Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

"Que Dieu lui-même achève en vous
ce qu’il a commencé"

(Rituel de l’ordination)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var



Taradeau - chapelle Saint-Martin

  Publié le jeudi 25 octobre 2012 , par Françoise Girard

Edifiée au XIIème siècle, cette chapelle romaine était alors l’église de l’ancien village construit sur le flanc de la colline qu’elle domine. Dévasté au XIVème siècle, le bourg fut alors abandonné par ses habitants qui ensuite le reconstruisirent dans la plaine, entre la colline et la Florièye.


Durant la Révolution, la cloche de cette chapelle fut soustraite à la destruction par les villageois. Elle devait finalement être attribuée à la nouvelle église paroissiale construite dès 1840 au cœur du nouveau village. Bien qu’elle ne fût jamais totalement abandonnée ou délaissée, cette chapelle n’avait cessé de se détériorer au cours des ans. Son délabrement était tel qu’une remise en état s’imposait.

Le site étant classé, la restauration de cette chapelle et de la tour de Taradel voisine eut lieu sous l’égide des bâtiments historiques. Elle prit fin le 20 janvier 1993.

Entre temps, le campanile a été consolidé, une nouvelle cloche avait été fondue à Annecy, d’un poids de 25 kg. Elle fut solennellement baptisée « Notre – Dame de l’Angélus » le 3 septembre 1989, par Monseigneur N. Forno, vicaire général du diocèse. Sa pose eut lieu le 23 octobre 1990 et elle sonna l’Angélus pour la première foi le 1er octobre suivant. Puis le lendemain, la chapelle était réouverte au culte grâce au père André Poinard en charge de la paroisse de Taradeau. Simple et trapu, l’édifice est caractéristique de l’art roman en Provence. Il présente cependant quelques particularités.

La pierre finement taillée est soigneusement disposée en assise régulières. Le plan est d’une extrême sobriété : nef à deux travées sans transept ni collatéraux, mettant en valeur une abside en cul-de-four. Ce sanctuaire est éclairé par une baie dont le vitrail symbolise le partage du manteau de saint Martin. Au-dessus de l’arc triomphal, l’habituel oculus a fait place à une croix latine. Dans l’autel a été encastrée la pierre sacrée d’origine ; son soubassement est constitué d’un ancien rouleau de pierre à dépiquer le blé.

Notez l’absence de portail central en façade, deux entrées étant ouvertes dans la paroi septentrionale. Le mur orienté au sud est seulement percé de deux étroites fenêtres en forme de meurtrière. Quand à l’ordonnance, elle traduit au mieux la grande homogénéité de l’édifice ainsi que son austérité.


- Taradeau - Notre-Dame de l’Assomption








La chapelle Saint-Martin fait partie de la paroisse de Taradeau.

-  Picto adresse postaleParoisse de Vidauban/Taradeau - 2 rue de l’Egalité – 83550 Vidauban.
-  04 94 73 07 33
-  Picto fax 04 94 73 13 02
-  andremaria@nordnet.fr .

 



 

Conception et développement : bonnenouvelle.fr