Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

"Que Dieu lui-même achève en vous
ce qu’il a commencé"

(Rituel de l’ordination)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var



Accueil du site > Diaconie Servir > Service diocésain de la solidarité > UDV > Thierry O’Neil : nouveau président de l’UDV

Thierry O’Neil : nouveau président de l’UDV

  Publié le mercredi 21 mai 2014 , par Yann de Rauglaudre

"Pour moi, l’autorité est un service". Le président nouvellement élu en mai 2014 se mat au service de l’Union Diaconale du Var.


- Cher Thierry, te voilà depuis notre dernière assemblée générale, devenu le nouveau président de l’Union Diaconale du Var. Beaucoup voudraient mieux te connaître. Peux-tu nous dire quel a été ton parcours ?

Je suis fils d’officier de marine, né à Paris. J’ai intégré à 20 ans l’Ecole Navale de Brest. J’ai fait une longue carrière dans la marine, essentiellement sur l’eau, marquée par le commandement à la mer. J’ai eu la chance de commander quatre bateaux de surface : un patrouilleur, un bateau de débarquement, une frégate et un porte hélicoptère amphibie qui est un bateau transportant lui- même des bateaux qui vont sur les plages. J’ai arrêté ma carrière militaire un peu avant la fin alors que j’étais amiral adjoint territorial à Toulon, pour fonder une entreprise de conseil en ingénierie navale en 2006. En 2013, j’ai créé une deuxième entreprise qui est en train de prendre son envol, c’est un bureau d’étude et d’architecture navale pour le « transport de passager très innovant ». Il s’agit de transport maritime à vitesse très élevée et à consommation très faible.

Je suis marié depuis 28 ans avec Edith, nous avons eu 3 enfants dont un garçon qui est marié et deux filles qui sont étudiantes. Ma femme vient des Alpes maritimes, ce qui fait que mon épouse et mon métier ont contribué à me faire aimer la Provence. J’ai un nom Irlandais : ma famille a émigré en 1707 lorsque l’anglais Cromwell à envahi l’Irlande. On trouve aussi des O’Neill au Portugal.


- Qu’est ce qui t’a amené à t’engager dans la diaconie ?

Avec mon épouse qui est artiste et fait partie de la diaconie de la beauté, je suis depuis longtemps engagé dans les différentes Eglises paroissiales que nous avons fréquentées au cours de nos nombreux déménagements. Nous sommes très proches des foyers de charité. Nous sommes aussi au service des groupes Alpha depuis dix ans. L’Eglise s’organise autour de la Parole à annoncer, de la liturgie et du service du pauvre dans la diaconie. Ce dernier élément me manquait totalement, je m’y sentais appelé mais je ne savais comment m’engager. Un jour, Jean-Michel Permingeat m’a contacté pour être chargé de mission à l’UDV. Ce n’était pas un travail de terrain, mais on m’a expliqué que l’un n’excluait pas l’autre ! Puis on m’a demandé il y a quelque temps de prendre la présidence. J’ai commencé par refuser, la suite de Jean-Michel me paraissait difficile et j’avais peur de ne pas parvenir à tout faire mais il m’a été difficile de persister dans ce refus. C’est vrai que j’ai une expérience de management et une bonne connaissance de l’Eglise locale en étant membre du conseil diocésain des affaires économiques.
Je souhaite servir les plus démunis en utilisant mes compétences. J’ai été très retourné par les discours du Pape actuel.


- Comment envisages-tu ton rôle de Président ?

Pour moi, l’autorité est un service, j’ai appris ça dans la marine, même si ça peut paraître paradoxal. Il s’agit de faire en sorte que chacun puisse donner le meilleur de lui-même au service des autres, pour l’intérêt général. L’UDV n’est pas une bureaucratie, elle est comme une grande famille animée par un même esprit fondé sur la doctrine sociale de l’Eglise qui place la dignité de la personne humaine, image de Dieu, avant toute autre considération. Je m’inscris totalement dans l’évolution actuelle de l’organisation, avec la mise en place des pôles territoriaux. Cela va faciliter le partenariat avec les autres institutions ainsi que les synergies des associations au sein de leur pôle. Ce sont les actions qui comptent, le service que l’on rend qui est important. On n’est pas là pour nous mais pour les plus pauvres.


- Sois le bienvenu comme Président !

Propos recueillis par le Père Michel Denis











 
Contacts | Mentions légales | Plan du site | Contributeurs | Espace privé | RSS | cef.fr | messesinfo.cef.fr | rcf.fr | webTvCn.eu | domaine-castille.fr | bonnenouvelle.fr

Conception et développement : bonnenouvelle.fr

http://www.diocese-frejus-toulon.com/Thierry-O-Neil-nouveau-president.html