Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

"Que Dieu lui-même achève en vous
ce qu’il a commencé"

(Rituel de l’ordination)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var



Puget-sur-Argens, église Saint-Jacques le Majeur

  Publié le lundi 17 septembre 2012 , par Françoise Girard

L’église Saint-Jacques fut construite de 1572 à 1577 sur l’emplacement d’une autre église Saint-Jacques. Cependant l’église primitive, sous le titre de Saint-André, était située dans le haut du village avec son cimetière. Elle fut démolie en 1686 et ses pierres servirent à la construction du bas-côté qu’on édifia pour agrandir l’église.


Infos pratiques

Retrouvez tous les évènements sur egliseinfo.catholique.fr


Un peu d’histoire

L’église actuelle comprend une grande nef et un bas-côté, qui a été édifié en plusieurs fois, ce qui explique le manque d’unité qu’on y remarque. La grande nef a la forme d’un rectangle ; elle porte une voûte à croisée d’ogives aux nervures retombant sur des pilastres ; quant au bas-côté, il est vouté d’arêtes, avec des arcs doubleaux épais.

Le chevet est plat ; le chœur, entièrement entouré de boiseries, occupe l’emplacement de la dernière travée. Une grande croix, qu’on y plaça en 1851 à la suite d’un jubilé, surmonte le maître-autel, qui jusqu’à ces dernières années était orné d’un retable qu’on y avait placé en 1890. Il provenait de la chapelle de Notre-Dame de Conserve et avait été sculpté en 1671.

La façade irrégulière borde une rue ; elle est étayée par de massifs contreforts. La porte présente un encadrement de pierres avec un arc en plein cintre. Elle est accotée d’un clocher bas, que coiffe une toiture à quatre égouts.

L’intérieur contient une curiosité de l’antiquité romaine : une pierre miliaire servant de base du bénitier ; on peut y lire ces mots gravés en grands caractères.

CAEVAR AUGUSTUS IMPX TRIBUNUNICIA POTESTATE XI











 

Conception et développement : bonnenouvelle.fr