Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

"Que Dieu lui-même achève en vous
ce qu’il a commencé"

(Rituel de l’ordination)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var




Délégué épiscopal à l’information et à la communication


devenir prêtre faire un don nouveaux articles la foi pour les nuls

Père Jean-Marcel Lalanne

  Publié le jeudi 22 janvier 2015 , par Yann de Rauglaudre

Le diocèse d’Aire et Dax nous informe du décès du Père Jean-Marcel LALANNE, prêtre du Prado, à Cambo, le 21 janvier 2015.



Ses obsèques ont été célébrées en l’église de Morcenx-Gare, le vendredi 23 janvier 2015, à 15h, puis il a été inhumé au cimetière de Morcenx.

Incardiné au diocèse d’Aire & Dax, il est venu dans notre diocèse en septembre 1968 comme aumônier diocésain de la JOC (Jeunesse ouvrière catholique) et de la JOCF (Jeunesse ouvrière catholique féminine), et au service de la paroisse du Sacré Cœur à Toulon.

Il rentre dans son diocèse le 15 juillet 1977. Il revient comme vicaire à Six-Fours le 1er octobre 1981. Il est aumônier de la JOCF et de la JOC en octobre 1982. En mars 1984, il est nommé curé de la paroisse St Michel de la Beaucaire. Il continue d’être aumônier fédéral de la JOCF. En septembre 1988, il est aumônier de l’ACO (Action catholique ouvrière) pour le secteur Toulon Ouest en remplacement du P. Louis MARTIN.

En juillet 1990, il est nommé curé de Notre-Dame de Bon Voyage à La Seyne sur Mer.

Le 1er octobre 1998 il est détaché pour le service de la Mission Ouvrière.

Le 2 janvier 1999 il est nommé prêtre accompagnateur de l’aumônerie Massabielle.

Merci de le porter dans vos prières.


Témoignage de Sr Marguerite PSA,
pour les obsèques de Jean-Marcel Lalanne

Le départ de Jean-Marcel est une nouvelle triste nous qui l’avons bien connu, mais c’est une joie de faire référence à la richesse de sa vie donnée jusqu’à l’extrême. Un livre ne suffirait pas pour en tracer toutes les étapes...

Aujourd’hui, je tiens à exprimer notre peine profonde, notre prière et notre reconnaissance en évoquant tout ce que Jean-Marcel était pour chacun, comment il a su dans le sillage du Père Chevrier, accomplir son sacerdoce dans l’intrépidité de sa Foi et la cordialité de son amour fraternel.

Ce deuil est celui de tout un peuple, débordant celui de ses nombreuses paroisses et territoires missionnaires.

Jean-Marcel avait une connaissance intime et naturelle de la masse des petites gens ... ceux qui peupleront le Paradis. IL était évangélique, car l’Evangile est rempli de cette foule bigarrée et compacte où tous sont mêlés dans la diversité des défauts et des qualités, mais en communauté fraternelle dans la misère et l’Espérance. Il était l’homme des contacts avec l’humanité, il découvrait ce qu’elle avait de vivant et de quotidien, faisant fructifier les possibilités et impossibilités de chacun. _
Jean-Marcel avait un accueil inconditionnel. Rien ne le dérangeait... Il possédait un don d’adaptation, d’à-propos, de spontanéité, vivant intensément le moment présent. Simple, direct il savait évaluer l’importance d’un évènement, le relativiser et le relire avec un regard évangélique, remettant en marche les plus découragés – il écoutait beaucoup, ne coupait pas les cheveux en quatre, donnant parfois l’impression d’être expéditif – il ne faisait exception de personne mais vivait l’Incarnation à fond, branché sur le Christ – il pouvait je crois, se dire comme St Paul : « ce n’est plus moi qui vis mais c’est le Christ qui vit en moi  » - aucune situation ne le déstabilisait - il était à l’aise avec les ‘grands’ comme avec les petits ; Derrière une vie ardente, dynamique, bouillonnante, communicante, éprouvée, on sentait un homme de foi et de contemplation, d’humilité et de grande pauvreté. Il donnait et se donnait sans restriction – très réservé il ne parlait jamais de lui, sauf dans l’intérêt de l’autre.

Jean-Marcel a tenu une place particulière dans mon chemin de vie d’Eglise auprès des plus paumés. Je remercie le Seigneur de l’avoir mis sur ma route – en celui que nous perdons, je veux voir chacun des prêtres que nous avons connus et chacun de ceux qui continueront à assumer la tâche du Christ.

Merci Jean-Marcel pour ce que tu as été, continues de nous aider.

Marguerite Desmoulin PSA


Curriculum vitae de monsieur l’Abbé Jean-Marcel Lalanne

Né, le 26 septembre 1929, à Morcenx
Ordonné prêtre, le 29 juin 1955, en la cathédrale de Dax

1955 : Vicaire à Saint-Vincent-de-Xaintes

1957 : Aumônier de l’Enfance (CV – AV)

1959 : Aumônier de la J.O.C. et de l’A.C.O.

1963 : Stagiaire au Prado à Lyon

1964 : Prêtre auxiliaire à Saint-Vincent-de-Tyrosse

1967 : Curé de Tarnos

1968-1977 :Détaché pour la Commission épiscopale du Monde Ouvrier à Toulon

1977 : Curé de Notre-Dame des Forges à Tarnos

1981 : Autorisé à se mettre au service du diocèse de Toulon

2004 : Auxiliaire dans la Paroisse Notre-Dame de l’Adour, en résidence à Tarnos

2009 : Prêtre retiré, en résidence à Tarnos

Décédé à Cambo, le 21 janvier 2015
Obsèques en l’église de Morcenx-Gare, le vendredi 23 janvier 2015, à 15h.
Inhumation au cimetière de Morcenx.

(Envoyé par le diocèse d’Aire et Dax)











 
Contacts | Mentions légales | Plan du site | Contributeurs | Espace privé | RSS | cef.fr | messesinfo.cef.fr | rcf.fr | webTvCn.eu | domaine-castille.fr | bonnenouvelle.fr

Conception et développement : bonnenouvelle.fr

http://www.diocese-frejus-toulon.com/Pere-Jean-Marcel-Lalanne.html