Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

"Que Dieu lui-même achève en vous
ce qu’il a commencé"

(Rituel de l’ordination)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var




Délégué épiscopal à l’information et à la communication


devenir prêtre faire un don nouveaux articles la foi pour les nuls
Accueil du site > Actualités > En ce moment > Renonciation du Pape

Renonciation du Pape

  Publié le lundi 11 février 2013 , par Yann de Rauglaudre

Une décision de grande importance :
Le Saint Père a renoncé au ministère d’Evêque de Rome, Successeur de saint Pierre.
Les catholiques du monde entier sont unis dans la prière et confient au Seigneur le Pape émérite et l’Eglise.
« Quant à moi, puissé-je servir de tout cœur, aussi dans l’avenir, la Sainte Église de Dieu par une vie consacrée à la prière. » (Benoît XVI)
Découvrez aussi la réaction de monseigneur Rey.


Programmation spéciale sur RCF

Réaction de monseigneur Dominique Rey à l’annonce du renoncement de Benoît XVI

« Nous venons d’apprendre la décision du Pape de renoncer au ministère d’Evêque de Rome, Successeur de saint Pierre. A l’occasion de la visite ad Limina, le rencontrant avec les évêques, j’avais trouvé que le Saint Père était très fragile même s’il gardait tout sa lucidité intellectuelle. Donc d’une certaine manière, même si elle est inattendue, la nouvelle ne me surprend pas. Ce choix témoigne, là encore, d’une lucidité du Saint Père mais aussi d’une certaine humilité.
- Lucidité que nous retrouvons dans son message où il témoigne d’un manque de ressources physiques pour assurer, au niveau qui est le sien, la gouvernance de l’Eglise.
- Humilité, car, en quelque sorte, il ne s’accroche pas à son poste et profite de cette occasion pour s’en remettre à Dieu.

Ce temps qui s’ouvre pour se préparer à accueillir un nouveau Pape nous invite profondément à la reconnaissance pour tout ce que le Pape actuel nous a apporté avec sa grande intelligence, intellectuelle, spirituelle, théologique… sa finesse d’esprit, sa simplicité de contact. C’est aussi un temps pour une prière d’intercession afin que le Seigneur prépare le cœur des cardinaux qui vont participer au Conclave : qu’ils soient éclairés pour qu’ils fassent le choix de Dieu.

Nous nous en remettons à sa Providence, l’Eglise poursuit sa route : même si ceux qui président à sa destinée changent, l’Eglise demeure. »

Monseigneur Dominique Rey, évêque de Fréjus-Toulon [1]



Stupéfaction et admiration

Message du Conseil Permanent de la Conférence des Evêques de France


Voici la traduction du texte que Benoît XVI a prononcé ce lundi 11 février en la fête de Notre Dame de Lourdes


"Frères très chers,

Je vous ai convoqués à ce Consistoire non seulement pour les trois canonisations, mais également pour vous communiquer une décision de grande importance pour la vie de l’Eglise. Après avoir examiné ma conscience devant Dieu, à diverses reprises, je suis parvenu à la certitude que mes forces, en raison de l’avancement de mon âge, ne sont plus aptes à exercer adéquatement le ministère pétrinien. Je suis bien conscient que ce ministère, de par son essence spirituelle, doit être accompli non seulement par les œuvres et par la parole, mais aussi, et pas moins, par la souffrance et par la prière. Cependant, dans le monde d’aujourd’hui, sujet à de rapides changements et agité par des questions de grande importance pour la vie de la foi, pour gouverner la barque de saint Pierre et annoncer l’Evangile, la vigueur du corps et de l’esprit est aussi nécessaire, vigueur qui, ces derniers mois, s’est amoindrie en moi d’une telle manière que je dois reconnaître mon incapacité à bien administrer le ministère qui m’a été confié. C’est pourquoi, bien conscient de la gravité de cet acte, en pleine liberté, je déclare renoncer au ministère d’Evêque de Rome, Successeur de saint Pierre, qui m’a été confié par les mains des cardinaux le 19 avril 2005, de telle sorte que, à partir du 28 février 2013 à vingt heures, le Siège de Rome, le Siège de saint Pierre, sera vacant et le conclave pour l’élection du nouveau Souverain Pontife devra être convoqué par ceux à qui il appartient de le faire.

Frères très chers, du fond du cœur je vous remercie pour tout l’amour et le travail avec lequel vous avez porté avec moi le poids de mon ministère et je demande pardon pour tous mes défauts. Maintenant, confions la Sainte Eglise de Dieu au soin de son Souverain Pasteur, Notre Seigneur Jésus-Christ, et implorons sa sainte Mère, Marie, afin qu’elle assiste de sa bonté maternelle les Pères Cardinaux dans l’élection du Souverain Pontife. Quant à moi, puissé-je servir de tout cœur, aussi dans l’avenir, la Sainte Eglise de Dieu par une vie consacrée à la prière."

Source : Vatican


Première apparition du Saint Père après l’annonce de sa renonciation


[1] Retranscription d’une interview par téléphone










 
Contacts | Mentions légales | Plan du site | Contributeurs | Espace privé | RSS | cef.fr | messesinfo.cef.fr | rcf.fr | webTvCn.eu | domaine-castille.fr | bonnenouvelle.fr

Conception et développement : bonnenouvelle.fr

http://www.diocese-frejus-toulon.com/Renonciation-du-Pape.html