Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

"Que Dieu lui-même achève en vous
ce qu’il a commencé"

(Rituel de l’ordination)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var



Notre Dame de l’Aude

Vierge de Majesté, dans le coeur de l’église Saint-Louis

  Publié le samedi 20 octobre 2012 , par Henri Gouraud

Une copie de la Vierge de Majesté, réalisée par les ateliers des moniales de Bethléem et de l’Assomption de la Vierge (monastère de la Verne), a été acquise par la paroisse de Hyères et installée dans le coeur de l’église Saint-Louis.


Notre-Dame de l’Aude, une Vierge de Majesté

Cette Vierge de Majesté de 1m20 a été réalisée d’après une Vierge Catalane du XIème siècle appartenant à une collection privée dans le département de l’Aude, d’où le nom qui lui est attribué.

Cette sculpture est empreinte de l’austérité romane et de la profondeur théologique des artistes du Moyen-Age qui, transcendant toute prétention esthétique, cherchaient à rendre compte avant tout de la beauté du Mystère qu’ils contemplaient.

On a coutume de dénommer les Vierges romanes auxquelles se rattachent Notre Dame de l’Aude : Trône de la Sagesse.

Caractéristiques de la Vierge de Majesté

- La Vierge n’adopte pas l’habitude d’une mère  :

l’Enfant n’est pas blottit contre son corps.
Au contraire, une distance est délibérément voulue, puisque Il ne s’appuie pas sur son sein et que les mains de Marie ne le touchent pas.

- La Vierge est assise elle-même sur un trône :  :

Elle est à la fois Reine, sa couronne en témoigne et, servante  : (infiniment Reine, parce que infiniment servante dira Péguy).
La position du corps de Marie, et en particulier celle de ses mains ouvertes et accueillantes, disent bien l’attitude de son cœur. : "Voici la servante du Seigneur." (Lc 1,38)

- Ces mains ouvertes pour accueillir le don de Dieu, ne se referment pas sur Celui qu’elle a porté en son sein :

Ces mains présentent au monde Celui dont "le règne n’aura pas de fin" (Lc 1,33).
Marie si royale en sa maternité et si modeste en son attitude de totale disponibilité, devient un trône pour l’Enfant Roi.
C’est Lui qui est au centre de toute l’œuvre, en avant de celle qui semble alors un écrin, une monstrance.

L’Enfant, Roi


- Sagesse "qui gouverne l’univers pour son bien" ( Sg 8,1) tient sur son côté gauche, sur le côté du cœur, c’est à dire de la force vitale, de la décision, le globe terrestre.

Sa royauté est celle de l’Amour.
La croix qui surmonte le globe terrestre en témoigne : pour le salut du monde il donnera sa vie "il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime" (Jn 15,13).

- De sa main droite Il bénit l’univers entier et celui qui le regarde.

La disposition de ses doigts, dans le langage de l’iconographie et de la statuaire exprime l’identité de Sa Personne.
Les 3 doigts levés et unis témoignent de l’Unité indivisible des 3 personnes de la Trinité, tandis que les 2 doigts repliés signifient que cet Enfant est indissociablement Dieu et homme.

Marie trône de sagesse est la première à bénéficier de sa bénédiction. Elle "est bénie entre toutes les femmes" (Lc 1,42).
Elle le présente à tous, pour que chacun puisse recevoir la bénédiction de l’Enfant Dieu.

La statue acquise par la paroisse de Hyères


Une copie de cette statue a été réalisée par les ateliers des moniales de Bethléem et de l’Assomption de la Vierge (monastère de La Verne).
La finition polychromée a été étudiée pour respecter l’esprit de l’œuvre.

Elle a été acquise par la paroisse d’Hyères et placée dans le chœur de l’église Saint-Louis.







- Contact

Eglise Saint-Louis, 12 place de la République - 83400 Hyères
Tél : 04 94 00 55 50
Mél : accueil@paroisse-hyeres.com

- Accueil à l’église Saint-Louis
du lundi au samedi de 9h30 à 12h et de 15h à 18h30 (18h le samedi)

- Accueil en juillet / août à l’église Saint-Louis :
du lundi au samedi de 9h30 à 12h
les mardi et vendredi de 16h à 19h

- Monastère Notre-Dame de Clémence, La Verne à Collobrières (Var)

 



 

Conception et développement : bonnenouvelle.fr