Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

"Que Dieu lui-même achève en vous
ce qu’il a commencé"

(Rituel de l’ordination)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var




Auteur d’une Liturgie des Enfants


devenir prêtre faire un don nouveaux articles la foi pour les nuls
Accueil du site > Catéchèse > Liturgie pour enfants - partage d’Evangile > Troisième dimanche de l’Avent, année C

Troisième dimanche de l’Avent, année C

  Publié le dimanche 13 décembre 2015 , par Chantal de la Motte

Fiche de liturgie pour le dimanche 13 décembre 2015







Accueil
Nous faisons ensemble un signe de croix. Chaque enfant peut dire son prénom pour se présenter et pour se mettre en présence de Dieu. Jésus est là avec les enfants, comme avec leurs parents qui sont dans l’église. Nous écoutons la même Parole de Dieu que les parents, et que les chrétiens du monde entier aujourd’hui. Il est préférable de lire l’Evangile dans un missel plutôt que sur une feuille volante. Les enfants peuvent venir en procession embrasser la Parole (le livre ouvert) après la proclamation de l’Evangile, en chantant (par exemple « Que vive mon âme à te louer ! »)

Rappel du temps liturgique
Le troisième dimanche de l’Avent est appelé "laetare" c’est à dire le dimanche de la joie. Le prêtre a revêtu un habit liturgique rose, comme si l’on avait mis du blanc (couleur du Christ qui vient) dans le violet qui prédomine ce temps de l’Avent.

Acclamation de l’Evangile
Alléluia !

Evangile de Jésus Christ selon saint Luc (3, 10-18)
En ce temps-là, les foules qui venaient se faire baptiser par Jean lui demandaient : « Que devons-nous faire ? » Jean leur répondait : « Celui qui a deux vêtements, qu’il partage avec celui qui n’en a pas ; et celui qui a de quoi manger, qu’il fasse de même ! » Des publicains (c’est-à-dire des collecteurs d’impôts) vinrent aussi pour être baptisés ; ils lui dirent : « Maître, que devons-nous faire ? » Il leur répondit : « N’exigez rien de plus que ce qui vous est fixé. » Des soldats lui demandèrent à leur tour : « Et nous, que devons-nous faire ? » Il leur répondit : « Ne faites violence à personne, n’accusez personne à tort ; et contentez-vous de votre solde. » Or le peuple était en attente, et tous se demandaient en eux-mêmes si Jean n’était pas le Christ. Jean s’adressa alors à tous : « Moi, je vous baptise avec de l’eau ; mais il vient, celui qui est plus fort que moi. Je ne suis pas digne de dénouer la courroie de ses sandales. Lui vous baptisera dans l’Esprit Saint et le feu. Il tient à la main la pelle à vanner pour nettoyer son aire à battre le blé, et il amassera le grain dans son grenier ; quant à la paille, il la brûlera au feu qui ne s’éteint pas. » Par beaucoup d’autres exhortations encore, il annonçait au peuple la Bonne Nouvelle.

Pistes de réflexion
Nous retrouvons le personnage de Jean que nous avons entendu dans l’Evangile de dimanche dernier.
« Les foules qui venaient se faire baptiser par Jean » La pratique du baptême était peu répandue et on n’en parle pas dans l’Ancien Testament. La religion juive prévoyait des ablutions dans un but de purification. Jean propose un baptême dans un but de conversion. Autre nouveauté, Jean baptise les foules composées de publicains, de soldats ... et non de juifs exclusivement.
« Que devons-nous faire ? » Jean baptisait la foule pour qu’elle se convertisse, mais qu’est-ce que se convertir, que doit-on faire pour se tourner vers Dieu ? Jean aurait pu donner une liste de rites de purification, des prières à réciter … mais non, il engage les baptisés à servir leurs frères. En effet, aimer Dieu et aimer son prochain sont deux commandements qui sont semblables. Le plus court chemin pour aller à Dieu passe par les autres, et le plus court chemin pour aller vers les autres passe par Dieu. A chacun, Jean donne une idée de conversion et cela nous rappelle les commandements donnés à Moïse : aimer son prochain, ne pas voler, ne pas tuer, ne faire de tort à personne …
« Or, le peuple était en attente » Bien sûr, tous attendaient le Messie, et cette attente était très grande en cette période d’occupation romaine. Mais tout de suite Jean-Baptiste se distingue du Messie, en annonçant que celui-ci baptisera dans l’Esprit Saint et exercera le jugement de Dieu.
« Lui vous baptisera dans l’Esprit Saint et le feu » C’est la première fois que les juifs entendent parler de l’Esprit Saint qui va se révéler peu à peu comme une Personne. L’Ancien Testament parle de l’esprit de Dieu, au sens du souffle, de l’inspiration car la grande révélation de la Bible a été le monothéisme et le combat contre toutes les idoles. Les juifs auraient été désorientés si Dieu s’était tout de suite révélé à eux en trois Personnes. Mais avec la venue de Jésus, Dieu se révèle un peu plus et nous dévoile sa nature trinitaire. Cet Esprit, c’est l’Esprit d’amour. Pour reprendre la question de la foule « que devons-nous faire », Jésus va y répondre en deux temps : « bien sûr obéissez à mes commandements, mais que tout ce que vous faites soit rempli du feu de mon amour. »
« Il tient à la main la pelle à vanner pour nettoyer son aire à battre le blé, et il amassera le grain dans son grenier : quant à la paille, il la brûlera dans un feu qui ne s’éteint pas. » Dieu par sa puissance d’amour va nous juger, non pas comme les juges avec une balance (Dieu ne sait pas compter ni peser) mais comme un feu qui va brûler nos péchés, tout ce qui nous empêche d’être ajusté à lui. Nous serons alors justes comme un musicien bien accordé à la musique de Dieu. La justice de Dieu ne vise pas à séparer les bons des méchants mais à ajuster chacun à sa volonté. Jésus nous invite à brûler en nous ce qui nous empêche d’être accordé à l’action de son Esprit Saint. Jean nous dit que ce feu ne s’éteint pas, c’est-à-dire que l’amour de Dieu est sans limite, il ne se lassera jamais de nous aimer et de nous pardonner.

Activité
On allume trois bougies de la couronne de l’Avent.
Coloriage du dessin. Le signe du baptême, c’est l’eau mais la présence réelle, c’est l’Esprit Saint.

GIF - 3.5 ko

« Lui vous baptisera dans l’Esprit Saint et dans le feu » Luc 3, 16











 
Contacts | Mentions légales | Plan du site | Contributeurs | Espace privé | RSS | cef.fr | messesinfo.cef.fr | rcf.fr | webTvCn.eu | domaine-castille.fr | bonnenouvelle.fr

Conception et développement : bonnenouvelle.fr

http://www.diocese-frejus-toulon.com/Troisieme-dimanche-de-l-Avent,4610.html