Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

"Que Dieu lui-même achève en vous
ce qu’il a commencé"

(Rituel de l’ordination)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var




Auteur d’une Liturgie des Enfants


devenir prêtre faire un don nouveaux articles la foi pour les nuls

Quatrième dimanche de Pâques, année C

  Publié le dimanche 17 avril 2016 , par Chantal de la Motte

Fiche de liturgie pour le dimanche 17 avril 2016







Accueil des enfants
Chaque enfant peut dire son prénom, pour se présenter et se mettre en présence de Dieu. Jésus est là avec les enfants, comme avec leurs parents qui sont dans l’église. Nous écoutons le même Evangile que les chrétiens du monde entier aujourd’hui. Il est conseillé de lire l’Evangile dans un missel ou un lectionnaire plutôt que sur une feuille volante. On peut demander aux enfants de venir en procession après la proclamation de l’Evangile pour embrasser la Parole (le livre ouvert), en chantant (par exemple « Que vive mon âme à te louer ! ».)

Rappel du temps liturgique
Nous sommes toujours dans le temps pascal, dans la joie du Christ ressuscité.

Acclamation de l’Evangile
Alléluia !

Evangile selon saint Jean (10, 27-30)
En ce temps-là, Jésus déclara : « Mes brebis écoutent ma voix ; moi, je les connais, et elles me suivent. Je leur donne la vie éternelle : jamais elles ne périront, et personne ne les arrachera de ma main. Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tout, et personne ne peut les arracher de la main du Père. Le Père et moi, nous sommes UN. »

Pistes de réflexion
C’est joli cet Evangile, une belle histoire pour les enfants… Alors pourquoi les juifs réagissent de façon si violente après ces paroles de Jésus ? Quelques versets plus loin, Jean écrit : « Les juifs, à nouveau, ramassèrent des pierres pour le lapider. »
Jésus répond ici à une question des juifs qui lui demandent s’il est vraiment le Messie.
« Mes brebis écoutent ma voix. » L’image du troupeau dans l’Ancien Testament est souvent utilisée pour désigner le peuple d’Israël, donc les juifs ont leur réponse : oui Jésus est bien le Messie. Mais Jésus va beaucoup plus loin en se plaçant à la même hauteur que Dieu le Père.
« Je leur donne la vie éternelle » Qui donc donne la vie à part Dieu le créateur ?
« personne ne les arrachera de ma main » Les juifs connaissent bien cette expression habituelle dans l’Ancien Testament, qui désigne toujours la main de Dieu. D’ailleurs Jésus cite la phrase suivante « la main du Père » comme s’il ne faisait pas de distinction entre sa main et celle du Père.
Il va même jusqu’à dire « Le Père et moi, nous sommes un. » Pour les juifs qui ont récité toute leur vie et depuis des générations que Dieu est l’unique Seigneur (le fameux Shema Israël), c’est incompréhensible et même blasphématoire. Pour nous chrétiens, nous avons découvert que ce Dieu unique est Trinité, Père, Fils, Esprit-Saint. Mais les juifs attendaient un Messie qui serait un homme, on n’imaginait pas qu’il puisse être un Dieu. Cela explique pourquoi l’opposition à Jésus la plus farouche vient des chefs religieux, de ceux qui pourtant attendaient le Messie avec le plus de force.
« Personne ne les arrachera de ma main, … personne ne peut les arracher de la main du Père. » Pour nous, c’est un message de victoire de la vie sur la mort, qui fait écho à une autre parole du Christ rapportée par Jean : « Courage, j’ai vaincu le monde ! » Malgré tout ce qu’il s’est passé pendant la passion de Jésus, malgré tout le mal qui existe aujourd’hui, nous fondons notre foi sur cette victoire annoncée.

Source : « L’intelligence des Ecritures », MN Thabut, ed. Soceval

Activité
Coloriage du dessin, après une brève explication de celui-ci. Sans le Seigneur, nous serions des brebis sans berger, nous ne saurions pas où aller.

GIF - 3.2 ko

« Personne ne peut les arracher de la main du Père. » Jean 10, 29











 
Contacts | Mentions légales | Plan du site | Contributeurs | Espace privé | RSS | cef.fr | messesinfo.cef.fr | rcf.fr | webTvCn.eu | domaine-castille.fr | bonnenouvelle.fr

Conception et développement : bonnenouvelle.fr

http://www.diocese-frejus-toulon.com/Quatrieme-dimanche-de-Paques-annee,4907.html