Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

"Que Dieu lui-même achève en vous
ce qu’il a commencé"

(Rituel de l’ordination)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var



Accueil du site > Diaconie Servir > Pastorale Oecuménique > Présentation du service diocésain de l’oecuménisme

Présentation du service diocésain de l’oecuménisme

  Publié le lundi 25 novembre 2013 , par Yann de Rauglaudre

Le délégué diocésain à l’œcuménisme est chargé par l’évêque de promouvoir toutes les initiatives qui permettent de participer, avec les fidèles d’autres Eglises et communautés ecclésiales chrétiennes, au témoignage d’unité et à l’effort de conversion (semaine de prière pour l’unité, rencontres bibliques, collaboration dans le service des hommes...)


"C’est la volonté du Seigneur que les chrétiens donnent le témoignage de l’unité. Malheureusement l’histoire et le péché des hommes ont créé une situation où les chrétiens sont séparés. Par son engagement oecuménique, l’Eglise prie pour l’unité des chrétiens" [1]

Dans le monde, les chrétiens représentent une diversité. L’œcuménisme exprime la recherche de communion entre Protestants, Anglicans, Orthodoxes et Catholiques.

L’unité se construit :
- Par la prise de conscience de ce qui se vit de la foi reçue du Baptême dans chacune des confessions chrétiennes.
- Par la prière et l’appel à la conversion adressés à chaque communauté et à l’ensemble de leurs membres.
- Dans la recherche et la relecture patiente de l’histoire pour résoudre les problèmes de division.
- En acceptant de légitimes divergences.

Ce dialogue dans le respect des différences reconnaît et permet d’accroître une réelle communion, entre tous les chrétiens (Protestants, Anglicans, Orthodoxes et Catholiques) qui partagent la même foi en Dieu, Père, Fils et Esprit et le Baptême d’eau.

Missions du service diocésain à l’œcuménisme

Les missions du service diocésain à l’œcuménisme sont de deux types :
- Favoriser les relations entre l’Eglise catholique diocésaine et les autres Eglises chrétiennes présentes dans le département du Var. Cela implique l’organisation de rencontres à tous niveaux, qu’il s’agisse ou non de réunions de prière ou de célébrations. Cela s’est traduit concrètement par la mise en place d’un groupe interconfessionnel qui réunit, tous les trois mois, les représentants des Eglises et communautés engagées sur la voie de l’œcuménisme.
- Travailler au sein de cette même Eglise catholique pour qu’elle devienne de plus en plus œcuménique. Cela implique, outre la promotion de la prière pour l’unité des chrétiens, une action d’éveil et de formation, car le principal obstacle à l’œcuménisme est l’ignorance de ce que sont les « autres chrétiens ». Il ne s’agit pas de détourner les catholiques de leurs divers engagements dans l’Eglise ou dans la Cité au profit d’un œcuménisme militant, mais de faire en sorte que dans leurs engagements tous aient le souci de l’Unité avec les « autres chrétiens » et que, chaque fois qu’ils le peuvent, ils travaillent la main dans la main avec eux.

Vivre l’unité avec des frères en Christ

Pourquoi ?
- L’unité nous a été donnée au départ par le Christ. La division est si contraire à sa volonté et à celle de son Père qu’il a prié ainsi : « Père, que tous soient un... afin que le monde croie que tu m’as envoyé » (Jean 17, 21).
- Ce qui nous unit – la Foi au Christ et à son Évangile – est plus important que ce qui nous sépare.
- S’il y a des divergences réelles entre nos Églises, il y a aussi des différences de vocabulaire et d’angle d’approche qui, loin de nous séparer, nous enrichissent mutuellement.
- Nous avons tous la mission d’annoncer l’Évangile au monde. L’union fait la force, tandis que la division est un contre-témoignage : « Le Christ est-il divisé ? » (1 Corinthiens 1, 13).
- Nos Églises sont humaines, donc limitées. Aucune d’elles ne peut prétendre détenir à elle seule la connaissance de Dieu qui est infini.
- Chacune a quelque chose à apprendre des autres et aussi à donner.
- La rencontre, l’amitié, la reconnaissance des chrétiens dans leur diversité et la prière en commun sont des expressions indispensables de l’unité.
- Nos Églises ont signé ensemble une Charte œcuménique des Églises européennes, maintenant c’est aussi à nous de la mettre en pratique.

Comment ?

Par des célébrations œcuméniques lors des grandes étapes de l’année liturgique :
- Semaine de prière pour l’unité des chrétiens (célébration diocésaine à Toulon ou à La Castille et célébrations à Draguignan, St Raphaël, Hyères…).
- Vendredi saint (Chemin de croix à Toulon avec la participation des membres des Eglises chrétiennes)
- Pâques (dans la semaine après Pâques célébration de la Résurrection, dans une église différente chaque année à tour de rôle).

Par des veillées œcuméniques de prière tout au long de l’année :
- Groupes de prière : louange, lecture des Écritures, partage et intercession…
- Prières avec les chants de Taizé
- Journée de la Bible
- Journée de formation œcuménique
- Participation des jeunes aux Rencontres européennes des jeunes (à Strasbourg du 28 décembre 2013 au 1er janvier 2014)


[1] Extrait du Directoire diocésain § D1






Délégué diocésain à l’œcuménisme :
Père Mariusz Piecyk
oecumenisme@diocese-frejus-toulon.com
04 94 80 30 71

 




 
Contacts | Mentions légales | Plan du site | Contributeurs | Espace privé | RSS | cef.fr | messesinfo.cef.fr | rcf.fr | webTvCn.eu | domaine-castille.fr | bonnenouvelle.fr

Conception et développement : bonnenouvelle.fr

http://www.diocese-frejus-toulon.com/Presentation-du-service-diocesain.html