Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

"Que Dieu lui-même achève en vous
ce qu’il a commencé"

(Rituel de l’ordination)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var




Auteur d’une Liturgie des Enfants


devenir prêtre faire un don nouveaux articles la foi pour les nuls

Sixième dimanche de Pâques, année C

  Publié le dimanche 1er mai 2016 , par Chantal de la Motte

Fiche de liturgie pour le dimanche 1er mai 2016







Accueil des enfants
Chaque enfant peut dire son prénom, pour se présenter et se mettre en présence de Dieu. Jésus est là avec les enfants, comme avec leurs parents qui sont dans l’église. Nous écoutons la même Parole de Dieu que les parents et que les chrétiens du monde entier aujourd’hui. Il est préférable de lire l’Evangile dans un missel ou un lectionnaire plutôt que sur une feuille volante. On peut demander aux enfants de venir en procession après la proclamation de l’Evangile pour embrasser la Parole (le livre ouvert), en chantant (par exemple « Que vive mon âme à te louer ! ».)

Rappel du temps liturgique
Aujourd’hui, nous sommes le 6ème dimanche de Pâques, dimanche juste avant l’Ascension. Nous poursuivons la lecture de l’Evangile de Jean pendant ce temps pascal.

Acclamation de l’Evangile
Alléluia !

Evangile de Jésus Christ selon Saint Jean (14, 23-29)
En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole ; mon Père l’aimera, nous viendrons vers lui et, chez lui, nous nous ferons une demeure. Celui qui ne m’aime pas ne garde pas mes paroles. Or, la parole que vous entendez n’est pas de moi : elle est du Père, qui m’a envoyé. Je vous parle ainsi, tant que je demeure avec vous ; mais le Défenseur, l’Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit. Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix ; ce n’est pas à la manière du monde que je vous la donne. Que votre cœur ne soit pas bouleversé ni effrayé. Vous avez entendu ce que je vous ai dit : Je m’en vais, et je reviens vers vous. Si vous m’aimiez, vous seriez dans la joie puisque je pars vers le Père, car le Père est plus grand que moi. Je vous ai dit ces choses maintenant, avant qu’elles n’arrivent ; ainsi, lorsqu’elles arriveront, vous croirez. »

Pistes de réflexion
Saint Jean nous laisse des textes plus méditatifs que les autres évangélistes. Il nous prépare à l’Ascension et à la Pentecôte. L’Ascension, c’est exactement quarante jours après Pâques, et elle tombe toujours un jeudi. C’est la dernière apparition de Jésus à ses disciples, puis sa montée vers le ciel, auprès de son Père. Dix jours après l’Ascension ou plutôt cinquante jours après Pâques, c’est la Pentecôte. L’Esprit Saint est venu sur les apôtres, comme un feu, pour qu’ils aillent dans le monde entier annoncer la Bonne Nouvelle.
En ce temps-là introduit les évangiles dans la nouvelle traduction liturgique. Plus précisément c’est « A l’heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples » selon l’ancienne traduction . Cet évangile est extrait du long discours propre à saint Jean, situé avant la passion, testament spirituel de Jésus pour ses héritiers, en premier lieu ses disciples, qui démarre en Jn 13,31 après la sortie de Judas.
« Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole » Jésus, dans cet Evangile, veut nous livrer ce qu’il considère de plus important pour lui : être fidèle à sa parole d’amour. Dimanche dernier, nous avons entendu le commandement d’amour que Jésus nous a donné : « aimez-vous les uns les autres » ce qui revient à dire « mettez-vous au service les uns des autres. » Jésus a lui-même donné un exemple très concret en lavant les pieds de ses disciples. La fidélité (de fides : la foi) engage toute notre vie. La Parole de Dieu éclaire chaque instant de notre vie, chaque recoin de notre âme. Nous recevons cette Parole dès que nous lisons la Bible, et en particulier à la messe. La lecture est un sacrement de la Parole, complémentaire du sacrement de l’Eucharistie, tous deux manifestant la présence de Jésus. Nous avons tous le désir d’aimer Jésus, mais comment aimer quelqu’un qu’on ne voit pas, qu’on n’entend pas ? En ayant foi dans sa Parole, en écoutant sa Parole et en la mettant en pratique.
« mon Père l’aimera, nous viendrons vers lui et, chez lui, nous nous ferons une demeure. » Quand on est fidèle à sa Parole, on invite Jésus chez nous. Même le Père vient demeurer chez nous. Jean emploie souvent ce verbe « demeurer ». Nous avons parlé de la présence de Dieu dans sa Parole et dans la Sainte Hostie, mais chacun de nous est présence de Dieu. Cette présence nous engage a avoir un coeur pur pour que Dieu y trouve sa place, et à avoir un coeur bienveillant pour reconnaître la présence de Dieu dans chaque personne.
« L’Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout »  Jésus nous annonce que désormais c’est l’Esprit Saint qui nous fera comprendre la parole d’amour. Cela nous rappelle que nous sommes, depuis notre baptême, le temple de l’Esprit. La Sainte Trinité souhaite être invitée dans le cœur de chacun de nous.
« Que votre cœur ne soit pas bouleversé ni effrayé. »  N’oublions pas que ce discours de Jésus a lieu juste avant sa passion, et les disciples ont peur, c’est normal. Jésus lui est très serein. Il prépare ses disciples à son départ vers son Père. C’est lui-même qui l’annonce, il sait ce qu’il va se passer et il l’accepte.
« je m’en vais, et je reviens vers vous. » Jésus présente son départ comme le début d’une nouvelle présence. C’est par l’Esprit Saint que Jésus sera désormais présent, et les fruits de l’Esprit sont paix et joie. C’est pourquoi Jésus invite ses disciples à être dans la paix et dans la joie.

Source : « L’intelligence des Ecritures », MN Thabut, ed. Soceval

Activité
Coloriage du dessin après une brève explication de celui-ci.

GIF - 3.1 ko

« L’Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout. » Jean 14, 26











 
Contacts | Mentions légales | Plan du site | Contributeurs | Espace privé | RSS | cef.fr | messesinfo.cef.fr | rcf.fr | webTvCn.eu | domaine-castille.fr | bonnenouvelle.fr

Conception et développement : bonnenouvelle.fr

http://www.diocese-frejus-toulon.com/Sixieme-dimanche-de-Paques-annee-C,4936.html