Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

"Que Dieu lui-même achève en vous
ce qu’il a commencé"

(Rituel de l’ordination)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var



faire un don nouveaux articles

Saint-Zacharie - Saint-Jean-Baptiste

  Publié le vendredi 3 août 2007 , par Françoise Girard

Du temps de l’occupation romaine en Provence, peut être à cette même place, un lieu de culte chrétien a succédé à un temple païen.


Infos pratiques


Retrouvez tous les événements sur egliseinfo.catholique.fr




Un peu d’histoire

En 1033, Pons 11, évêque de Marseille, a consacré cette église dédiée à Saint-Zacharie, Sainte-Elisabeth et Saint-Jean-Baptiste, et édifiée par les moines de Saint-Victor et les habitants du lieu, alors dit "hameau de Rastoin", sur l’emplacement d’une église plus ancienne rasée et brûlée par les Sarrazins au Xème siècle.

A l’occasion de cette célébration, les moines reçurent ou achetèrent diverses terres pour doter la nouvelle église, de terres situées au-delà ou près de l’Huveaune.

Le premier clocher a été construit en 1587 par un maçon de Tourves. En 1662, il a été reconstruit sans doute sous sa forme actuelle : une tour carrée coiffée d’une pyramide tronquée.

En 1676, on y installa une horloge. A la fin du 18e siècle, les cloches ayant été cassées ou fêlées, trois grosses cloches sont achetées à l’église Saint-Antoine de Marseille. Elles avaient été fondues en 1653 et portent chacune leur inscription latine.

Une quatrième cloche avait été placée au dessus de l’ouverture donnant sur le monastère des religieuses : elle avait été fondue à Saint-Zacharie en 1755.

L’église d’aujourd’hui a survécu à travers les âges. Elle est là, modeste, mais solide, cachant les richesses de son passé, accueillante dans la joie des baptêmes et des mariages, consolante pour accompagner nos chers disparus, fidèle dans la monotonie de tous les jours.












 

Conception et développement : bonnenouvelle.fr