Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

"Que Dieu lui-même achève en vous
ce qu’il a commencé"

(Rituel de l’ordination)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var


Accueil du site > Eglise du Var Paroisses > Paroisses > Toulon - Saint-Pie X > Actualités > Nouveaux lectionnaires : depuis cet été, les trois nouveaux sont en service (...)

Nouveaux lectionnaires : depuis cet été, les trois nouveaux sont en service dans notre paroisse.

Paroisse Saint-Pie X à Toulon, 49 rue Henri Poincaré, 83000

  Publié le jeudi 15 septembre 2016 , par Patrice Quesnel

Toutes les lectures des messes de semaine, des messes du dimanche et des messes des saints et des circonstances particulières, sont désormais faites dans de nouveaux lectionnaires. Les textes demeurent inchangés, mais leur traduction est nouvelle, après avoir été reconnue et autorisée par le Saint-Siège.



De nouveaux lectionnaires.

Les lectures de chaque messe, première lecture, seconde lecture les dimanches et solennités, psaume et refrain, alléluia, et lecture de l’Evangile, sont rassemblées dans des "grands livres" appelés lectionnaires.

Il y a trois lectionnaires d’usage général : celui des messes de semaine (appelé aussi des jours ordinaires), celui des messes du dimanche et des solennités (dominical), et celui des lectures pour les fêtes des saints et autres circonstances particulières de la vie de l’Eglise (sanctoral).

Les lectures pour chaque jour sont ordonnées au calendrier liturgique et sont choisies de façon identique dans toute l’Eglise pour une même forme liturgique d’un même rite. Elles sont définies par référence à un texte canonique de l’Ancien ou du Nouveau Testament, dans sa version originale en langue hébraïque ou grecque selon les cas, dont on précise le chapitre et les versets à lire le jour concerné (par exemple Mc 4, 35-41).

Les textes de référence sont choisis et organisés dans un but pastoral et didactique : offrir à la connaissance et à la méditation des fidèles les textes les plus importants de l’Ecriture.
Mais ils sont aussi et d’abord choisis pour ce qu’ils révèlent du mystère du Christ que l’Eglise déploie et célèbre tout au long de l’année liturgique dans la diversité de ses aspects. C’est en référence à ce mystère du Christ que l’Ancien et le Nouveau Testament se répondent dans le choix des lectures. Dans la liturgie, l’Eglise lit les Ecritures selon la règle de lecture donnée par le Christ lui-même aux disciples d’Emmaüs : « Partant de Moïse et de tous les Prophètes, il leur interpréta dans toute l’Ecriture, ce qui le concernait. » [1]

Cet ordonnancement des textes ne change pas. C’est leur traduction française qui a été révisée, puis soumise à l’approbation du Saint-Siège, et qui est rentrée en vigueur, en France, progressivement à partir du temps de l’Avent 2014. Dans notre paroisse, les deux nouveaux lectionnaires de semaine et du dimanche (le sanctoral n’avait pas encore été corrigé) ont été utilisé dès le 1er dimanche de l’Avent 2014, soit le 30 septembre, et le troisième, le sanctoral au cours de l’été 2016 (édition de mars 2016).

La nouvelle traduction.

Au moment de la réforme liturgique, à l’issue du Concile Vatican II, alors qu’il existait déjà plusieurs excellentes traductions françaises de la Bible, les évêques francophones ont fait le choix d’une traduction originale pour la liturgie, traduction qui devait répondre à deux exigences : celle de la fidélité au texte biblique, celle de sa proclamation publique. Dans un premier temps, le travail de traduction n’a pas concerné tous les textes de la Bible, mais seulement les extraits utilisés pour la liturgie.

Les lectionnaires issus de cette traduction francophone ont été publiés en 1975. Par la suite, Il est apparu utile de mettre en chantier une traduction complète de la Bible qui réponde aux mêmes critères de fidélité à l’original et d’aisance à la lecture publique. Ceci afin d’avoir un texte unifié, texte commun pour la liturgie, mais aussi pour la catéchèse, pour la prière personnelle, qui puisse s’inscrive durablement dans la mémoire des fidèles.

A partir de 1996, des équipes d’exégètes ont donc travaillé sur ce chantier qui comportait évidemment une révision de la traduction du lectionnaire de 1975. Une vingtaine d’années d’usage de cette traduction permettait d’en apprécier les qualités mais aussi les limites. Ce travail a abouti à la publication en 2013 de la traduction intégrale de la "Bible liturgique", à partir de laquelle ont été bâtis les lectionnaires qui entrent en vigueur aujourd’hui.


Source : article du Père Jacques Rideau in "Portail de la liturgie catholique" (lectionnaires)



[1] Lc. 24, 27






Paroisse Saint-Pie X

Nous retrouver sur Twitter :

ou sur Facebook : https://www.facebook.com/SaintPieXToulon

Picto adresse postale Adresse postale : 49 rue Henri Poincaré - 83000 Toulon (façade ouest de l’église)
Picto adresse postale entrée courante, accueil, bureaux, salles de réunion et presbytère : porte sud de l’église par la courette de la rue Eugène Silvain
accès personnes à mobilité réduite : porte nord de l’église, rue Eugène Silvain
Picto adresse postale entrée et parvis d’honneur (mariages, obsèques, solennités, processions ...) : façade est de l’église, rue Eugène Silvain

04 98 00 98 80

Picto fax 04 98 00 98 81

GPS : Lat. 43.1207 ; Long. 5.9412

En pratique, accéder à Saint-Pie X

Pour joindre l’équipe de rédaction, ou contribuer à ce site, écrivez-nous à l’adresse électronique suivante :
saintpiex.toulon@gmail.com

ou "tweetez ! "

 



 

Conception et développement : bonnenouvelle.fr