Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

"Que Dieu lui-même achève en vous
ce qu’il a commencé"

(Rituel de l’ordination)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var




Auteur d’une Liturgie des Enfants


devenir prêtre faire un don nouveaux articles la foi pour les nuls

Quatrième dimanche de Pâques, année B

  Publié le dimanche 26 avril 2015 , par Chantal de la Motte

Fiche de liturgie pour le dimanche 26 avril 2015








Accueil des enfants
Chaque enfant peut dire son prénom pour se présenter et pour se mettre en présence de Dieu. Jésus est là avec les enfants, comme avec leurs parents qui sont dans l’église. Nous écoutons la même Parole de Dieu que les parents, et que tous les catholiques du monde entier aujourd’hui. Il est conseillé de lire l’Evangile dans un missel ou un lectionnaire plutôt que sur une feuille volante.

Rappel du temps liturgique
Nous sommes toujours dans le temps pascal, concrétisé par le cierge pascal allumé dans le choeur. Ce dimanche du bon pasteur est la journée mondiale de prière pour les vocations.

Acclamation de l’Evangile
Alléluia !

Evangile de Jésus Christ selon saint Jean (10, 11-18)
Jésus disait aux Juifs : « Je suis le bon pasteur (le vrai berger). Le vrai berger donne sa vie pour ses brebis. Le berger mercenaire, lui, n’est pas le pasteur, car les brebis ne lui appartiennent pas : s’il voit venir le loup, il abandonne les brebis et s’enfuit ; le loup s’en empare et les disperse. Ce berger n’est qu’un mercenaire, et les brebis ne comptent pas vraiment pour lui. Moi, je suis le bon pasteur ; je connais mes brebis et mes brebis me connaissent, comme le Père me connaît, et que je connais le Père ; et je donne ma vie pour mes brebis.
J’ai encore d’autres brebis, qui ne sont pas de cette bergerie : celles-là aussi, il faut que je les conduise. Elles écouteront ma voix : il y aura un seul troupeau et un seul pasteur. Le Père m’aime parce que je donne ma vie, pour la reprendre ensuite. Personne n’a pu me l’enlever : je la donne de moi-même. J’ai le pouvoir de la donner, et le pouvoir de la reprendre : voilà le commandement que j’ai reçu de mon Père. »

Pistes de réflexion
« Je suis le bon pasteur » L’image du troupeau employée par Jésus ne nous parle peut-être pas tellement car aujourd’hui il n’y a plus guère de bergers en France, mais il y en avait beaucoup en Israël du temps de Jésus.
D’autre part, nous ne sommes pas très contents d’être comparés à des moutons, or c’était à l’époque une grande richesse. La fortune se comptait souvent en têtes de bétail. Ainsi, Dieu nous considère comme une richesse, nous avons du prix à ses yeux.
« Le berger mercenaire, lui, n’est pas le pasteur » Le mercenaire est le berger qui vient garder les brebis des autres pour gagner de l’argent. Jésus se compare au vrai pasteur, car ses brebis lui appartiennent et il en prend soin gratuitement.
« je connais mes brebis » « Connaître » ici a le sens biblique d’ « aimer », et Jésus parle de l’amour le plus parfait, celui qui l’unit à son Père. Le berger connaît ses brebis, il les aime jusqu’à donner sa vie pour elles. Dieu nous connaît chacun par notre nom, de toute éternité. Il connaît toutes nos pensées et il nous aime du plus bel amour. C’est pourquoi nous pouvons tout lui confier, lui faire confiance.
« Elles écouteront ma voix » Le berger guide son troupeau : grâce à Jésus, notre vie a un sens, nous savons vers quoi l’orienter. Si nous sommes un peu perdus, nous pouvons demander de l’aide à l’Esprit Saint dans la prière, à un prêtre ou a des frères chrétiens pour nous éclairer dans nos choix. Dieu nous inspire dans les choix qui vont engager toute notre vie (mariage, ordination, vie religieuse), mais aussi dans les petits choix quotidiens. Si nous disons « que ta volonté soit faite » dans la prière du Notre Père, il faut être attentif à la volonté du Seigneur et lui demander plusieurs fois par jour quelle est sa volonté.
« J’ai encore d’autres brebis, qui ne sont pas de cette bergerie : celles-là aussi, il faut que je les conduise. » Jésus a le souci de tous, même des personnes qui ne sont pas chrétiennes.
« il y aura un seul troupeau et un seul pasteur » Un jour, tous les hommes seront réunis avec Jésus. C’est une annonce du Royaume de Dieu.

Source : « L’intelligence des Ecritures », MN Thabut, ed. Soceval

Activité
Coloriage du dessin.
En cette journée mondiale de prière pour les vocations, nous prions avec les enfants pour notre curé, nos vicaires, nos séminaristes, tous les prêtres que l’on connaît, et tous les enfants que le Seigneur veut appeler au sacerdoce.

« Moi, je suis le bon pasteur ; je connais mes brebis et mes brebis me connaissent » Jean 10,14











 
Contacts | Mentions légales | Plan du site | Contributeurs | Espace privé | RSS | cef.fr | messesinfo.cef.fr | rcf.fr | webTvCn.eu | domaine-castille.fr | bonnenouvelle.fr

Conception et développement : bonnenouvelle.fr

http://www.diocese-frejus-toulon.com/Quatrieme-dimanche-de-Paques-annee,4123.html