Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

"Que Dieu lui-même achève en vous
ce qu’il a commencé"

(Rituel de l’ordination)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var



Villecroze - Notre-Dame des 7 douleurs

  Publié le mercredi 5 septembre 2007 , par Françoise Girard

C’était Notre-Dame de Pitié, encore debout bien que portant avec elle une neuvaine de siècles, qui fut pendant 600 ans l’église paroissiale de Villecroze. Elle fut délaissée au XVIII° siècle sur les conseils impératifs et réitérés des évêques faisant leur visite pastorale. Ils trouvaient, avec raison, que ce sanctuaire était trop éloigné des habitations.


Infos pratiques

Retrouvez tous les événements sur egliseinfo.catholique.fr




Un peu d’histoire

Ces ordres qui pendant prés d’un demi siècle furent non avenus, reçurent leur exécution de 1762 à 1770. Les travaux de construction de la nouvelle église dans le village durèrent huit ans.

Le plan primitif comportait trois nefs, mais l’exiguïté de l’emplacement choisi, ne permit d’en exécuter qu’une seule.

Dans les débuts, le vaisseau était couvert d’une voûte qui ne tarda pas à se fissurer. En1872 fut alors établi un plafond au dessus des retombées de la voûte.

Cependant en 1876, une voûte en briques devait remplacer le plafond, cette voûte est constituée par des arêtes et des arcs doubleaux reposant sur des pilastres.

Dans chaque travée, qu’éclaire de part et d’autre une grande baie, des arcades en plein cintre ont été ouvertes dans l’épaisseur des murs pour y placer un autel.

La nef se termine par une abside à cinq pans. Au milieu du chœur se trouve un bel autel en marbre supporté par de fines colonnes, une grande niche dans le pan centrale abrite une statue du Sacré-Cœur.

Sur la façade s’ouvre une porte avec entablement soutenu par deux pilastres. Au-dessus se dessine un fronton coupé que surmonte une niche occupée par une statue de la Sainte Vierge. Cette niche était primitivement une fenêtre qui a été aveuglée.

Sur l’entablement on peut encore lire ‘’République Française’’ et au-dessous ‘’Liberté-Égalité-Fraternité’’. Sur le côté droit de la façade, fait corps avec l’édifice un clocher carré.











 

Conception et développement : bonnenouvelle.fr