Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

"Que Dieu lui-même achève en vous
ce qu’il a commencé"

(Rituel de l’ordination)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var




Auteur d’une Liturgie des Enfants


devenir prêtre faire un don nouveaux articles la foi pour les nuls

Premier dimanche de Carême, année C

  Publié le dimanche 14 février 2016 , par Chantal de la Motte

Fiche de liturgie pour le dimanche 14 février 2016







Accueil des enfants
Nous faisons ensemble un signe de croix. Chaque enfant peut dire son prénom pour se présenter et pour se mettre en présence de Dieu. Jésus est là avec les enfants, comme avec leurs parents qui sont dans l’église. Nous écoutons la même Parole de Dieu que les parents, et que chrétiens du monde entier aujourd’hui. Il est préférable de lire l’Evangile dans un missel plutôt que sur une feuille volante. Les enfants peuvent venir en procession embrasser la Parole (le livre ouvert) après la proclamation de l’Evangile, en chantant (par exemple « Que vive mon âme à te louer ! »)

Rappel du temps liturgique
Nous entrons dans le temps du Carême qui nous invite à suivre Jésus de plus près. Aujourd’hui, Jésus se met en route vers le désert où est mis à l’épreuve.

Acclamation de l’Evangile
On ne chante pas d’Alléluia jusqu’à Pâques, on chante un autre refrain pour acclamer l’Evangile. Par exemple :
« Heureux, bienheureux, qui écoute la Parole de Dieu,
Heureux, bienheureux, qui la garde dans son coeur. »

Evangile selon saint Luc (4, 1-13)
En ce temps-là, après son baptême, Jésus, rempli d’Esprit Saint, quitta les bords du Jourdain ; dans l’Esprit, il fut conduit à travers le désert où, pendant quarante jours, il fut tenté par le diable. Il ne mangea rien durant ces jours-là, et, quand ce temps fut écoulé, il eut faim. Le diable lui dit alors : « Si tu es Fils de Dieu, ordonne à cette pierre de devenir du pain. » Jésus répondit : « Il est écrit : L’homme ne vit pas seulement de pain. » Alors le diable l’emmena plus haut et lui montra en un instant tous les royaumes de la terre. Il lui dit : « Je te donnerai tout ce pouvoir et la gloire de ces royaumes, car cela m’a été remis et je le donne à qui je veux. Toi donc, si tu te prosternes devant moi, tu auras tout cela. » Jésus lui répondit : « Il est écrit : C’est devant le Seigneur ton Dieu que tu te prosterneras, à lui seul tu rendras un culte. » Puis le diable le conduisit à Jérusalem, il le plaça au sommet du Temple et lui dit : « Si tu es Fils de Dieu, d’ici jette-toi en bas ; car il est écrit : Il donnera pour toi, à ses anges, l’ordre de te garder ; et encore : Ils te porteront sur leurs mains, de peur que ton pied ne heurte une pierre. » Jésus lui fit cette réponse : « Il est dit : Tu ne mettras pas à l’épreuve le Seigneur ton Dieu. » Ayant ainsi épuisé toutes les formes de tentations, le diable s’éloigna de Jésus jusqu’au moment fixé.

Pistes de réflexion
« Après son baptême, Jésus, rempli de l’Esprit Saint … ; dans l’Esprit, il fut conduit à travers le désert où, pendant quarante jours ... » Le carême dure quarante jours, chiffre symbolique dans la Bible. Il signifie le temps d’une épreuve qui aboutit à une heureuse nouvelle, un nouveau départ. C’est le temps de la maturité. Est-ce parce qu’un enfant reste 40 semaines dans le sein de sa mère ? La liturgie nous offre un temps privilégié de retraite pour suivre Jésus, avec l’Esprit Saint pour guide.
« il fut tenté par le diable. » Qui est le diable ? Le démon, le diviseur, le tentateur, Satan, l’ange déchu qui a voulu prendre la place de Dieu et qu’on appelle aussi le prince de ce monde. Mais il ne sera pas le prince dans le Royaume de Dieu car il est déjà vaincu. Par sa résurrection, le Christ a déjà vaincu le mal mais le diable est encore à l’œuvre dans le monde et nous devons le combattre.
« Si tu es Fils de Dieu » Le diable fait du chantage à Jésus en lui disant : « Si tu ne m’obéis pas, c’est que tu n’es pas Fils de Dieu. » On voit bien que le diable veut diviser, séparer Jésus de son Père. Mais Jésus ne se laisse pas piéger, et lui montre comment être Fils de Dieu en vérité : en étant fidèle à la Parole et en faisant confiance à Dieu. La seule arme que Jésus utilise pour combattre le diable, c’est la Parole de Dieu. En effet, les trois réponses de Jésus aux tentations sont toutes extraites du livre du Deutéronome.
« ‘Il donnera pour toi à ses anges l’ordre de te garder’ ; et encore : ‘Ils te porteront sur leurs mains, de peur que ton pied ne heurte une pierre’. » Attention, le démon connaît lui-aussi la Parole de Dieu puisqu’il cite ici le psaume 91 (90 dans la liturgie). Il est intelligent et combat Jésus avec les mêmes armes de la Parole.
« Le diable s’éloigna de Jésus … » Le diable prend la fuite car Jésus n’a pas succombé à la tentation.
Nous aussi nous sommes tentés par le mal qui est séducteur. Le carême est un temps de combat contre ces tentations, mais pas à la force du poignet, par notre volonté propre, mais la Force d’en haut. Au début de l’Evangile, Luc nous dit que Jésus est guidé par l’Esprit Saint. A l’école de Jésus, nous allons prier pour raviver l’Esprit Saint qui est en nous depuis le jour de notre baptême. C’est lui qui va combattre le mal avec nous.

Source : « L’intelligence des Ecritures », MN Thabut, ed. Soceval

Activité
On peut préparer des petits papiers avec des versets de la Parole de Dieu qui vont guider les enfants pendant le carême. Cette activité peut être reprise chaque dimanche jusqu’à Pâques. On peut aussi proposer aux enfants d’apprendre un verset de l’Evangile par cœur.
Coloriage du dessin, après une brève explication de celui-ci.

GIF - 3 ko

« Dans l’Esprit, il fut conduit à travers le désert où, pendant quarante jours, il fut tenté par le diable. » Luc 4,1











 
Contacts | Mentions légales | Plan du site | Contributeurs | Espace privé | RSS | cef.fr | messesinfo.cef.fr | rcf.fr | webTvCn.eu | domaine-castille.fr | bonnenouvelle.fr

Conception et développement : bonnenouvelle.fr

http://www.diocese-frejus-toulon.com/Premier-dimanche-de-Careme-annee-C.html