élection de son successeur, il faut omettre la mention du pape dans le canon de la messe. Dans les diocèses également vacants, la mention de l’évêque est également omise.

Par ailleurs, même pendant le Carême, il est possible de célébrer dans les paroisses la messe « pour l’élection d’un pape » que tout évêque peut également prescrire dans son diocèse, notamment pendant le conclave lui-même. Sauf dans une célébration diocésaine ou avec une grande assemblée, où on peut utiliser les lectures de la messe votive « pour l’élection du pape », il faudra toutefois utiliser les lectures prévues dans le Lectionnaire de semaine pour le temps du Carême ainsi que la préface du Carême.

Notamment pendant le conclave, il est aussi possible de célébrer la messe votive du Saint-Esprit, mais avec les textes du Lectionnaire de semaine, sauf dans le cas d’une célébration diocésaine ou avec une grande assemblée. La couleur liturgique sera toutefois le rouge (pour l’Esprit Saint) et non le violet du Carême.

Il est également recommandé d’ajouter une intention pour l’élection du nouveau pape dans la Prière universelle ainsi que dans les intercessions dans la Liturgie des heures.

Enfin, dans les lieux de culte, il sera souhaitable de retirer la photo de Benoît XVI, notamment si elle est exposée à la vue des fidèles comme celle du pape actuel.

Après l’élection du nouveau pape

Dès l’annonce de l’élection du nouveau pape, l’usage est de faire sonner les cloches des églises. À partir de ce moment, il faudra également mentionner le nom du nouveau pape dans la Prière eucharistique.

Dans les jours qui suivront, il est également possible de célébrer des messes à l’intention du nouveau pape en utilisant le formulaire et les lectures de la messe votive « pour le pape », sauf durant la Semaine Sainte et l’octave de Pâques. Là encore, un évêque diocésain pourra même le prescrire pour son diocèse.











 
Contacts | Mentions légales | Plan du site | Contributeurs | Espace privé | RSS | cef.fr | messesinfo.cef.fr | rcf.fr | webTvCn.eu | domaine-castille.fr | bonnenouvelle.fr

Conception et développement : bonnenouvelle.fr

http://www.diocese-frejus-toulon.com/Les-consequences-liturgiques-de-la.html