Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

"Que Dieu lui-même achève en vous
ce qu’il a commencé"

(Rituel de l’ordination)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var




Auteur d’une Liturgie des Enfants


devenir prêtre faire un don nouveaux articles la foi pour les nuls
Accueil du site > Catéchèse > Liturgie pour enfants - partage d’Evangile > Vingt septième dimanche ordinaire, année A

Vingt septième dimanche ordinaire, année A

  Publié le dimanche 5 octobre 2014 , par Chantal de la Motte

Fiche de liturgie pour le dimanche 5 octobre 2014







Accueil
Chaque enfant peut dire son prénom pour se présenter et pour se mettre en présence de Dieu. Jésus est là avec les enfants, comme avec leurs parents qui sont dans l’église. Nous écoutons la même Parole de Dieu que les parents, et que tous les catholiques du monde entier aujourd’hui. Il est conseillé de lire l’Evangile dans un missel ou un lectionnaire plutôt que sur une feuille volante.

Acclamation de l’Evangile
Alléluia !

Evangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (21,33-43)
Jésus disait aux chefs des prêtres et aux pharisiens : « Ecoutez cette parabole : Un homme était propriétaire d’un domaine ; il planta une vigne, l’entoura d’une clôture, y creusa un pressoir et y bâtit une tour de garde. Puis il la donna en fermage à des vignerons, et partit en voyage. Quand arriva le moment des vendanges, il envoya ses serviteurs auprès des vignerons pour se faire remettre le produit de la vigne. Mais les vignerons se saisirent des serviteurs, frappèrent l’un, tuèrent l’autre, lapidèrent le troisième. De nouveau, le propriétaire envoya d’autres serviteurs plus nombreux que les premiers ; mais ils furent traités de la même façon. Finalement, il leur envoya son fils, en se disant : « Ils respecteront mon fils. » Mais, voyant le fils, les vignerons se dirent entre eux : « Voici l’héritier : allons-y ! tuons-le, nous aurons l’héritage ! » Ils se saisirent de lui, le jetèrent hors de la vigne et le tuèrent. Eh bien, quand le maître de la vigne viendra, que fera-t-il de ces vignerons ? » On lui répond : « Ces misérables, il les fera périr misérablement. Il donnera la vigne en fermage à d’autres vignerons, qui en remettront le produit en temps voulu. » Jésus leur dit : « N’avez-vous jamais lu dans les écritures : la pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs est devenue la pierre angulaire. C’est là l’œuvre du Seigneur, une merveille sous nos yeux ! Aussi, je vous le dis : Le Royaume de Dieu sera enlevé pour être donné à un peuple qui lui fera produire son fruit. »

Pistes de réflexion
Cette parabole retrace l’histoire du peuple de Dieu.
« Un homme était propriétaire d’un domaine ; il planta une vigne …/… Puis il la donna en fermage à des vignerons, et partit en voyage » Dieu, le propriétaire, confie la vigne, le Royaume de Dieu, aux vignerons, le peuple d’Israël.
« Quand arriva le moment des vendanges, il envoya ses serviteurs auprès des vignerons pour se faire remettre le produit de la vigne » On peut comparer les serviteurs aux prophètes envoyés par Dieu tout au long de l’histoire du peuple d’Israël pour prêcher, annoncer la venue prochaine d’un Sauveur. Comme les serviteurs de l’évangile, ils étaient mal accueillis, étaient frappés, parfois jusqu’à la mort.
« Finalement, il leur envoya son fils, en se disant : ‘Ils respecteront mon fils’ » Dieu a alors envoyé son Fils sur la terre, pensant qu’on l’accueillerait mais même le Fils de Dieu a été tué et a été cloué sur la croix.
« la pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs est devenue la pierre angulaire. C’est là l’œuvre du Seigneur, une merveille sous nos yeux ! » La pierre angulaire, c’est la grosse pierre qui est placée à l’angle d’une construction et qui fait tenir le bâtiment que l’on construit. Le Christ, rejeté, mis à mort, est la pierre angulaire.
Les chefs des prêtres et les pharisiens n’ont peut être pas compris ce renversement de situation ni pourquoi Jésus cite ce passage de la bible car cet évangile se passe juste avant sa passion. Mais nous, nous savons que Jésus est ressuscité : il est la pierre angulaire de l’Eglise, et nous des pierres vivantes.
Le Royaume de Dieu, semblable à une belle vigne, est entre nos mains. Dieu nous fait confiance pour être de bons vignerons et faire produire du beau raisin.

Source : « L’intelligence des Ecritures », MN Thabut, ed. Soceval

Activité
Distribution d’un dessin à colorier ou d’un signet comprenant le dessin, le verset d’Evangile qui l’accompagne et la date du dimanche. L’enfant revient alors chez lui avec cette petite image et le verset qu’il peut apprendre par coeur.

« Voici l’héritier : tuons-le, nous aurons l’héritage ! » Matthieu 21-38











 
Contacts | Mentions légales | Plan du site | Contributeurs | Espace privé | RSS | cef.fr | messesinfo.cef.fr | rcf.fr | webTvCn.eu | domaine-castille.fr | bonnenouvelle.fr

Conception et développement : bonnenouvelle.fr

http://www.diocese-frejus-toulon.com/Vingt-septieme-dimanche-ordinaire,3489.html