Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

"Que Dieu lui-même achève en vous
ce qu’il a commencé"

(Rituel de l’ordination)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var




Rédaction au SRI


devenir prêtre faire un don nouveaux articles la foi pour les nuls
Accueil du site > Diaconie Servir > Relations interreligieuses > Veillée interreligieuse dans l’esprit d’Assise

Veillée interreligieuse dans l’esprit d’Assise

Ensemble, se tenir debout et prier pour la Paix

  Publié le mercredi 18 février 2015 , par Pierre Couette

Le 27 octobre 2014, jour anniversaire de la rencontre d’Assise de 1986 autour du Pape Jean-Paul II, une soirée de prière s’est tenue à Toulon au Centre Spirituel Mariste.


Le 27 octobre 2014, jour anniversaire de la prière d’Assise en 1986 autour du Pape Jean-Paul II, au soir d’un vendredi, dans la chapelle Notre-Dame de l’Espérance du Centre Spirituel Mariste de Toulon, des hommes et des femmes, épris de paix et de fraternité, enfants d’Abraham, juifs, chrétiens et musulmans se sont rassemblés dans le silence et la prière pour la paix.

La chapelle fut aménagée pour la circonstance : un écran dans le chœur où étaient projetées des images d’Assise en alternance avec une colombe de la paix autour de laquelle venaient s’inscrire dans une quinzaine de langues le beau nom de la Paix. Des lumignons, un jeune olivier, quelques tentures africaines, les bancs disposés en arc en ciel libérant un bel espace ouvert invitaient au recueillement. Ils sont venus, plus d’une centaine, des communautés israélites, musulmanes, chrétiennes, et se sont tenus ensemble dans la prière pendant une heure et demie.

Le père Olivier Laurent adressa à tous des paroles de bienvenue : « Nous sommes rassemblés comme des veilleurs qui désirent se tenir ensemble devant Dieu, notre Créateur. Différents par nos origines, nos langues, nos traditions religieuses, l’Eternel nous redit son désir de nous rassembler dans la fraternité. Car nous sommes tous sur cette terre comme des pèlerins, des compagnons de route, appelés à nous entraider par l’exemple de nos vies. »

Nous avons chanté ensemble l’antienne de Taizé : « Dans nos obscurités, allume le feu qui ne s’éteint jamais » Puis Eva Labbé, responsable du GAïC, nous a rappelé un passage de l’Ecclésiaste :

« Mieux vaut la sagesse que la puissance. Les paroles des sages se font entendre dans le calme mieux que les cris d’un souverain parmi les insensés. »

Puis le diacre Gilles Rebêche nous a lu de larges extraits de l’Appel de Lyon du 1er Octobre 2014 où plus de 110 personnalités juives, chrétiennes et musulmanes ont déclaré sur la place Bellecour :

« Il faut nous engager ensemble, là où nous vivons, à œuvrer au quotidien pour être des artisans de paix et de justice, pour faire reculer l’extrémisme, la persécution et le mépris de l’autre. »

Et il a terminé en disant : « Ce soir cet appel est devenu aussi l’appel de Toulon. »

Ensuite nous avons entendu l’appel du Pape Paul VI en 1965 aux Nations-Unies : « Plus jamais la guerre » et celui du pape François en 2013 :

« Que se taisent les armes ! La guerre marque toujours l’échec de la paix, elle est une défaite pour l’humanité. »

Un long silence permit à chacun d’intérioriser ces paroles.

Puis Maurice Aziza, vice-président de Groupe d’Amitiés Judéo-chrétiennes nous a adressé de vives paroles inspirées des Ecritures et méditées sur un fond musical.

Ce fut alors au tour de Fatima Faouzi, au nom du groupe des "Femmes d’Ici et d’Ailleurs" de s’adresser à nous, suivie de Saïd Hichouri, chargé des relations avec les chrétiens au nom de la communauté musulmane, qui nous a rappelé un sage écrit du Coran, transmis par le Prophète Mohamed : « Si un homme est homicide, c’est l’humanité qu’il tue », et Rachid Bousta, Imam de La Garde, a psalmodié quelques versets du Coran. Une grande émotion a alors touché tous les cœurs.

Viennent ensuite de belles paroles de J. Perrier au nom de l’Eglise Luthéro-Réformée de Toulon et des prières de la représentante des communautés orthodoxes. Puis une famille chrétienne syrienne est venue chanter dans sa langue un beau cantique marial, suivie par un groupe de jeunes Africains qui nous a invités à prier pour la paix sur le continent et pour toutes les victimes d’Ebola en reprenant un refrain d’intercession en langue wolof.

Enfin le Frère Hubert-Marie, nouveau délégué diocésain pour les relations avec les musulmans du Var nous a relu l’Evangile des Béatitudes et le Magnificat de Marie. Ensemble nous avons chanté la prière de François d’Assise :

« Seigneur, fais de nous des ouvriers de paix. Seigneur, fais de nous des bâtisseurs d’amour ! »

Et avec le Choeur Espérance, en levant bien haut des rameaux d’olivier ceints d’un ruban blanc nous avons chanté :

« Pour la paix dans le monde, pour la paix dans nos coeurs, vienne la colombe blanche sous son arc en couleur, se bâtissent nos rencontres sur de justes et vraies valeurs, l’amitié, la bonté pour un possible bonheur ! »

Il était déjà plus de 20 h et nous avions du mal à nous quitter : la joie et l’émotion se lisaient sur tous les visages et nous ne pouvions que laisser monter à nos lèvres des paroles de gratitude.

Merci à toutes celles et ceux qui ont rendu possible cette veillée mémorable







Picto adresse postaleSRI-Var - 55 place de la cathédrale - 83000 Toulon
sri@diocese-frejus-toulon.com
Frère Hubert-Marie 06 51 69 52 47


- Revenir à la page d’accueil du Service des Relations avec l’Islam


 




 
Contacts | Mentions légales | Plan du site | Contributeurs | Espace privé | RSS | cef.fr | messesinfo.cef.fr | rcf.fr | webTvCn.eu | domaine-castille.fr | bonnenouvelle.fr

Conception et développement : bonnenouvelle.fr

http://www.diocese-frejus-toulon.com/Veillee-interreligieuse-dans-l.html