Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

"Que Dieu lui-même achève en vous
ce qu’il a commencé"

(Rituel de l’ordination)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var




Auteur d’une Liturgie des Enfants


devenir prêtre faire un don nouveaux articles la foi pour les nuls
Accueil du site > Catéchèse > Liturgie pour enfants - partage d’Evangile > Vingt troisième dimanche ordinaire, année A

Vingt troisième dimanche ordinaire, année A

  Publié le dimanche 7 septembre 2014 , par Chantal de la Motte

Fiche de liturgie pour le dimanche 7 septembre 2014








Accueil
Chaque enfant peut dire son prénom pour se présenter et pour se mettre en présence de Dieu. Jésus est là avec les enfants, comme avec leurs parents qui sont dans l’église. Nous écoutons la même Parole de Dieu que les parents, et même que tous les hommes du monde entier aujourd’hui. Lire l’Evangile dans un missel ou un lectionnaire plutôt que sur une feuille volante. On peut demander aux enfants de venir en procession après la proclamation de l’Evangile pour embrasser la Parole (le livre ouvert), en chantant (par exemple « Que vive mon âme à te louer ! » ou reprise de l’Alléluia.)

Acclamation de l’Evangile : Alléluia !

Evangile de Jésus Christ selon Saint Matthieu (18,15-20)
Jésus disait à ses disciples : "Si ton frère a commis un péché, va lui parler seul à seul et montre-lui sa faute. S’il t’écoute, tu auras gagné ton frère. S’il ne t’écoute pas, prends encore avec toi une ou deux personnes afin que toute l’affaire soit réglée sur la parole de deux ou trois témoins. S’il refuse de les écouter, dis-le à la communauté de l’Eglise ; s’il refuse encore d’écouter l’Eglise, considère-le comme un païen et un publicain. Amen, je vous le dis : tout ce que vous aurez lié sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous aurez délié sur la terre sera délié dans le ciel. Encore une fois, je vous le dis : si deux d’entre vous sur la terre se mettent d’accord pour demander quelque chose, ils l’obtiendront de mon Père qui est aux cieux. Quand deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis là, au milieu d’eux."

Pistes de réflexion
« Si ton frère a commis un péché, va lui parler seul à seul et montre-lui sa faute » Pour avoir le courage de reprendre celui qui file un mauvais coton, il faut beaucoup d’amour. Nous aurions parfois tendance à laisser faire par paresse, ou bien au nom de fausses valeurs telles que la tolérance. Laisser son prochain s’éloigner du droit chemin relève de la « non assistance à personne en danger. » Pour éviter de blesser la personne, Jésus nous conseille de lui parler seul à seul. Si cela ne suffit pas, alors il faut faire appel à d’autres personnes. Ces conseils sont pleins de sagesse car nous savons que si nous parlons d’un problème à tout l’entourage sans en parler à la personne concernée, la situation devient vite conflictuelle et nous pousse à la médisance.
« s’il refuse encore d’écouter l’Eglise, considère-le comme un païen et un publicain » Connaissant l’accueil que Jésus a toujours fait aux publicains et aux pêcheurs, il ne peut s’agir d’un rejet définitif mais plutôt du respect de la liberté de chacun. Jésus vient à notre rencontre avec délicatesse et discrétion, et nous invite à l’imiter.
« Amen, je vous le dis : tout ce que vous aurez lié sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous aurez délié sur la terre sera délié dans le ciel » Au-delà de la bonne entente qui rend les relations humaines agréables, les amitiés que nous tissons sur la terre construisent dès aujourd’hui le royaume du ciel.
« Quand deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis là, au milieu d’eux » Jésus reformule la même phrase autrement : "sont réunis" faisant écho à "se mettent d’accord". Jésus est pleinement présent quand on est en paix entre nous, de même qu’il est absent dans nos discordes (mais alors il y en a un qui prend place, c’est le diviseur). Car si on est d’accord, c’est qu’on s’aime et Jésus qui est l’amour est forcément là, au coeur de nos relations. Cette parole, nous pouvons l’apprendre par cœur car elle nous habite chaque fois que nous nous réunissons pour prier, en famille et en Eglise.

Source : « L’intelligence des Ecritures », MN Thabut, ed. Soceval

Activité
Coloriage du dessin.

« Si ton frère a commis un péché, va lui parler seul à seul . » Matthieu 18, 15











 
Contacts | Mentions légales | Plan du site | Contributeurs | Espace privé | RSS | cef.fr | messesinfo.cef.fr | rcf.fr | webTvCn.eu | domaine-castille.fr | bonnenouvelle.fr

Conception et développement : bonnenouvelle.fr

http://www.diocese-frejus-toulon.com/Vingt-troisieme-dimanche-ordinaire,3456.html