Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

"Que Dieu lui-même achève en vous
ce qu’il a commencé"

(Rituel de l’ordination)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var



Retraite paroissiale : dépouillement des fiches d’appréciation

  Publié le vendredi 20 avril 2012 , par Henri Gouraud


Condensé du tour de table sur la retraite en Conseil Pastoral du 17 avril

- les enseignements riches ont été appréciés et la bonne participation des paroissiens qui ne se sont pas lassés tout au long de la semaine a été soulignée ; c’était un pari fou de faire une retraite juste après la Semaine Sainte ; mais c’était aussi une réponse à un besoin.
- la qualité du livret de retraite a été remarquée : on sent que la retraite a été bien préparée.
- le compte-rendu des topos (à lire et copier sur le site) va aussi être appréciée dès leur diffusion sur papier par les personnes qui n’ont pas pu venir, ou qui n’ont pas internet (attention ! Limiter la demande sur papier svp !)
- la communion est l’un des points les plus palpables : union lors des moments de prière, faire les choses ensemble a été apprécié, les paroissiens se sont bien impliqués, certaines personnes sont venues pour faire plaisir au Père Benoît et néanmoins ont continué et ont été « prises ».
- moins de monde que prévu pour la dernière veillée de la Miséricorde : ce fut une grâce de pouvoir vivre cette soirée et de fêter la Miséricorde ;
- remarquée par beaucoup, la joie de tous les participants (on le voit sur les photos…) malgré la fatigue : nous avons pu savourer la joie de Pâques ;
- déjà quelques fruits : des personnes se sont proposées pour l’adoration, pour la CSL, pour le ménage...
- par contre, il faut noter (et y penser), des personnes restent encore seules et nous avons eu du mal à les accueillir, même si nous y pensons.
- peut-être 5 minutes d’adoration à la fin des veillées seraient appréciées ?
- il est difficile de confesser pendant les enseignements et les personnes qui sont venues pour l’exposé en manquent une partie.
- à la veillée du mardi soir pour les enfants, ils n’étaient que 3 : manque de communication sur ce point.
- des difficultés pour venir en famille avec de jeunes enfants pour qui c’est fatigant surtout juste après la Semaine Sainte et de mener une retraite en même temps que travailler.
- il était important de vivre cette retraite en communion avec les malades et les personnes qui ont été empêchées de venir.
- les petites récollections faites dans l’hiver ont-elles eu un impact sur la retraite ? ou sur la participation ? Oui, ce fut comme une montée en puissance.

Commentaires du père Benoit

Il remercie pour la confiance qui lui a été faite. C’était une certitude pour lui de faire une retraite dès qu’il a pris en charge la Paroisse. De mettre la Paroisse en prière devant Dieu pour savoir que faire, comment le faire… Avoir fait les choses simplement, avec joie. Le thème de la liturgie était très bien choisi.

Approfondir la Résurrection à la lumière de tout ce qui a été vécu pendant la Semaine Sainte a été bénéfique pour tous. Il est bon de se déplacer dans les différents lieux de la Paroisse.

L’esplanade de Notre-Dame de Consolation se prête à ce genre de rassemblements comme le lundi et le dimanche.

Où sont les autres paroissiens ? C’est un réel souci. Nous devons les porter dans la prière. Si le noyau et les engagés sont convaincus et vivent du Christ Ressuscité, ils seront missionnaires.

Chasse aux œufs le lundi de Pâques et veillée de la Miséricorde : à maintenir.

Le monastère invisible de Notre-Dame de Consolation s’est un peu transformé en groupe de communion spirituelle : on est allé peut-être un peu trop vite dans son élaboration et il faut affiner un peu. On pourrait le proposer aux personnes des maisons de retraite qui se trouvent coupées de la Paroisse voire inutiles.

A suivre…










 

Conception et développement : bonnenouvelle.fr