Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

"Que Dieu lui-même achève en vous
ce qu’il a commencé"

(Rituel de l’ordination)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var



Accueil du site > Invisible > Hyères > Agenda & Mots du père > Archives des mots du Père > Paroisse d’Hyères, informations du 8 décembre 2013

Paroisse d’Hyères, informations du 8 décembre 2013

  Publié le dimanche 1er décembre 2013 , par Henri Gouraud

2ème dimanche de l’Avent


Mot du Père Benoît

Merci de votre confiance.

"Faire une retraite sur l’Esprit Saint, c’est avant tout s’attendre à tout",
disais-je en commençant la retraite mardi soir. La première surprise, c’est le nombre de ceux d’entre nous qui ont pu suivre cette retraite, entre 170 et 200 ; ce n’est pas le plus important, mais c’est déjà une belle joie. La seconde surprise, c’est la composition de l’assemblée : des jeunes, des anciens, des nouveaux... On sent que le tissu paroissial se tisse et se renforce : et c’est capital pour la mission. Troisième surprise : la confiance qui règne entre nous pour les démarches proposées ; peut-être un peu d’esprit d’obéissance, un peu de folie, un peu de curiosité, un peu de peur - peu importe : vous étiez là, "dociles à l’Esprit Saint". Quatrième surprise - mais qu’il faudra plus de temps à découvrir et à goûter - ce sont les fruits à moyen et long terme de cette retraite.

"Et maintenant, que devons-nous faire ?"
demande la foule à Pierre le jour de la Pentecôte. Il s’agit d’enraciner cette présence ardente et douce de l’Esprit Saint dans nos coeurs, nos journées, nos vies, par une plus grande dévotion à l’Esprit Saint : en le priant tous les jours, en le laissant introduire de la nouveauté s’il le veut, en nous laissant guider dans notre vie. Le risque est toujours (et ce risque reviendra dans nos vies, cela fait partie du combat spirituel) de lui mettre des barrières, des conditions, des limites : "Souvent, nous le suivons, nous l’accueillons, mais jusqu’à un certain point ; il nous est difficile de nous abandonner à Lui avec pleine confiance, laissant l’Esprit Saint être l’âme, le guide de notre vie dans tous les choix" (Pape François). Dans ce cas-là, la confession sera l’arme redoutable pour demander pardon à l’Esprit Saint de l’avoir contrit, de ne pas lui avoir obéi.

La mission
L’autre fruit de cette démarche, c’est le courage missionnaire. Il y a tant de gens en attente de Dieu autour de nous et dans les rues. Beaucoup (et c’est peu de le dire) attendent une "réactivation" de l’invitation du Seigneur. Et il suffit d’un tract reçu dans la rue, d’un coup de téléphone ou d’une lettre, d’un sourire vrai ou d’un accueil de la personne pour ce qu’elle est, pour retrouver le désir de Dieu enfoui et caché. Frères et Soeurs : Dieu a besoin de nous pour inviter à Noël, pour s’engager dans une mission simple et fraternelle, pour tenir le chalet de Noël, pour préparer les "Portes ouvertes" du mois d’avril.
Et si je n’étais pas à la retraite, parce que je ne pouvais pas ou parce que je n’avais pas envie ?
Vous pouvez toujours venir à la dernière soirée, ce samedi soir. Mais vous savez comme moi que nous formons un Corps dans le Christ, et donc, ce que reçoit l’un, l’autre en profite ! Il y a un merveilleux récit dans le livre des Nombres (11,24-30) : Eldad et Médad ne sont pas venus à la Tente de la Rencontre avec les 70 anciens et Moïse, pourtant ils reçoivent eux aussi l’Esprit Saint. Et Moïse se réjouit de cette effusion de l’Esprit sur tout le peuple. L’Esprit Saint ne pose pas de bornes à son action, Dieu merci !

Bonne deuxième semaine de l’Avent !


HOMELIE DU PAPE FRANCOIS 19 mai 2013

Chers frères et soeurs,

En ce jour, nous contemplons et revivons dans la liturgie l’effusion de l’Esprit Saint opérée par le Christ ressuscité sur son Église ; un évènement de grâce qui a rempli le cénacle de Jérusalem pour se répandre dans le monde entier.(...) Je voudrais réfléchir sur trois paroles liées à l’action de l’Esprit : nouveauté, harmonie, mission.

1. La nouveauté nous fait toujours un peu peur, parce que nous nous sentons plus rassurés si nous avons tout sous contrôle, si c’est nous-mêmes qui construisons, programmons, faisons des projets pour notre vie selon nos plans, nos sécurités, nos goûts. Et cela arrive aussi avec Dieu. Souvent, nous le suivons, nous l’accueillons, mais jusqu’à un certain point ; il nous est difficile de nous abandonner à Lui avec pleine confiance, laissant l’Esprit Saint être l’âme, le guide de notre vie dans tous les choix ; nous avons peur que Dieu nous fasse parcourir des chemins nouveaux, nous fasse sortir de notre horizon souvent limité, fermé, égoïste, pour nous ouvrir à ses horizons. (...) Ce n’est pas la nouveauté pour la nouveauté. (...) Demandons-nous aujourd’hui : sommes-nous ouverts aux « surprises de Dieu » ? Ou bien nous fermons-nous, avec peur, à la nouveauté de l’Esprit Saint ? Sommes-nous courageux pour aller par les nouveaux chemins que la nouveauté de Dieu nous offre ou bien nous défendons-nous, enfermés dans des structures caduques qui ont perdu la capacité d’accueil ?

2. Une seconde idée : l’Esprit Saint, apparemment, semble créer du désordre dans l’Église, parce qu’il apporte la diversité des charismes, des dons (...) . Il est précisément l’harmonie. Lui seul peut susciter la diversité, la pluralité, la multiplicité et, en même temps, opérer l’unité. (...) Suis-je ouvert à l’harmonie de l’Esprit Saint, en dépassant tout exclusivisme ? Est-ce que je me laisse guider par lui en vivant dans l’Église et avec l’Église ?

3. Le dernier point. Les théologiens anciens disaient : l’âme est une espèce de bateau à voile, l’Esprit Saint est le vent qui souffle dans la voile pour le faire avancer, les impulsions et les poussées du vent sont les dons de l’Esprit. Sans sa poussée, sans sa grâce, nous n’avançons pas.(...) Il nous pousse à ouvrir les portes pour sortir, pour annoncer et témoigner la bonne vie de l’Évangile, pour communiquer la joie de la foi, de la rencontre avec le Christ. L’Esprit Saint est l’âme de la mission. (...) Demandons-nous si nous avons tendance à nous enfermer en nous-mêmes, dans notre groupe, ou si nous laissons l’Esprit nous ouvrir à la mission.

La liturgie d’aujourd’hui est une grande prière que l’Église avec Jésus élève vers le Père, pour qu’il renouvelle l’effusion de l’Esprit Saint. (...) Aujourd’hui encore, comme à sa naissance, avec Marie, l’Église invoque : « Veni Sancte Spiritus ! – Viens, Esprit-Saint, pénètre le coeur de tes fidèles ! Qu’ils soient brûlés au feu de ton amour ! ». Amen.


Urgent : Adorateurs

Nous avons besoin d’un adorateur
- à Ste Douceline de 12h à 13h
(urgent surtout pour les 19 décembre, 26 décembre et 2 janvier).
Contact : 04 94 35 82 19
- à St-Louis de 10h à 11h
le samedi matin.
Contact : 04 94 35 68 15


MISSION DE NOEL

Les samedis des 14 et 21 décembre, nous vous proposerons d’aller à la rencontre des Hyérois pour les inviter aux messes de Noël.
Contact : evangelisation@paroisse-hyeres.com


CHALET DE NOEL

Un chalet de Noël a été installé devant l’église St-Louis pour accueillir les personnes venant au Festival des enfants ou/et visiter St-Louis, la crèche, etc...
Nous avons besoin de bénévoles pour y assurer les permanences.
Contact : Virginie Lebouc v.lebouc@hotmail.fr ou 07.81.27.44.72 ou 04.94.35.12.71.


Confessions

- Samedi 21 : 10h à 12 h à Ste-Madeleine ; 15h à 17h à St-Louis
- Dimanche 22 : 16h à 17h à NDC
- Lundi 23 : 10h à 12h à St-Louis ; 17h à 19h à St-Louis et Ste- Douceline
- Mardi 24 : 10h à 12h à St-Louis et Ste-Madeleine ; 15h à 17h à St-Louis.


Repas de Noël

Le 25 décembre à 12h15 à la salle Familia.
Inscription à l’accueil de St-Louis.
Tarif : 12€.


La retraite sur l’Esprit

Vous pouvez relire les enseignements sur le site www.paroisse-hyeres.com


Rencontres

Fraternité Saint Laurent
Partage fraternel de la Parole de Dieu le mardi 17 décembre à partir de 19h à Ste-Douceline.

Fraternité Franciscaine Ste Delphine
Samedi 14 décembre à partir de 16h à Ste-Madeleine


Le réveillon du nouvel an

est organisé à la salle FAMILIA.
Informations sur les tableaux d’affichage des églises.
Contact : Jean Bernard : 06 61 75 21 25


Denier

Merci à tous ceux qui ont versé pendant l’année leur denier de l’Eglise.
Il est encore temps pour le faire que l’on soit retardataires, nouveaux arrivés ou pas habitués à donner.


Petites annonces

Pensez à consulter les offres et les demandes du service entraide paroisse toujours d’actualité, affichées au fond de l’église.


Dans votre agenda ce mois-ci

Des enveloppes sont disponibles aux accueils pour aider les séminaristes.

- Samedi 7 : Messe des jeunes et veillées de prière
- Dimanche 8 : Fête patronale de Saint-Nicolas à 11h
Messe du catéchisme à Ste-Douceline à 11h
Chapelet pour la vie à 15h30 à NDC
- Lundi 9 : Fête de l’Immaculée Conception 18h30 à NDC suivie du vin chaud de l’Avent
- Lundi 9 : Réunion de l’ACAT à 18h à la bibliothèque
- Mercredi 11 : Réunion Jérusalem à 20h30 salle Familia : présentation de la Mission
- Vendredi 13 : Formation sur la Bible / Soirée PSM
- Samedi 14 : Parcours initial
- Dimanche 15 : Concert de chants de Noël "Jubilate Deo"





Défunts


Stéphanie GENESTAL-POIMBOEUF
Gisèle GAUTIER
Carlo RICCI
Renée PALMIERI
Geneviève TSOUKATOS


Le tweet du Pape

"Nous sommes tous appelés à l’amitié avec Jésus. N’ayez pas peur de vous laisser aimer par le Seigneur"

@Pontifex_fr


Le dessin de la semaine





















Pour aller plus loin

Détails

- Ce lapin au volant du rouleau compresseur représente St Jean-Baptiste qui prépare le chemin du Seigneur.

- Le rouleau compresseur a un aileron arrière (pour signifier que c’est urgent, ça doit se faire vite) et un gyrophare (pour qu’il soit prioritaire).

- Le rouleau compresseur déploie un tapis rouge, comme on le fait pour les V.I.P.

- Le tapis est rouge au-dessus et violet en-dessous (couleur de l’avent, de l’attente)

- On aperçoit une charnière (sur laquelle est fixé le tapis). On dit de St Jean-Baptiste qu’il est la charnière entre l’Ancien et le Nouveau Testament, puisque c’est lui qui est chargé d’annoncer la venue du Messie et qu’il le fait du vivant du Messie.

Questions

- Plus tard, Jésus enverra 72 disciples en avant de lui, pour préparer les gens des villages à le recevoir.

- Et aujourd’hui, Jésus envoie une multitude de personnes (dont toi) pour déblayer le chemin et favoriser la rencontre de tes proches avec lui, afin qu’il puisse faire sa demeure dans ces cœurs qui seront préparés par toi.

- Ma mission n’est pas de convertir mais de préparer, favoriser la rencontre de Dieu avec l’autre. De quelle manière puis-je le faire ?











 
Contacts | Mentions légales | Plan du site | Contributeurs | Espace privé | RSS | cef.fr | messesinfo.cef.fr | rcf.fr | webTvCn.eu | domaine-castille.fr | bonnenouvelle.fr

Conception et développement : bonnenouvelle.fr

http://www.diocese-frejus-toulon.com/Paroisse-d-Hyeres-informations-du.html