Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

"Que Dieu lui-même achève en vous
ce qu’il a commencé"

(Rituel de l’ordination)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var




Auteur d’une Liturgie des Enfants


devenir prêtre faire un don nouveaux articles la foi pour les nuls
Accueil du site > Catéchèse > Liturgie pour enfants - partage d’Evangile > Quatrième dimanche de l’Avent, année C

Quatrième dimanche de l’Avent, année C

  Publié le dimanche 20 décembre 2015 , par Chantal de la Motte

Fiche de liturgie pour le dimanche 20 décembre 2015






Accueil des enfants
Nous faisons ensemble un signe de croix. Chaque enfant peut dire son prénom pour se présenter et pour se mettre en présence de Dieu. Jésus est là avec les enfants, comme avec leurs parents qui sont dans l’église. Nous écoutons la même Parole de Dieu que les parents, et que les chrétiens du monde entier aujourd’hui. Il est préférable de lire l’Evangile dans un missel plutôt que sur une feuille volante. Les enfants peuvent venir en procession embrasser la Parole (le livre ouvert) après la proclamation de l’Evangile, en chantant (par exemple « Que vive mon âme à te louer ! »)

Rappel du temps liturgique
Nous sommes tout proches de Noël et le dernier dimanche de l’Avent.

Acclamation de l’Evangile
Alléluia !

Evangile de Jésus-Christ selon saint Luc (1, 39-45)
En ces jours-là, Marie se mit en route et se rendit avec empressement vers la région montagneuse, dans une ville de Judée. Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Élisabeth. Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l’enfant tressaillit en elle. Alors, Élisabeth fut remplie d’Esprit Saint, et s’écria d’une voix forte : « Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni. D’où m’est-il donné que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ? Car, lorsque tes paroles de salutation sont parvenues à mes oreilles, l’enfant a tressailli d’allégresse en moi. Heureuse celle qui a cru à l’accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur. »

Pistes de réflexion
Saint Luc nous rapporte ici la Visitation de Marie à sa cousine Elisabeth. Nous voilà au cœur de la famille de Jésus : sa maman, sa tante Elisabeth et son oncle Zacharie … et le personnage principal, l’Esprit Saint.
Elisabeth a la grande joie d’attendre un enfant dans sa vieillesse, c’est Jean-Baptiste, personnage phare de ce temps de l’Avent (Evangiles de ces deux derniers dimanches).
« Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni. » Etrange parole d’Elisabeth inspirée par l’Esprit Saint. Les enfants vont reconnaître la deuxième phrase de « Je vous salue Marie » (la première phrase est la salutation de l’ange Gabriel à Marie à l’Annonciation.) Elle signifie « Dieu agit en toi et par toi, et Dieu agit en ton fils et par ton fils. » L’Esprit Saint est celui qui nous permet de découvrir dans nos vies et dans celle des autres la trace de l’œuvre de Dieu. En effet, Marie a reçu une bénédiction unique de Dieu car elle a été préservée du péché (c’est l’immaculée conception), et son enfant est béni au-delà de tout puisque c’est Dieu lui-même.
« l’enfant a tressailli d’allégresse … », « Heureuse, celle qui a cru … » La venue de l’Esprit Saint s’accompagne d’une grande joie, c’est un fruit de l’Esprit. Cette joie est ressentie par Elisabeth, son bébé Jean-Baptiste et par Marie qui dans les versets suivants va proclamer le Magnificat qui exprime un grand bonheur pour tout le peuple de l’Alliance.
En célébrant Noël, nous venons goûter à la source de la vraie joie : Dieu n’a pas oublié sa promesse, il nous a envoyé un sauveur. Alors la béatitude adressée à Marie, « Heureuse, celle qui a cru … » s’adresse à chacun de nous : oui je suis heureux car je crois que Jésus est mon sauveur, je ne suis plus jamais seul avec Emmanuel (littéralement « Dieu avec nous »).

Source : « L’intelligence des Ecritures », MN Thabut, ed. Soceval

Activité
Coloriage du dessin, après une brève explication de celui-ci.
On allume la quatrième bougie de la couronne de l’Avent. La lumière des bougies annonce le Christ, Lumière pour les nations. La bougie éclaire, réchauffe, rassure et nous donne de la joie.

GIF - 3 ko

« D’où m’est-il donné que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ? » Luc 1,43











 
Contacts | Mentions légales | Plan du site | Contributeurs | Espace privé | RSS | cef.fr | messesinfo.cef.fr | rcf.fr | webTvCn.eu | domaine-castille.fr | bonnenouvelle.fr

Conception et développement : bonnenouvelle.fr

http://www.diocese-frejus-toulon.com/Quatrieme-dimanche-de-l-Avent,4611.html