Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

"Que Dieu lui-même achève en vous
ce qu’il a commencé"

(Rituel de l’ordination)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var




Auteur d’une Liturgie des Enfants


devenir prêtre faire un don nouveaux articles la foi pour les nuls

Trentième dimanche ordinaire, année A

  Publié le dimanche 26 octobre 2014 , par Chantal de la Motte

Fiche de liturgie pour le dimanche 26 octobre 2014








Accueil
Chaque enfant peut dire son prénom pour se présenter et pour se mettre en présence de Dieu. Jésus est là avec les enfants, comme avec leurs parents qui sont dans l’église. Nous écoutons la même Parole de Dieu que les parents, et que tous les catholiques du monde entier aujourd’hui. Il est conseillé de lire l’Evangile dans un missel ou un lectionnaire plutôt que sur une feuille volante.

Acclamation de l’Evangile
Alléluia !

Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu ( 22, 34-40)
Les pharisiens, apprenant que Jésus avait fermé la bouche aux sadducéens, se réunirent, et l’un d’eux, un docteur de la loi, lui posa une question pour le mettre à l’épreuve : « Maître, dans la loi, quel est le grand commandement ? » Jésus lui répondit : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de tout ton esprit. Voilà le grand, le premier commandement. Et voici le second, qui lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Tout ce qu’il y a dans l’Ecriture -dans la Loi et les Prophètes- dépend de ces deux commandements. »

Pistes de réflexion
« Maître, dans la loi, quel est le grand commandement ? » Comme dans l’Evangile de dimanche dernier, les pharisiens posent une question à Jésus pour le mettre à l’épreuve. Les pharisiens posent cette question à Jésus car dans la Loi, il y a non seulement les 10 commandements donnés par Dieu à Moïse (livre de l’exode 20, 1-17), mais encore les 613 commandements de la Torah ! Peut-être qu’en demandant le plus grand commandement, les pharisiens espéraient se dispenser de quelques-uns ! Jésus cite un double commandement : aimer Dieu et son prochain. Et comme Jésus précise que les deux commandements sont semblables, c’est en aimant son prochain que l’on aime Dieu et c’est aimant Dieu qu’on aime son prochain. Cela fait écho à une autre parole de Jésus « ce que vous avez fait au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous l’avez fait (Mt 25,40). »
« Tu aimeras le Seigneur ton Dieu… » Aimer Dieu, c’est, comme il est dit dans l’évangile de dimanche dernier, « rendre à Dieu ce qui est à Dieu », reconnaître que sans lui nous n’existerions même pas. C’est aussi essayer de faire sa volonté. C’est pour cela que nous écoutons et méditons sa Parole, afin que cette Parole fasse son œuvre dans notre cœur.
« Tu aimeras ton prochain… » Aimer son prochain, c’est aimer celui qui est proche de moi, tout simplement.
« … comme toi-même. » Ce second commandement renvoie à la règle d’or « Tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le vous-mêmes pour eux. » (Mt 7, 12) Cela suppose de nous aimer nous-mêmes. Peut-être pensons-nous parfois que nous sommes nuls, avec un mauvais caractère, en queue de classe… Mais Jésus est plus grand que notre cœur et nous aime plus que nous-mêmes.
Cette loi est inscrite dans notre cœur puisque nous sommes créés à l’image et à la ressemblance de Dieu. Elle est simple et n’enlève rien à notre liberté. Saint Augustin l’a résumée ainsi : « Aime et fais ce que tu veux. » Les pharisiens n’ont pas d’objections face à la réponse de Jésus car c’est de l’amour que dépendent tous les autres commandements.

Source : « L’intelligence des Ecritures », MN Thabut, ed. Soceval

Activité
Faire apprendre par cœur (par le cœur) le plus grand des commandements, en leur faisant répéter plusieurs fois : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de tout ton esprit. Tu aimeras ton prochain comme toi-même. »
Coloriage du dessin. Expliquer que le rouleau représente la Parole de Dieu telle qu’elle était lue par les juifs du temps de Jésus.

« Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de tout ton esprit. Tu aimeras ton prochain comme toi-même. »
Matthieu 22, 37-39











 
Contacts | Mentions légales | Plan du site | Contributeurs | Espace privé | RSS | cef.fr | messesinfo.cef.fr | rcf.fr | webTvCn.eu | domaine-castille.fr | bonnenouvelle.fr

Conception et développement : bonnenouvelle.fr

http://www.diocese-frejus-toulon.com/Trentieme-dimanche-ordinaire-annee,3556.html