Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

"Que Dieu lui-même achève en vous
ce qu’il a commencé"

(Rituel de l’ordination)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var




Vers la Lumière

  Publié le mercredi 21 mars 2012 , par Amitiés Coeur de ville

Ce 14e numéro de Vers la Lumière couvre essentiellement le temps de Carême.
Retrouvez ci-dessous l’éditorial du Père Philippe Cerisier ainsi qu’un extrait de la lettre pastorale de notre évêque sur l’écologie qui comprend un court passage consacré à la crémation.
Vous pouvez également consulter ici la newsletter Vers la Lumière.


Éditorial

Chaque année, il est donné aux chrétiens de se préparer aux fêtes Pascales, par ce temps de quarante jours, qu’est le Carême. Nous commençons ce temps de pénitence sous le signe de la cendre, pour le terminer par celui du Feu Nouveau.

Toute notre vie de foi est, comme en résumé, entre ces deux signes. – Tout d’abord, celui de réduire en cendres tout ce qui n’est pas essentiel à notre marche vers Dieu, et qui nous encombre. Tout en nous rappelant notre origine, que sans le Souffle de Vie, nous ne sommes que poussière. – Puis, s’il se trouve une braise qui couve sous la cendre, de laisser l’Esprit de Dieu souffler sur elle, pour la ranimer en un Feu Vivant, qui brûle, transforme, et éclaire tout.

Au cœur de ce Carême, nous allons au désert, pour nous nourrir, « non seulement de pain » matériel, « mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu », qui est une vraie nourriture pour l’âme ; afin qu’elle grandisse dans la Foi, se fortifie dans l’Espérance de ce que Dieu nous promet, et se donne dans un Amour pur.

Dans cette Parole égrainée, au fil des semaines, le Christ nous dit que « les temps sont accomplis ». Par Lui, L’envoyé du Père, « le Royaume de Dieu est tout proche » de nous. Devant la Révélation de ce Mystère, nous aussi, comme Pierre, Jacques et Jean, nous nous demandons entre nous, « ce que peut bien vouloir dire : Ressusciter d’entre les morts ». Mais, « le Temple dont Il parlait, c’était Celui de Son propre Corps », qu’Il relèverait d’entre les morts. « Si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul ; mais s’il meurt, il donne beaucoup de fruit ». Depuis le Baptême, le corps est devenu le Temple de l’Esprit-Saint, « qui est Seigneur et qui donne la Vie ».

Au sommet de Jérusalem, sur l’Autel de la Croix, le Christ offrira au monde l’Amour de Dieu, jusqu’au bout de l’obéissance. Par Sa Vie donnée, en Son Sang versé, Il lavera les péchés des hommes, pour leur rendre la Vie d’éternité qu’ils avaient perdue. Par le Sacrement du Christ, Nouveau Temple où Demeure la Présence de Dieu, l’Humanité toute entière va être « élevée de terre », pour être « attirée », jusque dans l’Amour du Père, qui Donne Sa Vie en Son Fils.

Au Saint Jour de Pâque, cette Lumière va se lever. Quelle belle Espérance, au cœur de tous nos deuils. Ne cherchons plus parmi les morts, ceux qui sont vivants !

Père Philippe Cerisier, éditorial issu des archives du bulletin Vers la Lumière n°14.

La crémation, une question écologique ?

La lettre pastorale de notre évêque sur l’écologie comprend un court passage consacré à la crémation.

Le mépris que semble montrer l’homme vis-à-vis de lui-même ainsi que l’oubli de sa dignité propre se traduit de bien des manières.

Ainsi la marchandisation dont fait l’objet le corps humain, à travers le culte de l’apparence jusqu’à l’idolâtrie ou la recherche du bien-être à tout prix.

Paradoxalement, ce « primat du corps » se conjugue avec une « éclipse du corps », lorsqu’il est « usé », et avec sa disparition au profit du monde virtuel.

La banalisation de la crémation au moment de l’enterrement (30 % des obsèques environ) procède de ce même mouvement.

On peut s’interroger lorsqu’on présente cette pratique comme un acte écologique. Brûler un corps est un acte symboliquement très fort : c’est d’une certaine manière effacer la mémoire, le passé, vouloir oublier l’histoire de ce corps, le séparer brutalement de la terre où il retourne.

+ Dominique Rey
Évêque de Fréjus Toulon

Archives du bulletin VERS LA LUMIÈRE

2012 : VLL 14 | VLL 13

2011 : VLL 12 | VLL 11 | VLL 10

2010 : VLL 9 | VLL 8 | VLL 7

2009 : VLL 6 | VLL 5 | VLL 4

2008 : VLL 3 | VLL 2 | VLL 1 (le numéro d’origine est introuvable et ce scan est de faible qualité)







Picto adresse postaleCommunion Saint Lazare - 55 Place de la Cathédrale - 83000 Toulon
+334 94 89 48 18
-  Courriel à la Communion Saint Lazare

Accueil du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h

 




 
Contacts | Mentions légales | Plan du site | Contributeurs | Espace privé | RSS | cef.fr | messesinfo.cef.fr | rcf.fr | webTvCn.eu | domaine-castille.fr | bonnenouvelle.fr

Conception et développement : bonnenouvelle.fr

http://www.diocese-frejus-toulon.com/Vers-la-Lumiere,4718.html