Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

"Que Dieu lui-même achève en vous
ce qu’il a commencé"

(Rituel de l’ordination)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var



Ramatuelle – église Notre-Dame de l’Assomption

  Publié le mardi 11 décembre 2012 , par Françoise Girard

L’église paroissiale est dédiée à la sainte Vierge, comme l’écrit l’historien Girardin dans sa description du diocèse.


Retrouvez tous les événements sur egliseinfo.catholique.fr


Un peu d’histoire

Cette église est fort ancienne puisque on la voit déjà mentionnée sous le vocable de Sainte-Marie au cours du XIème siècle.

L’histoire raconte qu’en 1582, pendant les guerres de religion, les habitants démantelèrent l’édifice pour qu’il ne puisse pas servir de forteresse aux soldats qui sillonnaient la contrée. Néanmoins en 1600, les dégâts étaient réparés et la voûte retrouvait son aspect antérieur.

Cette église est assez vaste ; de forme rectangulaire, elle ne comprend qu’une seule nef portant une voûte romane en berceau reposant sur un cordon et renforcée à chaque travée par des arcs doubleaux retombant sur des pilastres.

L’abside est formée par la dernière travée ; elle est couverte comme nef. Des boiseries entourent le chœur et un magnifique retable à colonnes torses décore le maître-autel. Cet autel proviendrait de la chartreuse de La Verne, comme tant d’autres autels de la région.

Le long de la nef d’autres retables ornent les autels latéraux et sur celui de saint André on remarque des maquettes d’anciens voiliers qui ont été suspendus en guise d’ex-voto.

Cette église possède parmi les objets anciens, deux bustes en bois sculpté du XVIème siècle.

La façade serait d’une grande simplicité si elle n’était rehaussée par un portail en serpentine au fronton coupé.

Chevauchant le chevet, s’élève un clocher coiffé d’une toiture en forme de calotte, que surmonte la cage de fer de l’horloge.











 

Conception et développement : bonnenouvelle.fr